Ouvrir le menu principal
Claviorganum de 1579, de facture anglaise, conservé au Victoria and Albert Museum.
Le claviorganum de l'ouvrage d'Athanasius Kircher, Musurgia universalis (1650).
Claviorganum Lorenz Hauslaib, MDMB 821, du Museu de la Música à Barcelone.

Le claviorganum ou clavecin organisé en français (en anglais : claviorgan, allemand : orgelklavier, espagnol et italien : claviórgano), est un instrument combinant les tuyaux d'un orgue et les cordes pincées d'un clavecin ou de l'épinette[1].

L'instrument est attesté dès le XVe siècle et est diffusé en petit nombre et construit en Europe jusqu'au XVIIIe siècle[1],[2]. Le Victoria and Albert Museum à Londres en conserve un exemplaire daté de 1579[1] et construit par Lodewijk Theeuwes, un facteur originaire d'Anvers installé à Londres. La facture est de grande variété[3].

Un clavecin datant de 1585 est l'œuvre du facteur vénitien Alessandro Bertolotti ; il a été intégré à un claviorganum en 1677 - l'ensemble est conservé dans les collections du Musée des instruments de musique de Bruxelles.

Dans Musurgia universalis (1650), Athanasius Kircher en donne une représentation et dans L'art du facteur d'orgue (1778) Dom Bedos en décrit un à trois claviers[1]. Gaspar Schott décrit un Geigenwerk avec orgue en 1657[2].

En Allemagne, le facteur Johann Andreas Stein réalise sur le même principe (1772), une combinaison de l'orgue et du pianoforte sous le nom de « Melodica »[1].

DiscographieModifier

  • Das Salzburger Claviorganum 1591, Peter Widensky, Claviorganum Josua Pock, 1591 (septembre 1986, Deutsche Harmonia Mundi HM 823A) (OCLC 728098545)
  • Hans Leo Hassler, Nicholas Strogers, William Byrd, John Bull, Orlando Gibbons, Johann Pachelbel, Johann Christophe Bach, Chritian Ritter - Gustav Leonhardt, claviorganum de Matthias Griewisch 2001 (février 2003, Alpha 042)
  • Frescobaldi, Il primo libro di capricci - Jean-Marc Aymes, clavecin, claviorganum et orgue (décembre 2006, janvier 2007, Ligia Digital) (OCLC 665051130)

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e Honegger 1976, p. 217.
  2. a et b Griewisch 2003, p. 6.
  3.  Matthias Griewisch, « Bach, Bull, Byrd Gibbons... — Gustav Leonhardt », p. 6Alpha 042, 2003.

BibliographieModifier

  • (de) Gerhard Croll, « Das Claviorganum des Josua Pock (1591) : ein bemerkenswerter Fund aus der Salzburger Kunst- und Wunderkammer », Alte und moderne Kunst, vol. 19, no 133,‎ , p. 13–18 (ISSN 0002-6565, OCLC 888727686)
  • Marc Honegger, « clavecin organisé », dans Dictionnaire de la musique : technique, formes, instruments, Éditions Bordas, coll. « Science de la Musique », , 1109 p., Tome I & II (ISBN 2-04-005140-6, OCLC 3033496), p. 217.