Claude-Simon Amat

personnalité politique française

Claude-Simon Colomb
Fonctions
Député des Hautes-Alpes

(1 an et 19 jours)
Biographie
Nom de naissance Claude, Simon Amat
Date de naissance
Lieu de naissance Ribiers (Hautes-Alpes)
Date de décès (à 33 ans)
Lieu de décès Ribiers (Hautes-Alpes)
Nature du décès d'une maladie de poitrine
Nationalité Drapeau de la France Française
Parti politique Centre droit
Enfants Jean Joseph Amat
Profession Notaire
députés des Hautes-Alpes

Claude Simon Amat est un homme politique français né le à Ribiers (Hautes-Alpes) et décédé le , dans la même ville.

BiographieModifier

Il est le père de Jean Joseph Amat, député de la 1re législature de la monarchie de Juillet. Issu de la branche cadette d'une famille noble, les « Amat du Brusset », il achète une charge de notaire, à Ribiers[1].

Carrière politiqueModifier

En 1788, Claude Simon Amat devient député, représentant sa commune natale, à l'assemblée provinciale du Dauphiné à Romans. Il a été député des Hautes-Alpes du au , élu avec 143 voix sur 232 votants. Il y intervient notamment sur le budget de la marine et des colonies. Après avoir tenté avec quelques-uns de ses collègues de protéger la liberté du roi au 20 juin et au 10 août, il préféra rentrer dans les Hautes-Alpes, à pieds. C'est à la suite de ce voyage qu'il tomba malade, de la poitrine[2].

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

BibliographieModifier