Ouvrir le menu principal

Classe König
Image illustrative de l’article Classe König
Diagramme du König
Caractéristiques techniques
Type cuirassé
Longueur 175,30 m
Maître-bau 29,70 m
Tirant d'eau 9,19 m
Déplacement 23 581 tjb
Propulsion 3 machines à vapeur à triple expansion (15 chaudières)
Puissance 43 300 cv
Vitesse 21,2 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage ceinture = 350 mm
pont = 30 mm
barbette = 170 mm
tourelle = 300 mm
kiosque = 300 mm
Armement Principal :
5 × 2 canons de 305 mm (en tourelle)
Secondaire :
14 × 1 canons de 150 mm (en casemate)
10 canons de 88 mm (anti-aérien)
5 Tubes Lance-torpille(500 mm)
Aéronefs non
Rayon d’action 8 000 miles à 12 nœuds(4 456 tonnes de charbon)
Autres caractéristiques
Équipage 1 136 hommes
Histoire
Commanditaire Kaiserliche Marine - Flag of German Empire (jack 1903).svg War Ensign of Germany (1903–1919).svg Kaiserliche Marine
Période de service 1914-1919
Navires construits 4
Navires prévus 4
Navires perdus 4

La classe König est une classe de quatre cuirassés de type super-dreadnought construite au début du XXe siècle pour la Kaiserliche Marine.
Les navires de cette classe ont servi pendant la Première Guerre mondiale.

Sommaire

ConceptionModifier

Celle classe est une amélioration de la classe Kaiser, par une nouvelle disposition des batteries principales dite en superfire proposant de plus grands angles de tir pour chaque tourelle.

HistoireModifier

Cette classe de cuirassés fit partie de la Hochseeflotte dès le début de la Première Guerre mondiale. Les quatre navires participèrent à la bataille du Jutland en mer du Nord.

À la fin de la guerre, les quatre navires furent internés, comme beaucoup d'autres unités de la Hochseeflotte à la base navale britannique de Scapa Flow. Le 21 juin 1919 ils ont été sabordé sous les ordres du vice-amiral allemand Ludwig von Reuter pour éviter leur saisie par la Royal Navy.

Les unités de la classe KönigModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

SourcesModifier