Ouvrir le menu principal

Clairis

cours d'eau

Clairis
Illustration
Confluence de la Clairis ou Clairie avec le
ru de Piffonds (à droite sur la photo)
Caractéristiques
Longueur env 10 km
Bassin collecteur Seine
Régime pluvial
Cours
Confluence la Cléry
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Régions traversées Centre-Val de Loire

Sources : SANDRE, Géoportail

La Clairis, parfois considérée à tort comme un affluent de la Cléry et donc sous-affluent du Loing, est le nom donné aux premiers kilomètres du cours de la Cléry.

GéographieModifier

Sur une longueur minimum de 7 à 10 km selon différentes références, la Clairis coule essentiellement dans le département de l'Yonne. Elle prend naissance aux Brouards sur la commune d'Égriselles-le-Bocage. Elle coule vers le sud et passe à Vernoy (Yonne) et Savigny-sur-Clairis. Elle devient la Cléry après ce bourg ; il semble généralement admis qu'elle devient la Cléry à ou après le bourg de Courtenay (Loiret), la commune qu'elle traverse après Savigny.

Il est clair que lorsque le cours d'eau passe à Savigny-sur-Clairis, il s'appelle encore la Clairis.
Certaines références placent le changement de nom au passage de l'Yonne au Loiret (au pont d'Elvault)[1].
D'autres le placent quelque part entre Savigny et sa limite de commune, soit environ sur 2,1 km ; mais la même référence la nomme "la Clairie" sur environ 1,5 km immédiatement en amont de Courtenay, et à part cet intervalle la nomme "Clairis" depuis son arrivée sur la commune de Courtenay jusqu'à sa sortie de la commune de Saint-Loup-de-Gonois[2]. D'autres encore l'appellent "Clairis" sur tout son parcours[3].

AffluentsModifier

 
Ru de Piffonds juste avant sa confluence

Le Sandre donne comme fiche affluent « La Cléry (F4281001) »[4], ce qui correspond au petit bras ouest de la Clairis, Clairie ou Cléry sur Courtenay, en amont du bourg et du Petit Moulin, le long de la D232 Courtenay-Sens. Sa longueur effective est de environ 400 mètres.

Autrement plus important, le « ru de Piffonds » tel qu'il est appelé localement, vient justement de Piffonds, soit presque 10 km de parcours. Difficile de déterminer le nom du cours d'eau dont ce ru est affluent, puisqu'il conflue moins de 100 m en aval du bras de rivière précédemment cité et donc dans la partie au nom incertain du cours d'eau. Quoi qu'il en soit, s'il est saisonnier sur pratiquement tout son parcours, le bassin versant du ru de Piffonds couvre des terres en très large majorité agricoles et sa présence impose des restrictions croissantes aux agriculteurs quant à l'emploi des phytosanitaires et autres agents de cultures. De plus il reçoit le ru de Bougis, naissant de la source du même nom qui est captée par la commune pour fournir une partie de l'eau potable de Courtenay.

PêcheModifier

La pêche y est réglementée. Voir l'association agréée pour la pêche et la protection du milieu aquatique « Les pêcheurs de la Clairis », basée à Courtenay[5].

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. Le point de changement de nom de "Clairis" en "Cléry", sur google maps.
  2. Le point de changement de nom de "Clairis" en "Cléry", sur geoportail.fr.
  3. La Clairis sur tout le parcours. Sur geoportail.fr.
  4. Sandre, « Fiche cours d'eau - Cléry (F4281001) ».
  5. Les pêcheurs de la Clairis. Sur federationpeche.fr. Adresse : 20 Route de Montargis, 45320 Courtenay.