Claire Marin

philosophe, enseignante et écrivaine française

Claire Marin, née le à Paris, est une philosophe, écrivaine et enseignante française de philosophie.

Claire Marin
Claire Marin à Prague (2016).
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (49 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Lycée Alfred-Kastler de Cergy-Pontoise (en) (depuis )
Lycée Janson de Sailly de Paris ()
Lycée Eugène-Ionesco (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Directeur de thèse

Biographie

modifier

Fille d'une secrétaire et d'un ingénieur en informatique née à Paris le 14 novembre 1974[1], Claire Marin grandit à Grigny[2] puis près de Nantes[3]. Elle intègre en 1994 l'École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud[4],[5]. Elle obtient en 2003 un doctorat en philosophie de l'université Paris-Sorbonne avec un sujet de thèse portant sur l'« activité obscure » dans la philosophie de Félix Ravaisson[6].

Après son doctorat, elle enseigne pendant plusieurs années la philosophie au lycée Eugène-Ionesco à Issy-les-Moulineaux[2]. Elle enseigne aussi au lycée Janson-de-Sailly à Paris, en 2008, l'année où elle publie un roman, Hors de moi, aux éditions Allia et un essai, Violences de la maladie, violence de la vie, aux éditions Armand Colin[7].

À partir de 2011, elle est professeure agrégée de philosophie en classe préparatoire au lycée Alfred-Kastler de Cergy-Pontoise pendant une dizaine d'années[8]. Elle est membre du Centre international d’études de la philosophie française contemporaine à l’École normale supérieure de la rue d'Ulm[9]et vit à Paris[3].

Ses essais qui puisent dans la littérature et la philosophie ont reçu de nombreux prix. Adèle Van Reeth, l’actuelle directrice de France Inter, qui a édité Rupture(s) et Être à sa place lorsqu’elle était directrice de collection aux Éditions de l'Observatoire explique : « Elle excelle dans l’art de la narration, de celui de faire le lien entre le concept et le vécu, d’ancrer la philo dans la vie amoureuse ou le lien mère-enfant, en assumant le “je” »[3].

Ses ouvrages se vendent sur la durée, Rupture(s), publié en 2019, a par exemple atteint les 31 800 exemplaires vendus en décembre 2022[10] et 87 000 en 2023[3].

Œuvres

modifier

Direction et coordination d’ouvrages

modifier
  • De la nature à l’esprit, introduction à la philosophie française du XIXe siècle, avec R. Belay (dir.), Lyon, Presses de l’École normale supérieure, 2001
  • L'Épreuve de soi (dir.), Paris, Armand Colin, coll. « L’inspiration philosophique », 2003
  • Souffrance et douleur : autour de Paul Ricœur, avec Nathalie Zaccaï-Reyners, Paris, PUF, 2013

Articles

modifier
  • Ton âge, Femmes, La Nouvelle Revue Française, printemps 2023, pp. 13-15

Récompenses et distinctions

modifier

Vie privée

modifier

Claire Marin a une fille, née en 2011[2].

Notes et références

modifier
  1. Marie Boëton, « Claire Marin : « Aimer sauve de l’absurde » », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le )
  2. a b et c Marie-Valentine Chaudon, « Claire Marin "Les jeunes de banlieue peuvent accéder aux grandes écoles" », Pèlerin, no 7057,‎ , p. 4 (lire en ligne)
  3. a b c et d Emmanuel Poncet, « De « Rupture(s) » aux « Débuts », Claire Marin, la philosophe de l’intime », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. « Annuaire des élèves et anciens élèves des ENS de Lyon, Fontenay-aux-Roses et St-Cloud »
  5. « Arrêté du 15 septembre 1994 portant ordre de classement au concours d'entrée en première année à l'Ecole normale supérieure de Fontenay - Saint-Cloud », sur Légifrance,
  6. « L'"activité obscure" dans la philosophie de Félix Ravaisson », sur www.theses.fr (consulté le )
  7. Robert Migliorini, « Entretien. Claire Marin, philosophe et romancière. « Il est nécessaire de trouver un espace pour la parole du malade » », La Croix,‎ , p. 11 (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le )
  8. « La leçon de vie des « jeunes de banlieue » », sur franceculture.fr, (consulté le ).
  9. « Claire Marin », sur République des Savoirs, (consulté le )
  10. Aurélie Marcireau, « Portrait. Claire Marin. Éprouver le réel », Lire - Magazine littéraire,‎
  11. Marie-Pierre Genecand, « La rupture sous toutes ses coutures », Le Temps,‎ (ISSN 1423-3967, lire en ligne).
  12. Canal Académies, « Hors de moi de Claire Marin », sur Canal Académies, (consulté le )
  13. « Claire Marin : “Bergson nous apprend à ne pas passer à côté de notre vie” », sur www.philomag.com, Philomag,
  14. « Prix : des savoirs. Prix littéraires sur Babelio. », sur www.babelio.com (consulté le )
  15. « Lauréat du Prix 2020 – Prix lycéen du livre de philosophie » (consulté le )
  16. Cécilia Ouibrahim, « Le Prix de l’Essai Psychologies-Fnac 2023 décerné à Claire Marin », sur Psychologies.com, (consulté le )
  17. « Claire Marin, prix de l’Essai Psychologies-Fnac 2023 », sur L'Éclaireur Fnac, (consulté le )
  18. « Le Prix de l’écrit social a été décerné à Rezé à Carole Gayet-Viaud, Claire Marin et Julie Ancian », sur Presse Océan, (consulté le )
  19. « Le Prix Ouvrage - Prix de l'Écrit Social », sur prixdelecritsocial.arifts.fr (consulté le )

Voir aussi

modifier

Bibliographie

modifier
  • Claire Marin : « Personne n’est jamais bien assis dans l’existence », entretien avec Cédric Enjalbert, Philosophie Magazine, n°157, février 2022
  • L'invitée : La philosophe Claire Marin, entretien avec Juliette Cerf, Télérama n° 3821, pp. 3 à 8, 5 avril 2023

Liens externes

modifier