Ouvrir le menu principal
Claire Beck Loos
Claire Beck Loos - circa late 1920s - self-portrait.jpg
Autoportrait de Claire Beck Loos, fin des années 1920.
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalités
Activités
Conjoint
Adolf Loos (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Lieu de détention

Claire Beck Loos (en langue tchèque : Klára Becková-Loosová) est une photographe et écrivain née en 1904 à Pilsen, décédée en 1942 à Riga. Elle est l'auteur de Adolf Loos – A Private Portrait, ouvrage consacré à Adolf Loos dont elle est la troisième épouse[1].

Elle est déportée au camp de concentration de Theresienstadt en 1941 et meurt dans un camp de concentration à Riga en 1942.

Sommaire

Vie et œuvreModifier

Claire Beck est en relation avec les familles Beck, Hirsch[2], Turnowsky et Kraus qui lui demandent de modifier l'intérieur d'appartements à Pilsen et à Vienne. C'est alors qu'Adolf Loos conçoit ses espaces interstitiels entre les parois afin de créer une continuité de pièces[3]. Claire Beck et Adolf Loos se fiancent après qu'il a invité la famille Beck à un spectacle de Joséphine Baker au printemps 1929 à Vienne[4]. Leurs fiançailles sont précipitées à cause de l'opposition des parents de Claire[2]. Ils s'épousent le 18 juillet 1929 ; elle est alors 34 ans plus jeune qu'Adolf ; comme il s'agit d'un mariage mixte, la communauté juive de l'époque ne valide pas le mariage. Ils divorcent le 30 avril 1932[5].

Claire Beck écrit Adolf Loos – A Private Portrait, un livre conçu sur le mode de courts récits relatant des moments brefs, qui rapporte le tempérament, les habitudes et les propos d'Adolf Loos ; l'ouvrage paraît d'abord en langue allemande sous le titre Adolf Loss Privat[1] et est publié en 1936 à Vienne par l'éditeur Johannes Presse[6].

Claire Beck et sa mère Olga Feigl Beck partent pour Prague au début de la Seconde Guerre mondiale. Elles sont déportées à Theresienstadt et meurent dans un camp de concentration à Riga en 1942[7].

ŒuvresModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en)Jan Velinger ‘Adolf Loos – A Private Portrait’ offers readers a unique glimpse into the life of the modernist architect article sur www.radio.cz, publié le 27 janvier 2012, relu le 24 décembre 2013.
  2. a b et c (en)Adolf Loos: A Private Portrait article du 24 janvier 2013, Christopher Long, sur www.west86th.bgc.bard.edu, W86th Book Reviews.
  3. (en) Irena Murray, lecture, Royal Institute of British Architects,
  4. (en) Claire Beck Loos, Adolf Loos Privat, Vienna, Bohlau,
  5. (en) Rukschcio & Schachel, Adolf Loos-Leben Und Werk, Salzburg, Residenz,
  6. http://www.worldcat.org/title/adolf-loos-a-private-portrait/oclc/755674402/editions?start_edition=1&sd=asc&referer=di&se=yr&qt=sort_yr_asc&editionsView=true&fq=
  7. (en) Terezin Memorial Book, Prague, Melantrich,

SourcesModifier