Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Andersson.
Claes Andersson
Claes Andersson (vanst) Finland.jpg
Claes Andersson en 2007.
Fonctions
Député à la Diète nationale de Finlande
Uusimaa (en)
-
Ministre de la Culture
-
Tytti Isohookana-Asunmaa (en)
Suvi-Anne Siimes (en)
Dirigeant de parti politique
Alliance de gauche
-
Suvi-Anne Siimes (en)
Député à la Diète nationale de Finlande
Uusimaa (en)
-
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Claes-Johan Rudolf AnderssonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Enfant
Henrika Andersson (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Partis politiques
Instrument
Genre artistique
Distinctions
Liste détaillée
Prix Eino Leino ()
Prix Finlande de l'Académie suédoise ()
Prix Tollander ()
Prix Aniara (d) ()
Prix spécial de l'Académie les Neuf (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Claes-Johan Rudolf Andersson, dit Claes Andersson, né le à Helsinki et mort le [1], est un psychiatre finlandais de langue suédoise.

Également auteur, musicien de jazz, homme politique et ancien membre de la Diète nationale de Finlande, représentant l'Alliance de gauche et la Ligue démocratique du peuple finlandais, il a été membre du Parlement finlandais en 1987-1999 et en 2007-2008.

Claes Andersson se présentant lui-même en 2012 (en finlandais, sous-titres en anglais).

Sommaire

BiographieModifier

Claes Andersson a étudié la médecine et s'est spécialisé en psychiatrie. Il a travaillé comme médecin au service hospitalier Tammiharju à partir de 1962 à 1967, à l'Hôpital Hesperia de 1967 à 1969 et comme médecin-chef au Veikkola Sanatorium de 1969 à 1973. Sa carrière d'écrivain a commencé en 1962 avec un recueil de poésie. Dans l'ensemble, son travail comprend plus de vingt [2] recueils de poésie, de l'ouïe et de spectacles ainsi que quelques œuvres de prose. Ses œuvres ont été traduites et publiées en sept langues. Claes Andersson y exerce la critique sociale, appelant carences humaines et sociales, souvent accentuée avec des détails médicaux.

Claes Andersson a aussi été actif politiquement. De 1987 à 1999, puis de 2007 à 2008, il siégea au Parlement finlandais, d'abord pour la Ligue démocratique du peuple finlandais et ensuite pour l'Alliance de gauche, dont il fut le porte-parole de 1990 à 1998. En tant que candidat à l'élection présidentielle finlandaise de 1994, il a reçu 3,8 % de votes[3]. De 1995 à 1999, il a été ministre de la Culture de la Finlande[4]. En 2008, il a quitté le Parlement pour des raisons de santé.

Claes Andersson est également un pianiste de jazz reconnu. Il vit à Espoo. Il y décède le 24 juillet 2019.

ŒuvresModifier

PoésieModifier

  • Ventil, 1962
  • Som om ingenting hänt, 1964
  • Staden heter Helsingfors, 1965
  • Samhället vi dör i, 1967
  • Det är inte lätt att vara villaägare i dessa tider, 1969
  • Bli, tillsammans, 1970
  • Rumskamrater, 1974
  • Jag har mött dem. Dikter 1962–1974, 1976
  • Genom sprickorna i vårt ansikte, 1977
  • Trädens sånger, 1979
  • Tillkortakommanden, 1981
  • Under, 1984
  • Det som blev ord i mig. Dikter 1962–1987, 1987
  • Mina bästa dagar, 1987
  • Som lyser mellan gallren, 1989
  • Huden där den är som tunnast, 1991
  • Dikter från havets botten, 1993, (ISBN 978-91-34-51523-9)
  • En lycklig mänska, 1996
  • Dessa underbara stränder, förbi glidande, 2002
  • Mörkret regnar stjärnor, 2002
  • Det är kallt, det brinner, 2004
  • Tidens framfart, 2005
  • Die Stadt heißt Helsinki, 2007, (ISBN 3-936271-29-1)
  • Lust, 2008

ProseModifier

  • Bakom bilderna, 1972
  • Den fagraste vår, 1976
  • En mänska börjar likna sin själ, 1983
  • Mina tolv politiska år, 2000
  • Har du sett öknen blomma?, 2006
  • Varje slag mitt hjärta slår, 2009
  • Guds Profetiska Plan, 2009, (ISBN 1-4392-2568-0)

Disques de jazzModifier

  • Claes Andersson Trio: These foolish things - Jazz!, Long Play Records, 2002
  • Claes Anderssons Orkester: Guldplattan, Alvia Records, 2005

Prix et récompensesModifier

RéférencesModifier

  1. (sv) « Författaren Claes Andersson död », sur aftonbladet.se, 24 juillet 2019
  2. (de) « Rezension », Die Stadt heisst Helsinki, consulté le 12 octobre 2010
  3. (sv) « Presidentvalen 1919–2000 », sur www.tpk.fi, consulté le 12 octobre 2010
  4. (sv) « Nutida Finlänska Författare », sur kirjailijat.kirjastot.fi, consulté le 12 octobre 2010

Liens externesModifier