Ouvrir le menu principal

Cléopâtre (mini-série)

film sorti en 1999 et réalisé par Franc Roddam

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cléopâtre (film).
Cléopâtre
Réalisation Franc Roddam
Scénario Stephen Harrigan
Anton Diether
Acteurs principaux
Sociétés de production Hallmark Entertainment
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Durée 177 minutes
Première diffusion 1999

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Cléopâtre (titre original anglais Cleopatra) est une mini-série américaine réalisée en 1999 par Franc Roddam et produite par Hallmark Entertainment.

SynopsisModifier

La série relate la vie de Cléopâtre VII, reine d'Égypte, en se concentrant sur la période de la conquête romaine. La série s'achève au moment de la mort de Cléopâtre.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

  Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[1]

CommentairesModifier

Cette mini-série, basée sur Les Mémoires de Cléopâtre de Margaret George, se rapproche de la réalité historique, même si le tout est assez romancé. Diffusée pour la première fois à la télévision en 1999, elle est ensuite sortie en VHS et DVD.

Lors de la première partie, une erreur très critiquée a été remarquée:

Cléopâtre fait tuer sa sœur Arsinoé en Égypte peu de temps après la mort de Ptolémée XIII. C'est une erreur car Arsinoé a été assassinée à Éphèse en Turquie dans le temple de la déesse Artémis, par Cléopâtre en effet.

On notera toutefois que dans la deuxième partie de la mini-série

  • Il n'est fait aucune mention des trois enfants de Cléopâtre et Marc Antoine (dont les jumeaux Alexandre Hélios et Cléopâtre Séléné).
  • Cléopâtre prend part au combat à la bataille d'Actium en tuant un légionnaire ennemi d'un coup de glaive.
  • Selon les historiens, Marc Antoine se serait suicidé à la suite de la fausse annonce du suicide de Cléopâtre.
  • Césarion aurait été tué par Octave la même année que sa mère.
  • D'après l'analyse qu'en donne l'historien Christian-Georges Schwentzel, le corps très "érotique" de Leonor Varela, fardée et vêtue de riches tenues égyptiennes s'inspirerait directement des représentations orientalistes de Cléopâtre, notamment dans la peinture de la fin du XIXe et du début du XXe siècle (voir C.-G. Schwentzel, Cléopâtre, la déesse-reine, Paris, Payot, 2014, p. 244-245),

Avant de jouer dans cette mini-série, les acteurs Timothy Dalton et Art Malik avaient déjà joués ensemble. En effet, ce sont deux acteurs du James Bond Tuer n'est pas jouer.

Notes et référencesModifier

Lien interneModifier

Liens externesModifier