Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Perret.
Clément Perret
Naissance
Activité

Clément Perret, né en 1551, est un maître écrivain bruxellois de la seconde moitié du XVIe siècle.

BiographieModifier

On possède très peu d'éléments concrets sur la vie de Clément Perret. Il est né en 1551, très probablement fils d'Étienne Perret, littérateur et opposant politique à Anvers. Les deux recueils d'exemples qu'il publie en 1569 et 1571, donc fort jeune, le disent natif de Bruxelles et habitant le Brabant. Il a probablement suivi une carrière de maître d'école en Brabant.

En 1591, une épigramme publiée dans les Exemplaria sive formulae scripturae ornatioris XXXVI du maître écrivain anversois Jacques van Houthuys laisse entendre que Perret était mort à cette date, et que son pays l'avait pleuré.

Mort jeune, donc, mais il est déjà cité par Jan van den Velde dans sa Lettre défensive, pour l'art de bien écrire (Rotterdam, 1599), comme un maître renommé. Van den Velde dit qu'il fut au service de la reine Élisabeth Ire d'Angleterre, qui apprit de lui la lettre italique et lui donna une pension de 100 lt. Ce fait n'est pas encore attesté par des archives anglaises mais expliquerait pourquoi, quoique si renommé, il n'ait laissé que si peu de traces en Brabant. Un exemplaire de ses Exercitatio recouvert d'une reliure aux armes de la reine pourrait soutenir cette hypothèse (Londres NLA).

Il est aussi cité comme le meilleur maître écrivain de sa génération dans le Athenae belgicae de Franciscus Sweertius (Anvers : 1628).

Œuvres gravéesModifier

 
Un exemple de Clément Perret, 1571.
  • Exercitio alphabetica nova et utilissima, variis expressa linguis et characteribus: raris ornamentis, umbris, & recessibus, pictrae architecturaeque, speciosa: nusquam ante hac edita. Clementi Perreti Bruxellani. 1569. - Anvers : Christophe Plantin, 1569. 4° obl., 34 pl. Il existe 26 exemplaires répertoriés. Paris BNF, Paris INHA, Cambridge (MA) HUL, etc. Cat. Destailleur n° 889, Cat. Muller n° 125, Croiset van Uchelen p. 19, Becker 1997 n° 47, Morison 1962 n° 66 avec 5 pl. repr., Cat. Warmelink n° 521, Cat. Wick n° 40 avec 2 pl. repr.
Le livre fut diffusé par l'imprimeur-libraire Christophe Plantin à Anvers, dans les comptes duquel on note plusieurs mentions de paiements faits à Étienne Perret, père de Clément, ou à sa famille (probablement en raison de l'éloignement de Clément). Chaque page porte un encadrement très élaboré, attribué par Robert Hedicke au dessinateur Hans Vredeman de Vries, par Charles Paillasson au graveur Jan Sadeler et par Croiset van Uchelen à Perret lui-même. La gravure des exemples est due à Corneille de Hooghe ; celle des encadrements est attribuée au graveur Ameet Tavernier d'Anvers, sur la foi des initiales A.T.A. qu'on y trouve. Le privilège de Plantin, daté du 13 février 1569 à Bruxelles, figure à la fin.
  • Eximiae peritiae alphabetum, compura graphica exemplaria continens, totidemque diversarum literarum characteres... Clemens perret brabantius scribebat, aetatis suae xx. Anno 1571. 4° obl., 34 pl. Six exemplaires sont recensés (Paris Inst. Néerl., etc.). Une planche repr. dans Jessen 1936 pl. 27a.
Ces deux livres furent plus tard distribués par le libraire Cornelis Claesz, puis par le maître écrivain, éditeur et libraire Hendrick Meurs à Amsterdam.

Œuvres manuscritesModifier

  • En 1577, Perret a laissé une inscription sur l' album amicorum d'Abraham Ortelius (Cambridge, Pembroke College), qui ne livre pas d'élément sur son occupation présente.

RéférencesModifier

  • Ton Croiset van Uchelen. The mysterious writing-master Clemens Perret and his copy-books. In Quaerendo 17/1 (1987) p. 3-43.
  • Colin Clair. Clément Perret, calligrapher. In The Library, 5th ser. 11 (1956) p. 50-52 + 286, et 13 (1958) p. 127-128.
  • Paul Bergmans. Clément Perret, calligraphe bruxellois du XVIe siècle. In Annales de l'Académie royale d'archéologie de Belgique (1902) p. 53-69.
  • Catalogue de livres rares et précieux composant la bibliothèque de M. Hippolyte Destailleur... Paris : D. Morgand, 1891. 8°, 448 p.
  • David P. Becker. The practice of letters : the Hofer collection of writings manuals 1514-1800. Cambridge (MA) : Harvard College Library, 1997.
  • Peter Jessen. Meister der Schreibkunst aus drei Jahrhunderten. 200 Bildtafeln her. von Peter Jessen. Stuttgart : 1936. Reprint New York : Dover, 1981, avec l'introduction traduite en anglais.
  • Stanley Morison et Carla Marzoli. Calligraphy : 1535-1885 : a collection of seventy-two writing-books and specimens from the Italian, French, Low countries and Spanish schools, catalogued and described with upwards of 210 ill. Milano : 1962. 175 p.
  • Writing and calligraphy books from the library of Peter A. Wick. Catalogue de vente à prix marqués, Ars Libri Limited, décembre 2010. Consultable en ligne.
  • Auction-sale of the important collection of old & newer books mainly on the development of the art of printing, of the late H. A. Warmelink notary public in Amsterdam, as well as of a few important additions in the same field. Catalogue de vente, 26-27 avril 1960, Amsterdam, Menno Hertzberger. 8°, 132 p.
  • Frederick Muller & Co. Catalogue d'une collection précieuse de calligraphie, imprimée, gravée et manuscrite, livres reliés et en feuilles, dessins, portraits, ornements calligraphiques, etc. et portraits de calligraphes... , Amsterdam : F. Muller, 1873. 8°, 25 p.

Articles connexesModifier