Ouvrir le menu principal

Clément Caraguel

journaliste français
Clément Caraguel
Clément Caraguel BNF Gallica.jpg
Clément Caraguel par Disdéri
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Jean François Clément Caraguel, né le à Mazamet[1] et mort le à Paris, est un journaliste et littérateur français.

Sommaire

BiographieModifier

Venu à Paris en 1840 pour y faire une carrière littéraire, il écrit un premier roman en collaboration avec Charles Marchal et se fait journaliste. Il collabore entre autres au Vert-Vert, à L'Entr'acte, au National et à La Revue de Paris avant de trouver en 1848 sa véritable vocation en devenant l'un des rédacteurs les plus actifs du Charivari. En 1852, il fait jouer avec succès une comédie intitulée Le Bougeoir au Théâtre de l'Odéon. Il se fait remarquer également par la publication en 1861 des Souvenirs et aventures d'un volontaire de Garibaldi, recueillis auprès de l'un de l'expédition des Mille. En 1865, il quitte le Charivari pour devenir critique théâtral au Journal des Débats où il achève sa carrière.

Pierre Larousse le qualifie d'écrivain « plein de verve caustique et de l'esprit le plus fin »[2], tandis que Charles Monselet note à propos de ses chroniques du Charivari : « Il n'a de méridional que le nom et l'accent. C'est un talent réfléchi jusque dans la plaisanterie, sarcastique plutôt que bouffon[3] ».

Principales publicationsModifier

Romans et nouvelles
  • Quatre mois en mer, avec Charles Marchal (1840)
  • Les Soirées de Taverny, nouvelles (1854)
  • Messieurs les Cosaques, relation charivarique, comique et surtout véridique des hauts faits des Russes en Orient, avec Taxile Delord et Louis Adrien Huart (2 volumes, 1854-1855)
Théâtre
Varia
  • Souvenirs et aventures d'un volontaire de Garibaldi (1861) Texte en ligne
  • Les Aïeux de Molière (1878)

Notes et référencesModifier

  1. Archives départementales du Tarn, état-civil numérisé de Mazamet, acte de mariage no 73 du 5 novembre 1857 entre Jean François Clément Caraguel, homme de lettres, et Rosalie Léontine Héloïse Caraguel.
  2. Pierre Larousse, Grand Dictionnaire universel du XIXe siècle, vol. III, 1867, p. 360.
  3. Charles Monselet, La Lorgnette littéraire : dictionnaire des grands et des petits auteurs de mon temps, Poulet-Malassis et de Broise, Paris, 1857, p. 37.

SourcesModifier

Liens externesModifier