Ouvrir le menu principal

Chivu Stoica

personnalité politique roumaine

Chivu Stoica
Illustration.
Fonctions
Président du Conseil d'État de Roumanie

(2 ans, 8 mois et 18 jours)
Prédécesseur Ion Gheorghe Maurer
Successeur Nicolae Ceaușescu
Président du Conseil des ministres

(5 ans et 5 mois)
Président Petru Groza
Prédécesseur Gheorghe Gheorghiu-Dej
Successeur Ion Gheorghe Maurer
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Smeeni (Royaume de Roumanie)
Date de décès (à 66 ans)
Lieu de décès Bucarest (République socialiste de Roumanie)
Nature du décès Suicide
Nationalité Roumaine
Parti politique PCR

Chivu Stoica (né le à Smeeni et mort le à Bucarest) est un homme d'État roumain, membre du Parti communiste roumain (PCR). Il est Premier ministre de Roumanie de 1955 à 1961 et président du Conseil d'État de la République socialiste de Roumanie du au , où il est remplacé par Nicolae Ceaușescu.

BiographieModifier

Stoica est né à Smeeni, dans le județ de Buzău. Il est le sixième enfant d'une famille de laboureurs. À 12 ans, il part de chez lui pour travailler aux Chemins de fer roumains, la compagnie des chemins de fer roumains. En 1921, il s'installe à Bucarest, où il est employé comme chaudronnier pour le compte des entreprises Vulcan, Lemaitre et Malaxa. C'est là qu'il fait la connaissance de Gheorghe Vasilichi (ro), qui le recrute dans le Parti communiste.

Au printemps 1931, Stoica travaille pour les chantiers des chemins de fer de Grivița (en). Il y rencontre Gheorghe Gheorghiu-Dej, Vasile Luca et Constantin Doncea (en) ; ensemble, en 1933, ils y organisent une grève avec occupation des ateliers et blocage du trafic ferroviaire, qui finit par un affrontement sanglant ; sa participation à ces évènements lui vaut d'être condamné le à quinze ans de prison. Lors de son séjour à la prison de Târgu Jiu, il devient un proche de Gheorgiu-Dej. Celui-ci aurait voulu faire de Stoica son successeur au poste de Secrétaire général du Parti communiste.

Il est membre du comité général et du Politburo du Parti des travailleurs roumain de 1945 à 1975. Il devient premier ministre de Roumanie de 1955 à 1961, puis président du Conseil d'État de Roumanie de 1965 à 1967. Dans les dernières années de sa vie, il perd progressivement les faveurs du couple à la tête de l'État, Nicolae et Elena Ceaușescu. Sa mort, d'une balle de fusil de chasse dans la tête, fut considérée comme un suicide.

BibliographieModifier

  • (ro) Consiliul Național pentru Studirea Arhivelor Securității, « Chivu Stoica », Membrii CC al PCR 1945-1989 dicționar, Bucarest, Editură Enciclopedică,‎ , p. 150 (lire en ligne)