Chinh phụ ngâm

Chinh phụ ngâm, ou Plaintes d'une femme dont le mari est parti pour la guerre, est un poème de Đặng Trần Côn, écrit en chinois classique, au xviiie siècle.

La poétesse Đoàn Thị Điểm en a donné une traduction en nôm. Cette version est l'un des sommets de la poésie en langue nôm[1].

TraductionModifier

  • Hoang-Xuan-Nhi (vi), Plaintes d'une chinh-phou, femme dont le mari part pour la guerre, et autres poèmes, Stock, 1943

RéférencesModifier

  1. Nguyên Tùng, « Langues, écritures et littératures au Viêt-nam », Aséanie, volume 5, numéro 5, 2000, p. 142 [lire en ligne]

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :