Chien des buissons aux oreilles courtes

espèce de mammifères

Atelocynus microtis

Atelocynus microtis
Description de cette image, également commentée ci-après
Chien des buissons
aux oreilles courtes
ou renard à petites oreilles en Amazonie péruvienne (Taricaya eco reserve)
Classification selon MSW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Cohorte Placentalia
Ordre Carnivora
Sous-ordre Caniformia
Famille Canidae

Genre

Atelocynus
Cabrera, 1940

Espèce

Atelocynus microtis
(Sclater, 1883)

Statut de conservation UICN

( NT )
NT  : Quasi menacé

Répartition géographique

Description de l'image Distribución Atelocynus microtis.png.

Le genre Atelocynus ne comprend qu'une espèce : Atelocynus microtis, le chien des buissons aux oreilles courtes ou Renard à petites oreilles[1],[2].

On ne connaît pratiquement rien de ce renard actif la nuit qui vit dans les immenses forêts tropicales de bassin de l'Amazone, au Brésil, au Pérou, en Équateur et en Colombie.

AlimentationModifier

Il se nourrit d'insectes, de petits mammifères, de poissons, de grenouilles, de serpents et de fruits sauvages. Une étude menée à la station biologique de Cocha Cashu (Pérou)[3] a montré les proportions de chaque type de nourriture dans l'alimentation de ce canidé. Les résultats sont : poisson 28 %, insectes 17 %, petits mammifères 13 %, fruits 10 %, oiseaux 10 %, crabes 10 %, batraciens 4 %, reptiles 3 %.

MorphologieModifier

Les canines dépassent lorsque la bouche est fermée. Son pelage est court et raide, et brun ou noirâtre, laissant place à un rouge-brun terne sur le dessous. Il a aussi une bande sombre en haut du dos et la queue, et une zone de couleur claire sur la face inférieure de la base de la queue. Sa longueur est de 72 à 100 cm et sa queue mesure de 25 à 35 cm. Les femelles sont un tiers plus grandes que les mâles. Son poids est de 9 à 10 kilogrammes.


 
Face d'Atelocynus microtis


Reproduction et comportementModifier

Cette espèce dispose de certains traits de comportements uniques par rapport aux autres canidés. Le mâle, en période d'excitation sexuelle, produit des sécrétions à l'aide d'une glande située à la base de la queue. Cet animal a un mode de vie solitaire dans des zones de forêt denses ; il évite le contact avec les êtres humains dans son milieu naturel.

L'espérance de vie et la période de gestation sont inconnues mais les scientifiques pensent que la maturité sexuelle est atteinte à l'âge d'un an[4].


 
Chien des buissons, Atelocynus microtis



Notes et référencesModifier

  1. Meyer C., ed. sc., 2009, Dictionnaire des Sciences Animales. consulter en ligne. Montpellier, France, Cirad.
  2. (en) Murray Wrobel, 2007. Elsevier's dictionary of mammals: in Latin, English, German, French and Italian. Elsevier, 2007. (ISBN 0-444-51877-0), 9780444518774. 857 pages. Rechercher dans le document numérisé
  3. http://www.lioncrusher.com/animal.asp?animal=32
  4. http://www.duke.edu/~manu/Projects/atelocynus.htm

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :