Chief of the General Staff

Chef de l'état-major général
(en) Chief of the General Staff
Image illustrative de l’article Chief of the General Staff

Image illustrative de l’article Chief of the General Staff
Titulaire actuel
Mark Carleton-Smith
depuis le

Création
Mandant Premier ministre du Royaume-Uni
Premier titulaire Neville Lyttelton

Le Chef de l'état-major général (CGS) est le titre du chef professionnel de l'Armée britannique depuis 1964. Le chef de l'état-major général est membre du Comité des chefs d'état-major et du Conseil de l'armée de terre. Avant 1964, il était chef de l'état-major Général Impérial (CIGS). Depuis 1959, le poste est immédiatement subordonné au chef d'état-major de la Défense, poste occupé par le chef professionnel des Forces armées britanniques.

Le chef de l'état-major actuel est le général Sir Mark Carleton-Smith, qui a succédé à son prédécesseur, le général Sir Nick Carter en juin 2018.

FondModifier

Le titre est également utilisé pendant cinq ans entre la mort du Commandant en chef des Forces en 1904 et l'arrivée du chef de l'état-major Général Impérial en 1909. Le poste est alors occupé par le général Sir Neville Lyttelton et, brièvement, par le maréchal Sir William Nicholson.

Tout au long de l'existence du poste, le chef d'état-major a été le premier Militaire membre du Conseil de l'armée.

RôleModifier

Le chef était responsable du commandement de toute l'armée britannique. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le général Brooke s'est concentré sur la grande stratégie et sur ses relations, par l'entremise des chefs d'état-major et de ses homologues américains. Il était également responsable de la nomination et de l'évaluation des commandants supérieurs, de l'affectation de la main-d'œuvre et de l'équipement, et de l'organisation des forces aériennes tactiques à l'appui des opérations terrestres des commandants sur le terrain.; il avait également la responsabilité principale de superviser les opérations militaires des unités françaises libres, polonaises, néerlandaises, belges et tchèques qui relevaient de leurs gouvernements en exil à Londres. Brooke attribua vigoureusement des responsabilités à ses adjoints, et malgré la méfiance historique traditionnelle qui existait entre les militaires et le côté politique du Ministère de la guerre, il s'entendait assez bien avec son homologue, le Secrétaire d'état à la guerre, D'abord David Margesson, puis Sir James Grigg.

Liste des chefsModifier

Chefs d'état-major (1904—1909)Modifier

Les chefs de l'état-major Général Impérial (1909—1964)Modifier


Les chefs de l'état-major Général (1964—présent)Modifier

Voir aussiModifier

NoteModifier

RéférenceModifier

BibliographyModifier

  • Hugh Oakeley Arnold-Foster, The Army in 1906: a Policy and a Vindication, London, John Murray,
  • David Fraser, Alanbrooke, HarperCollins, (ISBN 978-0-006-38863-0)
  • Nigel Hamilton, Monty: Final Years of the Field Marshal 1944–1976, McGraw-Hill, (ISBN 978-0-070-25807-5, lire en ligne)
  • T. A. Heathcote, The British Field Marshals 1736–1997, Pen & Sword, (ISBN 978-0-850-52696-7)