Cheval en France

Le cheval est, en France, l'objet d'une longue tradition d'élevage et de pratiques équestres, liées à la guerre, au travail, puis désormais au sport et au loisir. Il est également très présent dans l'Art et la culture, notamment à travers la littérature, la peinture et la sculpture.

Statue de cavalier gaulois sur le pont d'Iena

UsagesModifier

Un problème classique rencontré par les centres équestres de France réside dans l'inadéquation entre l'offre de chevaux grâce à l'élevage, et leur demande. Dans une société française où l'accent est mis sur la sécurité, il n'existe pas, ou trop peu de sélection des chevaux sur le caractère afin de les rendre adaptés à leur usage en centre équestre. Les gérants de ces structures doivent se débrouiller, parfois en faisant naître eux-mêmes des montures plus adaptées[1].

Depuis quelques années, le travail avec des chevaux de trait connaît une revalorisation certaine, généralement pour un motif patrimonial, tel que la préservation des races françaises de trait[2]. Le concept de cheval territorial est ainsi une spécificité française, décrivant l'utilisation d'un cheval pour des missions de service public, dans environ 300 communes en 2015.

Dans la cultureModifier

La littérature française traite souvent du cheval, mais sans forcément en faire son sujet principal. Sans avoir de collection ou de département dédiés, la thématique du cheval et de l'équitation est représentée sur Gallica à travers 220 titres centrés et plus de 250 estampes recensés en 2011, allant des traités d'équitation classiques aux revues d'agriculture, en passant par les publications officielles. « Gallica de par son volume et sa diversité témoigne d’une société française dans laquelle le cheval constitue un élément essentiel et structurant »[3].

Notes et référencesModifier

  1. Catherine Tourre-Malen, « Travail du cheval d’instruction, cheval d’instruction au travail : principes hérités et innovation au quotidien. Regard critique sur le patrimoine équestre », In Situ. Revue des patrimoines,‎ (ISSN 1630-7305, DOI 10.4000/insitu.12206, lire en ligne, consulté le 21 décembre 2015).  
  2. Bernadette Lizet, Deny Fady, Ramon Garcia et Vincent Seïté, « Travailler avec des chevaux de trait aujourd’hui : héritage, innovation, transmission », In Situ. Revue des patrimoines,‎ (ISSN 1630-7305, DOI 10.4000/insitu.12213, lire en ligne, consulté le 21 décembre 2015)  
  3. Arnaud Dhermy, « Le cheval et les ressources numériques de Gallica, patrimoine diffus d’une bibliothèque coopérative », In Situ. Revue des patrimoines,‎ (ISSN 1630-7305, DOI 10.4000/insitu.9740, lire en ligne, consulté le 21 décembre 2015).  

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier

BibliographieModifier

PatrimoinesModifier

  • Frédéric Jiméno et Dominique Massounie (dir.), Le cheval à Paris, Action artistique de la Ville de Paris, Paris, 2006 (ISBN 2-913246-56-7)
  • Le cheval et ses patrimoines (1re partie), In Situ. Revues des patrimoines, 2012, no 18 (lire en ligne)  
  • Le cheval et ses patrimoines (2e partie), In Situ. Revues des patrimoines, 2015, no 27 (lire en ligne)