Cheneux (Stoumont)

village belge

Cheneux (Chesneu) est un village belge de la Région wallonne situé en province de Liège dans la commune de Stoumont (255m d'altitude).

Cheneux
Cheneux (Stoumont)
Ferme à Cheneux
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Liège Province de Liège
Arrondissement Verviers
Commune Stoumont
Code postal 4987
Zone téléphonique 086
Géographie
Coordonnées 50° 23′ 44″ nord, 5° 48′ 59″ est
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte topographique de Belgique
Cheneux
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte administrative de Belgique
Cheneux
Géolocalisation sur la carte : Région wallonne
Voir sur la carte administrative de la Région wallonne
Cheneux
Géolocalisation sur la carte : province de Liège
Voir sur la carte administrative de la province de Liège
Cheneux

Venant du village de La Gleize en direction de Rahier, la route traverse l'Amblève (rivière) et devient sinueuse pour atteindre le plateau où se trouve ce village.

Monuments

modifier
  • Sa chapelle est dédiée à Saint-Lambert. Elle a été construite en 1851 à l'emplacement d'une chapelle de 1724, consacrée en 1730 et devenue paroisse lors de son rattachement à La Gleize. Elle est sise au centre du cimetière.
  • Plaque commémorative érigée en mémoire du sacrifice des parachutistes du 504e PIR de la 82e Airborne Division américaine pendant la Bataille des Ardennes.
  • Maisons typiques en colombage.

Histoire

modifier

Le , au début de la bataille des Ardennes, une colonne allemande de la 1re Panzerdivision SS Leibstandarte SS Adolf Hitler a été bombardée sur une route dans le bas du village par l'US Air Force. Deux habitants ont été tués alors qu'ils s'étaient réfugiés dans la cave de la maison la plus proche. Plusieurs véhicules allemands ont été détruits mais la colonne a pu poursuivre sa progression jusqu'au village de Werbomont où elle fut définitivement arrêtée. Retournant sur ses pas, la 1re Panzerdivision SS s'est retranchée dans le village dans l'espoir de maintenir ouvertes les mâchoires de la 82e division aéroportée US.

Le 504e Régiment d'Infanterie Parachutiste US a été chargé de réduire cette poche de résistance. L'absence d'appui blindé rendit très difficile cette mission. Attaquant de nuit, les parachutistes américains furent pris sous le feu de canons anti-aériens utilisés comme mitrailleuses. Plusieurs soldats furent déchiquetés en tentant de franchir les clôtures ceinturant le village. Cette première attaque fut un échec. La seconde eut lieu le lendemain et est connue sous le nom de bataille de Cheneux. Elle dura douze heures et fut une des plus sanglantes de la bataille des Ardennes. Un journaliste américain compara sa sauvagerie à celle de la bataille de Caen.

Le nombre de soldats américains tués est estimé à trente. On ne connaît pas le nombre de victimes allemandes mais il fut probablement supérieur à celui des américains. Au terme de la journée du , le 504th PIR était maître du terrain mais au prix de très lourdes pertes. Cependant, cette victoire permit de resserrer l'étau autour du noyau dur de la 1re Panzerdivision SS qui résistait au village de La Gleize, à 4 km de Cheneux.

La bataille de Cheneux marqua un tournant dans la bataille des Ardennes car elle fut le signe que l'armée américaine, après cinq jours de contre-offensive allemande foudroyante, était elle-même capable de contre-attaquer avec succès.

Notes et références

modifier

Liens externes

modifier