Chapelle Saint-Sébastien de Nendaz

La chapelle Saint-Sébastien est une chapelle de culte catholique romain dédiée à saint Sébastien, située dans la commune de Nendaz, dans le canton du Valais en Suisse.

Chapelle Saint-Sébastien
Image illustrative de l’article Chapelle Saint-Sébastien de Nendaz
La chapelle Saint-Sébastien une nuit d'été.
Présentation
Nom local Chapelle Saint-Sébastien
Culte Catholique romain
Dédicataire Saint Sébastien
Type Chapelle
Rattachement
Début de la construction 1500 ou XVIIe siècle
Autres campagnes de travaux 1555 : restauration
1782 : restauration
1872 : restauration de la chapelle
1968-1974 : rénovation de la chapelle.
Style dominant baroque
Géographie
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton du Valais Valais
District Conthey
Commune Nendaz
Localité Basse-Nendaz
Coordonnées 46° 11′ 44″ nord, 7° 18′ 22″ est
Géolocalisation sur la carte : canton du Valais
(Voir situation sur carte : canton du Valais)
Chapelle Saint-Sébastien
Géolocalisation sur la carte : Suisse
(Voir situation sur carte : Suisse)
Chapelle Saint-Sébastien

LocalisationModifier

La chapelle s'élève au bord de la route qui mène de Basse-Nendaz à Fey, sur le haut d'une falaise, dominant la vallée du Rhône. Elle peut se voir de Martigny jusqu'à Loèche[1].

HistoireModifier

 
Ancienne gravure de la chapelle datant de 1897[2].

L'année exacte de sa construction est inconnue. Le plus ancien document la concernant date du 8 mars 1555; il s'agit d'un acte levé à Nendaz par le notaire Genterati. Cet acte demandait une restauration de l'édifice (ce qui induit qu’elle serait donc bien antérieure à cette date). De plus, comme Saint Sébastien était invoqué contre la peste, on peut penser que la peste de 1508 a peut-être été l'occasion d'édifier la chapelle[1]. On peut aussi penser que, bâtie près de l’endroit où l’on exécutait les condamnés à mort, on avait l’intention de faire prier pour le repos de leur âme[3].

L'édifice a été restauré à plusieurs reprises, notamment en 1782 et en 1872.

En 1858, Charles-Frédéric Brun, dit Le Déserteur, restaura l'antependium de l'autel, de style baroque, et peint Saint Sébastien en dessous du triptyque

En 1975, le groupement des chasseurs de Nendaz, Veysonnaz et Salins changea les vitraux cassés et rénova la toiture et les façades et, en 1988, ils aménagèrent le site autour de la chapelle[4]. Depuis, tous les 20 janvier, le groupement des chasseurs animent la messe de la Saint-Sébastien, patron des archers.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Yvan Fournier, « La chapelle Saint-Sébastien », l'écho de la printse,‎ , p. 3
  2. « Photo de la chapelle Saint-Sébastien »
  3. Abbé Joseph Fournier, Nendaz d'autrefois, Nendaz, .
  4. (de) Hans Jenny (dir.), Kunstführer durch die Schweiz : Basel-Landschaft, Basel-Stadt, Bern, Freiburg, Jura, Solothurn, vol. 3, Zurich, Société d’histoire de l’art en Suisse /Büchler Verlag, , 1108 p. (ISBN 3-7170-0193-0), p. 370.