Championnat de Tunisie masculin de handball 1965-1966

compétition de handball
Division nationale 1965-1966
Généralités
Sport HandballVoir et modifier les données sur Wikidata
Édition 11e
Participants 12

Palmarès
Promu(s) en début de saison Étoile sportive du Sahel et Club sportif de Hammam Lif
Vainqueur Club sportif de Hammam Lif
Relégué(s) Club sportif des cheminots

Navigation

La saison 1965-1966 du championnat de Tunisie masculin de handball est la onzième édition de la compétition.

Elle est marquée par l'unification des deux clubs de Hammam Lif : l'un est le champion sortant de la deuxième division et l'autre l'un des meilleurs clubs de la division nationale, champion de Tunisie trois ans auparavant. Cette fusion se traduit par une absorption d'Al Mansoura Chaâbia de Hammam Lif par le Club sportif de Hammam Lif. Elle est d'autant plus souhaitée que les sections handball des deux clubs ont été créées et entraînées par la même personne, Abdelaziz Ghelala, qui est revenu en Tunisie et qui aurait eu un dilemme à choisir entre les deux. Il prend en main le nouveau club qui domine largement le championnat, n'enregistrant aucune défaite, ainsi que la coupe espoirs.

Pour sa part, le Club africain conserve son titre de la coupe de Tunisie en battant l'Association sportive des PTT, grâce notamment à Guy Taïeb, revenu spécialement pour la finale et auteur de neuf des treize buts de l'équipe. C'est le Club sportif des cheminots qui est relégué en deuxième division, alors que le second reléguable, encore une fois le Croissant sportif bizertin, est sauvé par la fusion Club africain-Club athlétique du gaz.

Au niveau des scores, seul le Club sportif de Hammam Lif marque plus de trente buts au cours d'un match contre l'Espérance sportive de Tunis (31-14) et dépasse au total les 300 buts, alors que c'est Ghelala qui atteint dix buts contre le Stade nabeulien (20-12).

Clubs participantsModifier

CompétitionModifier

ClassementModifier

Le barème de points servant à établir le classement se décompose ainsi :

  • Victoire : 3 points
  • Match nul : 2 points
  • Défaite : 1 point
  • Forfait : 0 point
  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Club sportif de Hammam Lif (P) 64 22 20 2 0 309 186 123
2 Stade nabeulien 58 22 19 0 3 273 174 99
3 Espérance sportive de Tunis 55 22 18 0 4 247 157 90
4 Club africain (T, C) 51 22 13 3 6 285 227 58
5 Club athlétique du gaz 44 22 9 4 9 283 261 22
6 Association sportive des PTT 43 22 10 1 11 192 198 -6
7 Union culturelle de Sfax 41 22 9 1 12 222 249 -27
8 Étoile sportive du Sahel (P) 37 22 7 2 13 269 307 -38
9 Zitouna Sports 37 22 7 2 13 222 288 -66
10 Avenir sportif de La Marsa 36 22 5 4 13 218 278 -60
11 Croissant sportif bizertin 32 22 4 2 16 200 281 -81
12 Club sportif des cheminots 28 22 2 2 18 205 264 -59


Champion de Tunisie 1965-1966
Relégation directe en deuxième division
(T) Tenant du titre
(C) Vainqueur de la Coupe de Tunisie
(P) Club promu de deuxième division

Deuxième divisionModifier

La création d'une deuxième division Centre, indépendante de celle du Sud, et la lutte serrée qui nécessite des matchs d'appui amène exceptionnellement à faire accéder les trois champions et à porter le nombre de clubs de la division nationale à treize pour l'année suivante. Le classement des barrages est le suivant :

Poule NordModifier

Al-Hilal, entraîné par Hédi Malek, termine en première position avec le Club athlétique du Kef qu'il bat en match d'appui.

Classement Équipe Points
1 Al-Hilal 44
2 Club athlétique du Kef 44
3 Jeunesse sportive omranienne 40
4 Stade tunisien 32
5 Association sportive d'Hammamet 31
6 Club olympique tunisien 30
7 Association Mégrine Sport 26
8 Union sportive de Radès 26
9 En-Nadi Ahli de Béja 21

Poule CentreModifier

La lutte est serrée aussi en poule Centre, où le Sporting Club de Moknine a besoin d'un match d'appui pour écarter le Stade soussien.

La poule est composée des clubs suivants :

Poule SudModifier

Dans cette poule aussi, deux clubs terminent premiers et ont besoin de matchs d'appui. Après avoir été battu par le Stade sportif gafsien[1] sur un score de 9-11, le Club sportif sfaxien renverse la situation en gagnant 13-7.

Classement Équipe Points
1 Club sportif sfaxien 46
2 Stade sportif gafsien 46
3 En-Nahdha sportive sfaxienne 40
4 Club sportif de Sakiet Ezzit 34
5 Sfax railways sports 26
5 Étoile sportive de Métlaoui 26
5 Stade gabésien 26
8 El Amal sportif de Sfax 22
9 Association sportive du transport 22
10 Union sportive sfaxienne 22

Troisième divisionModifier

Deux poules évoluent au Nord et sont remportées par El Baath sportif de Béni Khiar et l'Association sportive de Souk El Arbaa.

ChampionModifier

  • Club sportif de Hammam Lif
    • Entraîneur : Abdelaziz Ghelala
    • Effectif : Mustapha Khalladi et Habib Khoudhir (GB), Abdelaziz Ghelala, Habib Srikou, Moncef Ghalloussi, Ahmed Berrehouma, Mohamed Ali Tarhouni, Lamine Bouabsa, Abdessatar Annabi, Lassâad S'habou, Hamadi Sammouda, Béchir Ayari, Farouk Aouididi, Mannoubi Latrech,Hamadi Ghelala, Hédi Riahi, Taoufik Ayari, Mohieddine Sghaier

AnnexesModifier

RéférencesModifier

  1. Le Stade sportif gafsien possède une excellente équipe parvenue en huitièmes de finale et qui comprend Boulbaba Zitouni, Ahmed Khal, Mohamed Salah Karaouli, Khaled Lejri et un Tchécoslovaque du nom de Dvorak. Son échec cause le départ de ses meilleurs joueurs avant sa disparition.

BibliographieModifier

  • Mahmoud Ellafi [sous la dir. de], Almanach du sport. 1956-1973, éd. Le Sport, Tunis, 1974

Voir aussiModifier