Ouvrir le menu principal

Championnat de France masculin de hockey sur gazon 2014-2015

Wikipédia:Bons articles Vous lisez un « bon article ».
Élite Hommes 2014-2015
Généralités
Sport Hockey sur gazon
Organisateur(s) FFH
Édition 108e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date au
Participants 10 équipes
Site web officiel ffhockey.org

Palmarès
Tenant du titre Saint-Germain-en-Laye
Promu(s) en début de saison Stade français
Hockey Club Valenciennes
Wattignies HC
Vainqueur Racing club de France
Meilleur(s) buteur(s) Jean-Baptiste Pauchet[1],[2]

Navigation

Le championnat de France de hockey sur gazon 2014-2015 est la 108e édition de ce championnat « Élite » qui constitue le plus haut échelon de compétition masculine de hockey sur gazon en France.

La saison se déroule en deux temps. À l'automne 2014, les dix équipes du championnat sont réparties en deux poules. Les trois premières de chaque poule participent au Top 6. Les quatre autres équipes participent à la deuxième phase avec quatre clubs de Nationale 1 (deuxième division). Les quatre premières équipes du Top 6 jouent les play-offs qui déterminent le vainqueur du championnat.

Le Racing club de France remporte le titre face au Saint-Germain-en-Laye Hockey Club. Il s'agit du vingtième titre du Racing et du premier depuis 1996.

Sommaire

Déroulement de la saisonModifier

Le championnat Élite Hommes (Top 10) est composé de dix équipes réparties en deux poules de cinq qui se rencontrent en matchs aller et retour sur dix journées[3]. Les trois premières de chaque poule forment le Top 6 et les quatre autres équipes forment avec les deux premières de chaque poule de la première phase de la Nationale 1 la 2e phase Élite[3]. Les quatre premières du Top 6 s'affrontent en demi-finales (les deux matchs chez le mieux classée)[3]. Les deux vainqueurs sont alors qualifiées pour la finale qui se déroule sur un seul match[3].

Clubs engagés pour la saison 2014-2015Modifier

Les six équipes ayant participé au Top 6 lors de la saison précédente et les quatre équipes ayant terminé aux quatre premières places de la deuxième phase participent à la compétition[3]. Le champion en titre est le Saint-Germain-en-Laye Hockey Club qui a remporté le dernier championnat 4 à 1 face au Racing club de France lors de la finale à Lambersart[4].

Équipes engagées pour la saison 2014-2015
Club Nombre
de titres
Classement
saison 2013-2014[5]
Entraîneur Stade
Hockey Club Valenciennes 0 2e (2e phase)   Camille Vanhecke[6] Complexe Vauban
Wattignies HC 0 3e (2e phase)   Stéphane Drieux CREPS de Wattignies
Cercle athlétique de Montrouge 5 5e (Top 6)   Philippe Gourdin Stade Paul Montay
FC Lyon hockey 11 4e (Top 6)   Sébastien Jean-Jean Stade Henri-Cochet
Stade français 24 4e (2e phase)   Fabien Tornabene Haras Lupin
Le Touquet AC hockey 0 1er (2e phase)   Henri Cavenaille Centre Ferdi Petit
Lille Métropole Hockey Club 15 3e (Top 6)   Pol Gantois Stade de la rue Henri Delescaux
Paris Jean-Bouin 0 6e (Top 6)   Bertrand Rebours Pelouses de l'hippodrome d'Auteuil
Racing club de France 19 2e (Top 6)   Gael Foulard Golf de la Boulie
Saint-Germain-en-Laye Hockey Club 6 1er (Top 6)   Pascal Poulenc Stade Georges-Lefèvre

Pré-saisonModifier

TransfertsModifier

 
Antoine Férec de dos.

Frédéric Soyez, l'entraîneur du Lille Métropole Hockey Club depuis 2010 et sélectionneur de l'équipe de France depuis 2011, quitte son poste d'entraîneur du Lille MHC en juin 2014[7] puis de sélectionneur de l'équipe de France en juillet[8]. Il est remplacé par Pol Gantois, l'ancien entraîneur de Namur, à la tête de l'équipe lilloise[7],[9]. De nombreux internationaux français, comme Hugo Genestet, Matthias Dierckens ou encore Valentin Migneau, qui évoluaient dans le championnat de France rejoignent le championnat de Belgique[10],[11]. Le Racing club de France recrute quatre joueurs : James Kirkpatrick, international canadien, et trois joueurs de l'équipe de France des moins de 21 ans (Antoine Férec et Christophe Peters-Deutz qui viennent du Cercle athlétique de Montrouge et David Bernstein qui vient du Touquet AC hockey)[12]. Le FC Lyon HC HC perd quatre titulaires de la saison passée[13]. Saint-Germain-en-Laye Hockey Club voit plusieurs de ses joueurs quitter le club : Hugo Genestet, Tom Genestet et Guillaume Deront sont partis au KHC Leuven, Charles Verrier, Romain Duclos et Clément Coty ont pris leur retraite et Guillaume Audoye part au FC Lyon hockey pour des raisons professionnelles[14]. Deux joueurs arrivent : Joris Harou qui vient du Cercle athlétique de Montrouge et Guillem Roig en provenance de l'Atlètic Terrassa (de)[14]. Trois joueurs internationaux rejoignent le Touquet AC hockey[15].

ObjectifsModifier

Le Saint-Germain-en-Laye Hockey Club et le Racing club de France visent le titre[16],[17].

Malgré le départ de nombreux joueurs, le Lille Métropole Hockey Club vise le Top 4[18],[19]. Le FC Lyon hockey vise également les demi-finales[20].

Le Stade français[21], Wattignies HC et Le Touquet AC hockey visent le Top 6[18],[22]. Le Hockey Club Valenciennes qui est promu vise le maintien[6].

Top 10Modifier

Résumés des rencontres par journéeModifier

1re journée (phase aller)Modifier

Le Saint-Germain-en-Laye Hockey Club s'impose 5 - 1 lors de cette journée face au FC Lyon Henri Cochet hockey club[14]. À la suite d'un petit corner, le SGHC score par William Jeammot[14]. Jean-Baptiste Pauchet et son frère, Thomas, marque deux buts ce qui fait 3 - 0 à la mi-temps. Alban Semenol réduit la marque et Jean-Baptiste Pauchet inscrit deux autres buts ce qui donne 5 - 1[14]. Christophe Peters-Deutz marque le seul but du match entre Lille Métropole Hockey Club et Racing club de France sur petit corner[23],[24].

2e journée (phase aller)Modifier

Le Saint-Germain-en-Laye Hockey Club fait match 2 - 2 lors de cette journée face au Cercle athlétique de Montrouge[25]. Les quatre buts ont été inscrits en deuxième mi-temps[25]. Matthieu Durchon ouvre le score pour le CA Montrouge puis Jean-Baptiste Pauchet inscrit un doublé ce qui porte à son total à cinq buts en deux matchs[25]. Le CAM égalise en fin de match[25]. Le Racing club de France qui menait 3 - 0 après 10 minutes, est rejoint par le Paris Jean-Bouin[26].

3e journée (phase aller)Modifier

Le Lille Métropole Hockey Club s'impose à domicile 5 - 0 face au Paris Jean-Bouin avec des buts d'Étienne Tyvenez, d'Arnaud Becuwe et de François Xavier Laffineur[27]. Le Saint-Germain-en-Laye Hockey Club s'impose 3-0 face à Valenciennes[28]. Saint-Germain-en-Laye Hockey Club marque sur petit corner par William Jeammot[29] puis par Jean-Baptiste Pauchet et Joris Harou[29].

4e journée (phase aller)Modifier

Le Touquet AC hockey s'impose à domicile 3 - 2 face au Lille Métropole Hockey Club[30]. Le Racing club de France s'impose 4-0 chez le Stade français grâce à des buts de Nicolas Martin-Brisac (2), Jean-Laurent Kieffer et de James Kirkpatrick[31].

5e journée (phase aller)Modifier

Le Racing club de France s'incline 3-2 chez le Lille Métropole Hockey Club[32]. Les buts sont inscrits par Igor Lockwood, Maxence Lecointe qui marque deux petits corners pour Lille[32]. Le Racing marque sur deux petits corners par Jean David Koch[32],[33]. Wattignies HC s'impose 3-1 à FC Lyon Henri Cochet hockey club[34].Les lyonnais ont ouverts la marque au quart d'heure de jeu[34]. Wattignies HC a égalisé cinq minutes avant la mi-temps sur Penalty corner (en)[34]. Lyon domine mais Wattignie marque en contre puis un dernier but en fin de match[34]. Le Cercle athlétique de Montrouge s'impose 5-0 face au Hockey Club Valenciennes[34]. Le Cercle athlétique de Montrouge a inscrit ses cinq buts en seconde mi-temps[34].

6e journée (phase retour)Modifier

Le Cercle athlétique de Montrouge, vainqueur à Wattignies, est le seul club invaincu après cinq matches[35],[36]. Saint-Germain-en-Laye Hockey Club s'impose 2-1à Lyon grâce à un doublé de Jean-Baptiste Pauchet[35]. À la suite de cette défaite, Lyon voit le Top 6 s'éloigner[35]. Lille Métropole Hockey Club fait match nul 2-2 face au Stade français[36]. Le Lille Métropole Hockey Club qui était favori était mené 2-0 après un quart d'heure de jeu[36]. Lille a réussi à revenir au score en fin de match[36]. Paris Jean-Bouin a obtenu le match 3-3 après avoir été mené 3-0 par Le Touquet AC hockey[36].

7e journée (phase retour)Modifier

Le Cercle athlétique de Montrouge subit sa première défaite de la saison face au Saint-Germain-en-Laye Hockey Club qui s'impose grâce à des buts de Jean-Baptiste Pauchet, de Guillem Roig, de Guillaume Samson et de Frédéric Verrier[37],[38]. Le Hockey Club Valenciennes marque son premier point grâce à son match nul face à Wattignies[39].

8e journée (phase retour)Modifier

Le Saint-Germain-en-Laye Hockey Club s'impose 8-4 face à Valenciennes et se qualifie pour le Top 6 avec 5 victoires en 7 matchs[40]. Jean-Baptiste Pauchet marque quatre buts dans ce match ce qui porte son total à 14[41],[42]. Le Racing club de France s'impose 2-1 face au Le Touquet AC hockey grâce à deux petits corners après avoir été mené 1-0[43].

9e journée (phase retour)Modifier

Le Saint-Germain-en-Laye Hockey Club s'impose 3-0 face au Wattignies HC grâce à des buts de Kevin Mercurio, de Joris Harou et de Jean-Baptiste Pauchet[44]. Le Saint-Germain-en-Laye Hockey Club termine premier de son groupe avec 19 points, 28 buts marqués et 10 encaissés[44].

10e journée (phase retour)Modifier

Le Touquet AC hockey s'impose 2-0 face au Paris Jean-Bouin grâce à des buts d'Olivier Cohen et d'Aristide Coisne[45]. Grâce à cette victoire, le Touquet AC hockey se qualifie pour le Top 6[45]. Le Hockey Club Valenciennes remporte sa première victoire de la saison en s'imposant 3-2 à domicile face au Cercle athlétique de Montrouge[46]. Dans les autres matchs, Wattignies HC s'impose 3-1 face au FC Lyon Henri Cochet hockey club et le Lille Métropole Hockey Club gagne 5-2 chez le Stade français[45].

Tableau synthétique des résultatsModifier

Poule AModifier

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) SGHC VAL LYON CAM WAT
Saint-Germain-en-Laye 3-0 5-1 4-0 3-0
Hockey Club Valenciennes 4-8 3-5 3-2 1-1
FC Lyon hockey 1-2 1-1 1-2 1-3
Montrouge 2-2 5-0 3-2 2-2
Wattignies HC 2-1 3-2 3-1 0-2
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur
 

Poule BModifier

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) SF LMHC TOU PJB RCF
Stade français 2-5 2-2 1-1 0-4
Lille 2-2 1-4 5-0 3-2
Le Touquet AC hockey 2-2 3-2 2-0 1-2
Paris Jean-Bouin 3-2 1-4 3-3 3-3
Racing club de France 6-2 1-0 5-0 1-1
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

ClassementsModifier

Poule AModifier

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Saint-Germain-en-Laye Hockey Club T 19 8 6 1 1 28 10 +18
2 Cercle athlétique de Montrouge 14 8 4 2 2 18 14 +4
3 Wattignies HC P 14 8 4 2 2 14 13 +1
4 Hockey Club Valenciennes P 5 8 1 2 5 14 28 -14
5 FC Lyon Henri Cochet hockey club 4 8 1 1 6 13 22 -9

Poule BModifier

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Racing club de France 17 8 5 2 1 27 10 +17
2 Lille 13 8 4 1 3 22 15 +7
3 Le Touquet AC hockey 12 8 3 3 2 17 20 -3
4 Paris Jean-Bouin 7 8 1 4 3 12 21 -9
5 Stade français P 4 8 0 4 4 13 25 -12


Légende : Qualifications
Qualification pour le Top 6
Deuxième phase Élite
(T) : Tenant du titre
(P) : Promu


Classement des buteursModifier

Jean-Baptiste Pauchet marque en finale du championnat face au Racing.
Classement Nom Club Nombre de buts
1 Jean-Baptiste Pauchet Saint-Germain-en-Laye 15
2 Fabien Magner Paris Jean-Bouin 6
3 Olivier Sanchez Racing club de France 6
4 Henry Cavenaile Le Touquet AC hockey 5
5 Étienne Tynevez Lille 5
6 Mathieu Durchon Montrouge 5
7 Jean-Laurent Kieffer Racing club de France 5
8 Igor Lockwood Lille 4
9 Théo Gavois Montrouge 4
10 Joris Harou Saint-Germain-en-Laye 4

Top 6Modifier

Résumés des rencontres par journéeModifier

1re journée (phase aller)Modifier

Le Racing club de France s'impose 4-1 à Wattignies HC grâce à des buts de Jean-Laurent Kieffer, James Kirpatrick, Jules Francotte et de Célestin Duchesne[47]. Le Racing n'a converti aucun de ses huit Penalty corner (en) de la rencontre[47]. Le Saint-Germain-en-Laye Hockey Club s'impose 2-0 face au Le Touquet AC hockey[48].

2e journée (phase aller)Modifier

Le Saint-Germain-en-Laye Hockey Club et le Wattignies HC font match nul 1-1[49]. Oliver Rockall a marqué pour Saint Germain et Romain Branquart a égalisé pour Wattignies juste avant la mi-temps sur un Penalty corner (en)[49],[50]. Le Racing club de France s'impose 7-1 face au Cercle athlétique de Montrouge grâce à un triplé d'Olivier Sanchez et des buts de Célestin Duchesne, d'Antoine Férec, de Jean David Koch et de Nicolas Martin-Brisac[50]. Le but de Montrouge est inscrit par John Smythe[50]. Lille Métropole Hockey Club s'impose 2-1 face au Le Touquet AC hockey[50].

3e journée (phase aller)Modifier

Le Saint-Germain-en-Laye Hockey Club s'impose 3-1 face au Cercle athlétique de Montrouge[49]. Jean-Baptiste Pauchet a marqué trois buts dont un Penalty stroke (en) et un Penalty corner (en) pour Saint Germain et Montrouge a marqué juste avant la mi-temps sur un Penalty corner inscrit par John Smythe[49],[50]. Le Touquet AC hockey et Wattignies HC font match nul 1-1[50]. Lille Métropole Hockey Club et le Racing club de France font match nul 1-1 grâce à des buts d'Étienne Tynevez pour Lille et de Jean David Koch pour le Racing[50]. Lille, le Racing et le Saint Germain Hockey Club sont à égalité en tête du championnat[50].

4e journée (phase aller)Modifier

Le Saint-Germain-en-Laye Hockey Club remporte son match face au Lille Métropole Hockey Club 2-1 grâce à un but de Guillaume Samson dans les dernières secondes[51] ce qui permet au club de prendre seul la tête du championnat avant la trêve hivernale[51]. Le Racing club de France perd face au Touquet et à le Cercle athlétique de Montrouge l'emporte face à Wattignies[51].

5e journée (phase aller)Modifier

Le Racing club de France bat 3-1 le Saint-Germain-en-Laye Hockey Club dans le duel au sommet de la journée[52]. Les buts du Racing ont été inscrits par Célestin Duchesne, Olivier Sanchez et Jean-David Koch[53]. Lille Métropole Hockey Club et Cercle athlétique de Montrouge s'impose à domicile[52]. Ce dernier club s'impose 2-1 face au Le Touquet AC hockey[54]. En 1re mi-temps, Olivier Cohen a marqué sur une passe de Simon Choteau pour le Touquet[54]. Montrouge a marqué deux buts en seconde mi-temps et s'est imposé dans un match équilibré[54].Cette victoire permet au Racing de prendre la tête du Top 6 à la différence de but devant Saint Germain et Lille[52].

6e journée (phase retour)Modifier

Les trois clubs en tête du championnat, le Saint-Germain-en-Laye Hockey Club, le Racing club de France et le Lille Métropole Hockey Club se sont imposés[55]. Saint-Germain-en-Laye Hockey Club gagne 4-3 face au Le Touquet AC hockey grâce à un doublé de Jean-Baptiste Pauchet et des buts de Grégoire Samson et Baptiste Rogeau[55]. Le Racing club de France gagne 8-3 face à Wattignies HC grâce à des doublés de Christophe Peter Deutz et Simon Martin-Brisac et des buts de Jean-Laurent Kieffer, Olivier, Sanchez, Jean-David Koch et Henri Pignerol[55]. Lille Métropole Hockey Club s'impose face au Cercle athlétique de Montrouge grâce à un doublé de Nachito Quilez et un but d'Étienne Tynevez[55]. Lille qui est dans une phase de reconstruction parvient à suivre le rythme des deux favoris[56].

7e journée (phase retour)Modifier

Les trois premiers du Top 6 se sont imposés et le Racing conserve la tête à la différence de buts[57]. Le Racing club de France s'impose 9-1 chez le Cercle athlétique de Montrouge[57]. Les buts du Racing ont été inscrits par Olivier Sanchez (doublé), Jean-David Koch (doublé), Simon Martin-Brisac, Célestin Duchesne, Patrick Hablawetz, Maxime Cheron et Jules Francotte[57]. Lille Métropole Hockey Club s'impose 5-1 au Le Touquet AC hockey[58]. Les Touquettois étaient privés de Paul Davrinche, Henri Cavenaille et Clément Thirriet pour ce match[58]. Lille a marqué deux Penalty corner (en) par Nacho Quilez après un quart d'heure de jeu[59]. Olivier Cohen a réduit le score pour le Touquet avant que François Xavier Laffineur et Théophile Ponthieu ne marque avant la mi-temps[59]. En seconde mi-temps, Théophile Ponthieu marque un second but sur une action collective[59].

8e journée (phase retour)Modifier

Le Racing club de France s'impose 2-1 face au Lille Métropole Hockey Club[60]. Les buteurs du Racing sont Simon Martin-Brisac et Christophe Peters-Deutz[60]. Le Lille Métropole Hockey Club a manqué un Penalty stroke (en) en fin de match[61].

9e journée (phase retour)Modifier

Le Racing club de France s'impose 4-1 à domicile face au Le Touquet AC hockey[60]. Les buts du Racing ont été inscrits par Simon Martin-Brisac (doublé), Jean-Laurent Kieffer et Christophe Peters-Deutz[60]. Le Lille Métropole Hockey Club et le Saint-Germain-en-Laye Hockey Club font match nul 1-1[62]. Blaise Rogeau a inscrit un but après 5 minutes pour le Saint-Germain-en-Laye Hockey Club[62]. Ignacio Quilez a égalisé à la trentième minutes[62].

10e journée (phase retour)Modifier

Le Saint-Germain-en-Laye Hockey Club et le Racing club de France font match 1-1[63]. Le Racing avait ouvert le score par Jean David Koch sur Penalty corner (en) en début de seconde mi-temps[64]. Saint Germain égalise en fin de match sur un Penalty stroke (en)[64]. Lille Métropole Hockey Club s'impose 5-0 à Wattignies HC[65]. Lille a dominé tout le match et profité des nombreuses absences de Wattignies[65]. Le Touquet AC hockey s'impose et se qualifie pour les demi-finales[63].

Tableau synthétique des résultatsModifier

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) SGHC RCF LMHC CAM WAT TOU
Saint-Germain-en-Laye 1-1 2-1 1-0 1-1 4-3
Racing 3-1 2-1 7-1 8-1 4-1
Lille 1-1 1-1 3-2 1-0 2-1
Montrouge 1-3 1-9 0-2 3-0 2-1
Wattignies HC 0-5 1-4 0-5 1-3 1-1
Le Touquet AC hockey 0-2 2-1 1-5 3-2 4-0
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

ClassementModifier

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Racing club de France 23 10 7 2 1 40 13 +27
2 Saint-Germain-en-Laye T 21 10 6 3 1 21 11 +10
3 Lille Métropole Hockey Club 20 10 6 2 2 22 10 +12
4 Le Touquet AC hockey 10 10 3 1 6 17 23 -6
5 Cercle athlétique de Montrouge 9 10 3 0 7 15 30 -15
6 Wattignies HC P 2 10 0 2 8 7 35 -28


Légende : Qualifications
Qualification pour les demi-finales
(T) : Tenant du titre
(P) : Promu

Tableau finalModifier

 
Le Racing et St Germain se retrouvent en finale.
Demi-finales Finale
Versailles, 25 et 26 avril Paris, 2 mai
Racing club de France 2 8
Le Touquet AC hockey 3 0    
Racing club de France 3
Saint-Germain-en-Laye, 25 et 26 avril
    Saint-Germain-en-Laye 1
Saint-Germain-en-Laye 2 2
Lille Métropole Hockey Club 2 1


Les demi-finalesModifier

Les demi-finales opposent le tenant du titre le Saint-Germain-en-Laye Hockey Club au Lille Métropole Hockey Club et le Racing club de France au Touquet AC hockey[66]. Les matchs aller et retour ont lieu sur les terrains du Saint-Germain-en-Laye Hockey Club et Racing club de France les 25 et 26 avril[66]. Il s'agit de la première participation du Touquet AC hockey[66].

Le Saint-Germain-en-Laye Hockey Club s'est qualifié pour la finale grâce à un but de Kevin Mercurio en prolongations[67]. Les résultats sont des scores de 2-2 le samedi dans le match aller et 1-1 le dimanche au match retour[67].

Dans la seconde demi-finale, Le Touquet AC hockey surprend le Racing lors du match aller avec une victoire 3-2[67] après avoir mené 3-0[68]. Le lendemain, le Racing s'impose 8-0 grâce à des buts d'Olivier Sanchez (doublé), Simon Martin-Brisac (doublé), Jean-Laurent Kieffer (doublé), Maxime Cheron et James Kirkpatrick et se qualifie pour la finale[67].

La finaleModifier

La finale est organisée sur le terrain du Paris Jean-Bouin sur les pelouses de l'hippodrome d'Auteuil à Paris. La finale est identique à celle de la saison dernière et oppose donc le Saint-Germain-en-Laye au Racing club de France. Il s'agit de la dixième finale en onze ans pour le Saint Germain Hockey Club[69].

Selon Bertrand Reynaud, DTN de la Fédération, le favori est le Racing car « c'est l'équipe la plus complète avec le plus grand nombre d'internationaux »[70].

Effectifs des deux finalistesModifier

Effectifs des équipes finalistes[71]
Saint-Germain-en-Laye Racing club de France
Numéro Nom Numéro Nom
1 Julien Thamin   1 Corentin Saunier  
3 Joris Harou 2 Clément Meyer
4 Guillaume Samson 3 Antoine Férec
6 Guillem Roig Iborra 4 Henri Pignerol
9 Pierre-Louis Verrier 6 Jean-Laurent Kieffer
10 Frédéric Verrier 8 Simon Martin-Brisac
11 Louis Goyet 9 Olivier Sanchez
12 Jean-Baptiste Pauchet 10 Nicolas Martin-Brisac
16 William-Ike Jeammot 11 Jean David Koch
17 Mathias Brachet 12 Charles Vochel
18 Baptiste Rogeau 13 Jules Francotte
19 Grégoire Samson 14 Maxime Chéron
21 Olivier Rockall 15 David Bernstein
23 Clément Coty 17 Christophe Peters-Deutz
24 Xavier Stumm 18 Gabriel Desmasures
25 Thomas Pauchet 19 François Scheefer  
26 Blaise Rogeau 20 Célestin Duchesne
27 Kévin Mercuiro 23 Patrick Hablawetz
28 François Goyet
30 Martin Zylbermann  

Feuille de matchModifier

2 mai 2015 Racing Club de France 3 - 1 Saint Germain Hockey Club Stade Jean Bouin (Hippodrome d'Auteuil)
17 h 00
Jean David Koch   29, 32e
Jean-Laurent Kieffer   60e
(2 - 0) Jean Baptiste Pauchet   38e Arbitrage : Hichem Azaiez et Marc Knuelle
Simon Martin-Brisac   20e
Christophe Peters-Deutz   65e


Entraîneur :
Gaël Foulard
Entraîneur :
Pascal Poulenc

RésuméModifier

L'ouverture du score par Jean David Koch.

Le Racing remporte le titre 3-1 face au Saint Germain Hockey Club. La finale s'est joué notamment sur les Penalty corner (en)[69]. Le SGHC n'a converti aucun de ces PC alors que le Racing a inscrit son premier but sur sa première tentative[69]. Le Racing inscrit un deuxième but sur Penalty stroke (en) par Jean David Koch[69]. Le score est de 2-0 à la mi-temps[69],[72]. Juste après la mi-temps, Jean Baptiste Pauchet marque sur Penalty stroke[69]. Saint germain pousse pour égaliser mais prend un troisième en fin de match[69].

Selon Bertrand Reynaud, DTN de la Fédération, le Racing l'a emporté car l'équipe a été plus opportuniste en attaque[73].

Il s'agit du 20e titre du Racing, le premier depuis 1996[74].

Deuxième phase ÉliteModifier

Les équipes quatrième et cinquième de chaque poule du Top 10 ainsi que les deux premières de chaque poule de la première phase de la Nationale 1 disputent un championnat en poule unique en matchs aller et retour sur douze journées[3]. Les matchs de la première phase qui ont déjà été joués ne seront pas rejoués et les résultats restent acquis[3].

Les équipes classées première et deuxième participeront au championnat Élite en 2015-2016[3]. La formule du championnat Élite évolue donc en 2015-2016 avec 8 équipes au lieu de 10[75]. Le Paris Jean-Bouin et le FC Lyon terminent aux deux premières places et participeront au championnat Élite la saison suivante[76].

Les six autres équipes évolueront en Nationale 1 en 2015-2016[3].

Tableau synthétique des résultatsModifier

 
Le Paris Jean-Bouin face au FC Lyon.
Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) FCL PJB SF HCN HCV LAM CHC ASC
FC Lyon 4-2 7-1 2-2 1-1 5-1 3-0 3-0
Paris Jean-Bouin 5-4 3-2 3-4 4-2 4-1 8-4 4-2
Stade français 2-3 1-1 2-1 3-1 2-0 4-2 3-2
HC Nantes 2-1 1-2 0-3 2-1 3-1 5-0 2-2
Hockey Club Valenciennes 3-5 5-6 2-1 2-1 1-1 3-4 1-1
Iris hockey Lambersart 1-8 1-3 2-1 2-4 1-3 4-2 3-1
Cambrai Hockey Club 1-3 0-2 2-4 3-2 2-0 1-2 3-2
Amiens Sports Club 3-6 1-3 0-3 1-1 3-4 2-2 2-2
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

ClassementModifier

no  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Paris Jean-Bouin 34 14 11 1 2 50 32 +18
2 FC Lyon 32 14 10 2 2 55 24 +31
3 Stade français 25 14 8 1 5 32 26 +6
4 HC Nantes 21 14 6 3 5 30 25 +5
5 Hockey Club Valenciennes 15 14 4 3 7 29 35 -6
6 Iris hockey Lambersart 14 14 4 2 8 22 40 -18
7 Cambrai Hockey Club 13 14 4 1 9 26 44 -18
8 Amiens Sports Club 5 14 0 5 9 22 40 -18
 


Légende : Qualifications
Participation au championnat Élite en 2015-2016

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. « Elite Hommes: Le RCF seul en tete (2) », sur ffhockey.org.
  2. (en) « St Germain's magnificent Wattignies seven », sur ehlhockey.tv.
  3. a b c d e f g h et i « Calendrier et Résultats Gazon Elite », sur ffhockey.org, Fédération française de hockey.
  4. « Saint-Germain remet ça », sur lequipe.fr, L'Équipe, .
  5. « Palmarès Hockey sur Gazon 2013-2014 », sur ffhockey.org, Fédération française de hockey (consulté le 23 août 2014).
  6. a et b « Hockey sur gazon (Élite): Valenciennes ne pense qu’au maintien », sur lavoixdunord.fr.
  7. a et b « Hockey sur gazon - Frédéric Soyez : « Quitter Lille, un choix difficile, mais inévitable » », sur lavoixdunord.fr (consulté le 23 août 2014).
  8. « Hockey sur gazon: le Nordiste Frédéric Soyez sélectionneur de l’Espagne », sur lavoixdunord.fr (consulté le 23 août 2014).
  9. « Transfert : la belle aventure de Pol Gantois », sur okey.lalibre.be (consulté le 23 août 2014).
  10. « Hockey: fuite des Français vers la Belgique », sur lalibre.be (consulté le 23 août 2014).
  11. « Les transferts - Transferts 2014 », sur okey.lalibre.be (consulté le 23 août 2014).
  12. (en) « Racing bring in four new faces », sur ehlhockey.tv (consulté le 23 août 2014).
  13. « Reprise du championnat pour l’équipe 1 », sur lyonhockey.com (consulté le 7 septembre 2014).
  14. a b c d et e « Le changement dans la continuité », sur saint-germain-hockey.fr.
  15. « Hockey sur gazon (Élite) : Le Touquet entame la saison avec plus de remaniements que prévu », sur lavoixdunord.fr.
  16. « Saint-Germain-en-Laye Hockey Club - Communiqué de presse du 7 septembre 2014 », sur saint-germain-hockey.fr (consulté le 30 août 2015).
  17. (en) « French newcomers Racing relishing underdog title », sur ehlhockey.tv (consulté le 30 août 2015).
  18. a et b P.G. Lespinasse, « Lille ouvre un nouveau cycle, Wattignies vise plus haut », La Voix des Sports,‎ .
  19. Marie Farine, « A Lille, il y a tout à construire, c'est un chouette projet », La Voix du Nord,‎ .
  20. « Le FC Lyon vise les demi-finales », sur leprogres.fr (consulté le 30 août 2015).
  21. « Rentrée des classes au Stade Francais ! », sur stadefrancais.com (consulté le 30 août 2015).
  22. « Hockey-sur-gazon (Élite) : les joueurs de l’équipe 1 du TAC savourent leur saison historique », sur lavoixdunord.fr (consulté le 2 août 2015).
  23. (en) « Dutch EHL sides triumph on opening weekend », sur ehlhockey.tv.
  24. Pascal Thuot, « A défaut de points, Lille a réalisé un bon match », La Voix des Sports,‎ .
  25. a b c et d « Le hockey pour les nuls... », sur saint-germain-hockey.fr.
  26. « PJB1M - RCF », sur pjbhockey.fr.
  27. a et b Marie Farine, « Lille l'a joue collectif et assure », La Voix des Sports,‎ .
  28. « Hockey sur gazon (Élite) : Valenciennes encore défait, toujours inefficace », sur lavoixdunord.fr.
  29. a et b « Questions pour des champions », sur saint-germain-hockey.fr.
  30. « Hockey sur gazon (Élite): une victoire historique pour le TAC face à Lille », sur lavoixdunord.fr.
  31. « Hockey: résultats de la 4e journée du championnat de France Elite », sur racingclubdefrance.net.
  32. a b et c « Hockey sur gazon - Lille Métropole Hockey Club vs Racing Club de France », sur youtube.com.
  33. Marie Farine, « Victoire au buzzer pour Lille », La Voix du Nord,‎ .
  34. a b c d e et f « Les autres rencontres », La Voix du Nord,‎ .
  35. a b et c « Montrouge dernier invaincu », sur lequipe.fr.
  36. a b c d et e Marie Farine et Pascal Thuot, « Les autres matchs », La Voix du Nord,‎ .
  37. « C'est une belle journée, si belle journée », sur saint-germain-hockey.fr.
  38. (en) « Pauchet leads St Germain to top spot », sur ehlhockey.tv.
  39. « Les Lilloises s'échappent », sur lequipe.fr.
  40. (en) « Racing and St Germain through to Top Six », sur ehlhockey.tv.
  41. « Hockey sur gazon (Élite hommes): le HC Valenciennes subit la loi du leader », sur lavoixdunord.fr.
  42. « Saint-Germain cartonne », sur lequipe.fr.
  43. « Hockey sur gazon (Élite): le TAC prend l’ascendant puis s’incline face au leader », sur lavoixdunord.fr.
  44. a et b « La der ... avant la suite », sur saint-germain-hockey.fr.
  45. a b et c « Le Touquet dans le Top 6 », sur lequipe.fr.
  46. « Hockey sur gazon(Élite): le HCV tient enfin son premier succès », sur lavoixdunord.fr.
  47. a et b « TOP 6 – Wattignies vs R.C.F : 1 – 4 », sur racingclubdefrance.net.
  48. « Le T.A.C en apprentissage du Top 6 », sur tac-hockey.fr.
  49. a b c et d « En deux temps quatre points », sur saint-germain-hockey.fr.
  50. a b c d e f g et h « Les favoris déjà devant », sur lequipe.fr.
  51. a b et c « Saint-Germain-en-Laye seul en tête », sur lequipe.fr.
  52. a b et c « Le Racing fait chuter Saint-Germain », sur lequipe.fr.
  53. « TOP 6 – R.C.F vs Saint Germain : 3 – 1 », sur racingclubdefrance.net.
  54. a b et c « Hockey élite : le TAC s’incline face à Montrouge pour son premier match retour », sur lavoixdunord.fr.
  55. a b c et d « Les leaders assurent », sur lequipe.fr.
  56. François Bour, « Annoncée comme l'équipe surprise du Top 6, Lille continue de croire en ces chances », La Voix des Sports,‎ .
  57. a b et c « TOP 6 – C.A.M vs R.C.F : 1 – 9 », sur racingclubdefrance.net.
  58. a et b « Hockey sur gazon : les Touquettois chutent face à Lille », sur lavoixdunord.fr.
  59. a b et c Véronique De Paoli, « Bonne opération pour Lille », La Voix des Sports,‎ .
  60. a b c et d « TOP 6 – Double week-end victorieux ! », sur racingclubdefrance.net.
  61. « 18 et 19 avril LILLE METROPOLE HOCKEY CLUB », sur lilhoc.fr.
  62. a b et c F. Bour, « Une demi-finale avant l'heure? », La Voix des Sports,‎ .
  63. a et b « Place aux demi-finales », sur lequipe.fr.
  64. a et b « TOP 6 – St Germain vs R.C.F : 1 – 1 », sur racingclubdefrance.net.
  65. a et b Christophe Kuchly, « Lille tourné vers la demi-finale », La Voix des Sports,‎ .
  66. a b et c « Hockey-sur-gazon: deux matchs décisifs à Versailles ce week-end pour les Touquettois… et une grande première », sur lavoixdunord.fr (consulté le 25 avril 2015).
  67. a b c et d « Racing - St-Germain en finale », sur lequipe.fr (consulté le 1er août 2015).
  68. « Le Touquet : une troisième place nationale pour le TAC hockey, du jamais vu dans l’histoire du club », sur lavoixdunord.fr (consulté le 2 août 2015).
  69. a b c d e f et g « Le Journal des sports – Lundi 4 mai 2015 », sur yvelines1.com (consulté le 8 mai 2015).
  70. « Championnat de France : le Racing favori », L'Equipe,‎ , p. 20.
  71. « Championnat de France Elite », Programme de la finale,‎ .
  72. « Hockey sur gazon », sur teamnscore.com (consulté le 8 mai 2015).
  73. « Championnat de France : la revanche du Racing », L'Equipe,‎ , p. 20.
  74. « Le Racing Club de France champion », sur lequipe.fr (consulté le 3 mai 2015).
  75. « Calendrier et Résultats Gazon », sur ffhockey.org, .
  76. « Cambrai - PJB1M », sur pjbhockey.fr, .
Cet article est reconnu comme « bon article » depuis sa version du 31 août 2015 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l'ayant promu.
La version du 31 août 2015 de cet article a été reconnue comme « bon article », c'est-à-dire qu'elle répond à des critères de qualité concernant le style, la clarté, la pertinence, la citation des sources et l'illustration.