Ouvrir le menu principal

Championnat de France masculin de handball de D2 1994-1995

saison 1994-1995 du Championnat de France masculin de handball de deuxième division
2e Division 1994-1995
Généralités
Sport Handball
Organisateur(s) FFHB
Édition 43e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date de
à
Participants 36 équipes
Hiérarchie
Hiérarchie 2e échelon
Niveau supérieur Nationale 1A

Palmarès
Tenant du titre UMS Pontault-Combault HB
Vainqueur Istres Sports
Deuxième HBC Villeneuve d'Ascq
Troisième Sporting Toulouse 31
Promu(s) Istres, Villeneuve et Toulouse
Relégué(s) 20 clubs

Navigation

La Nationale 1 fédérale 1994-1995 est la quarante-troisième édition du Championnat de France masculin de handball de deuxième division, le deuxième plus haut niveau de handball en France.

Le titre de champion de France est remporté par l'Istres Sports de Bruno Martini, vainqueur en finale du HBC Villeneuve d'Ascq. Les deux clubs ainsi que le Sporting Toulouse 31 de Frédéric Perez et Stéphane Plantin sont promus en Division 1. Du fait du passage à 14 équipes pour la saison 95/96, 20 clubs sont quant à eux relégués.

ModalitésModifier

Les 36 équipes sont réparties en 3 poules de 12 équipes. Les premiers de chaque poule sont promus en Division 1 et se disputent le titre de champion de France de Nationale 1 fédérale.

Du fait du passage à 14 équipes pour la saison 95/96, seules les équipes classées de la 2e à la 4e place ainsi que les 2 meilleurs 5e sont maintenus. Dans ce but, les trois équipes classées 5e réalisent un tournoi à 3 équipes pour déterminer les 2 équipes maintenues et l’équipe reléguée.

Phase de pouleModifier

Poule AModifier

Le classement final de la poule A est[1] :

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 HBC Villeneuve d'Ascq 60 22 18 2 2 523 437 86
2 AC Boulogne-Billancourt 57 22 17 1 4 575 509 66
3 Massy 91 Finances (R) 55 22 16 1 5 574 489 85
4 US Saintes CC 51 22 14 1 7 644 559 85
5 HBC Gien Loiret 46 22 12 0 10 468 487 -19
6 ES Falaise 43 22 10 1 11 462 477 -15
7 ESM Gonfreville l'Orcher 42 22 9 2 11 480 496 -16
8 Angers Noyant Handball 40 22 9 0 13 476 465 11
9 CSM Epinay 39 22 8 1 13 531 541 -10
10 RSC Montreuil 39 22 8 1 13 508 527 -19
11 OSM Lomme 33 22 5 1 16 430 543 -113
12 CJF Saint-Malo 23 22 0 1 21 473 614 -141

Poule BModifier

Le classement final de la poule B est[1] :

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Istres Sports 62 22 20 0 2 495 407 88
2 USAM Nîmes Gard (R) 61 22 19 1 2 517 376 141
3 SLUC Nancy COS Villers 48 22 12 2 8 425 389 36
4 ES Besançon 47 22 11 3 8 494 482 12
5 Dijon Bourgogne Handball 46 22 11 2 9 480 480 0
6 Mulhouse Sud Alsace 44 22 9 4 9 462 484 -22
7 SMEC Metz 41 22 9 1 12 447 447 0
8 ASCA Wittelsheim 41 22 8 3 11 481 516 -35
9 ASL Robertsau 39 22 7 3 12 426 434 -8
10 Stade français Issy-les-Moulineaux 39 22 6 5 11 475 489 -14
11 JAD Villemomble 37 22 6 3 13 469 469 0
12 Vénissieux handball (R) 23 22 0 1 21 401 599 -198

Poule CModifier

Le classement final de la poule C est[1] :

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Sporting Toulouse 31 62 22 19 2 1 543 420 123
2 Villeurbanne HBC (R) 52 22 12 6 4 562 508 54
3 AS Saint-Raphaël 51 22 14 1 7 529 472 57
4 Nice HB Côte d'Azur 48 22 12 2 8 451 433 18
5 Aix UC 47 22 11 3 8 428 425 3
6 Billère Handball 45 22 10 3 9 525 519 6
7 ES St-Martin-d'Hères 44 22 10 2 10 548 523 25
8 HBC Villefranche-sur-Saône 43 22 9 3 10 456 459 -3
9 SE Beaune 39 22 7 3 12 478 482 -4
10 HBC Carcassonne 39 22 7 3 12 456 516 -60
11 HB Mougins/Mouans-Sartoux 30 22 4 0 18 478 598 -120
12 Pau-Nousty Sports 28 22 3 0 19 469 538 -69

Phase finaleModifier

Détermination du titre de champion de FranceModifier

Les premiers de chacune des 3 poules sont promus en Division 1 et se disputent le titre de champion de France. Les résultats des demi-finales sont[2] :

En finale, l’Istres Sports s’impose 20 à 15 face au Sporting Toulouse 31 et est champion de France de Nationale 1 Fédérale[2].

Barrages de relégationModifier

Les résultats des barrages de relégation sont[2] :

  1. HBC Gien Loiret : 3 victoires et 1 défaite
  2. Aix UC : 2 victoires et 2 défaites
  3. Dijon Bourgogne Handball : 1 victoire et 3 défaites.

Le HBC Gien Loiret et l’Aix Université Club sont maintenus en Division 2 et le Dijon Bourgogne Handball est relégué.

RepêchagesModifier

Parmi les trois clubs relégués de Nationale 1 Performance[3], seul le CSM Livry-Gargan est finalement autorisé à évoluer dans la nouvelle Division 2 puisque le RC Strasbourg est dissout et le Handball Saint-Brice 95 est relégué en Nationale 1 (3e division).

Par conséquent, le Dijon Bourgogne Handball, perdant des barrages de relégation, et le Billère Handball, a priori en tant que meilleur 6e, sont finalement maintenus en Division 2.

RéférencesModifier

Voir aussiModifier