Championnat de France Superdivision de tennis de table 1992-1993

compétition de tennis de table
Superdivision
1992-1993
Généralités
Sport tennis de table
Organisateur(s) Fédération Française de Tennis de Table
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date du
au
Site web officiel fftt.fr

Navigation

La deuxième édition de la Superdivision a été remporté par Levallois chez les hommes qui conserve son titre pour la 6e année consécutive et par Montpellier-Le Crès (à la différence particulière) chez les femmes. Il s'agit pour ces dernières du premier titre de leur histoire, elles qui ont également atteint la finale de la Coupe d'Europe Nancy-Evans pour la première fois de l'histoire du tennis de table féminin français. Dijon et Fontenay, promus chez les hommes et le SMEC Metz et le CAM Bordeaux sont sportivement relégués en Nationale 1 à l'issue de la saison.

Championnat MasculinModifier

  • Classement à la 7e journée (sur 10)
Cl Équipes Pts J V D
1 Levallois SC TT 21 7 7 0
2 Montpellier-Le Crès 13 7 3 4
3 SAG Cestas TT 13 7 3 4
4 Élan Chevilly 13 7 3 4
5 ACS Fontenay TT 11 7 2 5
6 Dijon 7 7 0 7

Championnat FémininModifier

Cl Équipes Pts J V D
1 Montpellier TT 28 10 9 1
2 US Kremlin Bicêtre 28 10 9 1
3 ASPTT Lille Métropole 20 10 5 5
4 ASPTT Lyon 16 10 3 7
5 CAM Bordeaux 16 10 3 7
6 SMEC Metz 12 10 1 9

SourceModifier

  • Journal "L'Humanité" du Jeudi pour la SD Hommes
  • Journal "L'Humanité" du Lundi pour la SD Femmes