Ouvrir le menu principal

Championnat d'Équateur de football 2010

Championnat d'Équateur de football 2010
Description de l'image CopaCredifeLogo.jpg.
Généralités
Sport football
Organisateur(s) Fédération d'Équateur de football
Éditions 52e
Lieu(x) Drapeau de l'Équateur Équateur
Participants 12 équipes

Palmarès
Tenant du titre SD Quito
Vainqueur LDU de Quito

Navigation

Le championnat d'Équateur de football 2010 (Copa Credife Serie A en espagnol) est la 52e édition du championnat d'Équateur de football. Il réunit douze équipes et se déroule du 7 février au 12 décembre 2010. LDU Portoviejo et Técnico Universitario quittent la Serie A et sont remplacées par les promus de l'Independiente del Valle, champion de Serie B la saison précédente et l'Universidad Catolica.

FormatModifier

À la suite de la réunion du 16 décembre 2009, la Fédération Équatorienne de Football a décidé de modifier l'organisation du championnat pour en simplifier la lecture[1].

La nouvelle organisation prévoit que le championnat se joue désormais en trois phases (46 journées au total).

La première phase se joue par matchs aller-retour sur 22 journées entre le 7 février et le 4 juillet. Le premier est directement qualifié pour la finale nationale, face au vainqueur de la seconde phase. Les trois premiers de cette phase seront également qualifiés pour l'édition 2010 de la Copa Sudamericana.

La seconde phase du championnat se joue sur le même mode que la première entre le 18 juillet et le 28 novembre. Le premier à l'issue de cette phase est, lui, directement qualifié pour la Copa Sudamericana 2011 et pour la finale nationale.

Un classement cumulé est effectué en additionnant les résultats obtenus lors des deux phases. Les deux clubs qui totaliseront le moins de points seront relégués en Serie B et les deux meilleurs clubs de ce classement qui ne disputent pas la finale nationale joue le match pour la Copa Libertadores.

Lors de la troisième phase, les vainqueurs des deux premières phases s'affrontent dans un duel en matchs aller et retour. Ils sont tous les deux qualifiés pour la Copa Libertadores. Les deux autres qualifiés joueront pour l'attribution des troisième et quatrième places du championnat et pour la troisième place qualificative en Copa Libertadores. Le perdant est lui le second qualifié pour la Copa Sudamericana 2011.

ParticipantsModifier

Club Ville Entraîneur Stade Capacité
Barcelona Guayaquil   Juan Manuel Llop Monumental Banco Pichincha 90 283
Deportivo Cuenca Cuenca   Luis Soler Alejandro Serrano Aguilar 22 000
Deportivo Quito Quito   Carlos Sevilla Olímpico Atahualpa 40 948
El Nacional Quito   Mario Saralegui Olímpico Atahualpa 40 948
Emelec Guayaquil   Jorge Sampaoli George Capwell 23 461
Espoli Quito   Carlos Calderón La Cocha (en Latacunga) 15 000
Independiente del Valle Sangolquí   Guillermo Duró Stade Rumiñahui 8 000
LDU de Quito Quito   Edgardo Bauza Casa Blanca 55 400
Macará Ambato   Víctor Riggio Bellavista 22 000
Manta Manta   Fabián Bustos Jocay 20 000
Olmedo Riobamba   Ariel Graziani Olímpico de Riobamba 18 000
Universidad Católica Quito   Fernando Lara Olímpico Atahualpa 40 948

Mouvements d'entraîneursModifier

Équipe Entraîneur Cause du
départ
Date du
départ
Remplacé par Date
d'engagement
Position
au classement
Changements à l'intersaison
ESPOLI   Homero Valencia Remplacé 22/11/2009   Carlos Calderón 23/11/2009[2] N/A
El Nacional   Julio Asad Fin de contrat 21/11/2009[3]   Jorge Luis Pinto 04/12/2009[4] N/A
LDU Quito   Jorge Fossati Démission 07/12/2009   Edgardo Bauza 08/12/2009[5] N/A
Emelec   Gabriel Perrone Démission 16/12/2009[6]   Jorge Sampaoli 18/12/2009[7] N/A
Olmedo   Héctor González Remplacé 16/12/2009   Claudio Otermín 16/12/2009[8] N/A
Changements pendant la première phase du championnat
Universidad Católica   Renato Salas Renvoyé 01/03/2010[9]   Hans Ortega (intérim) 01/03/2010 11e
Universidad Católica   Hans Ortega (intérim) Remplacé 03/03/2010[10]   Fernando Díaz 03/03/2010 11e
Olmedo   Claudio Otermín Renvoyé 13/03/2010[11]   Héctor González (intérim) 16/03/2010[12] 12e
Macará   Víctor Marchesini Renvoyé 15/03/2010[13]   Carlos Sevilla 16/03/2010 6e
Independiente del Valle   Janio Pinto Démission 27/04/2010[14]   Guillermo Duró 12/05/2010[15] 7e
Olmedo   Héctor González (intérim) Remplacé 28/04/2010   Ariel Graziani 29/04/2010[16] 12e
Universidad Católica   Fernando Díaz Remplacé 07/06/2010[17]   Fernando Lara 07/06/2010 12e
El Nacional   Jorge Luis Pinto Renvoyé 09/06/2010[18]   Perdomo Véliz Jare 09/06/2010 9e
Deportivo Cuenca   Paúl Vélez Démission 22/06/2010[19]   Juan Carlos Benítez (intérim) 23/06/2010[20] 5e
Macará   Carlos Sevilla Renvoyé 29/06/2010[21]   Boris Fiallos (intérim) 07/07/2010[22] 12e
Changements entre les deux phases du championnat
Macará   Boris Fiallos (intérim) Remplacé 06/07/2010   Víctor Riggio 06/07/2010[23] N/A
Deportivo Cuenca   Juan Carlos Benítez (intérim) Remplacé 08/07/2010   Luis Soler 08/07/2010[24] N/A
Changements lors de la deuxième phase du championnat
Deportivo Quito   Rubén Darío Insúa Consentement mutuel 12/08/2010[25]   Carlos Sevilla 13/08/2010[26] 8e
El Nacional   Perdomo Véliz Jare Renvoyé 23/08/2010[27]   Mario Saralegui 23/08/2010[27] 10e
Macará   Víctor Riggio Renvoyé 13/09/2010[28]   Janio Pinto 14/09/2010[29] 8e
Universidad Católica   Patricio Lara Démission Sep. 19, 2010[30]   Hans Ortega (intérim) 21/09/2010[31] 10e
Independiente del Valle   Guillermo Duró Promu Directeur Sportif 21/09/2010[32]   Julio Asad 28/09/2010 12e
Universidad Católica   Hans Ortega (intérim) Remplacé 21/09/2010   Jorge Célico 21/09/2010[33] 10e
Barcelona   Juan Manuel Llop Démission 27/09/2010[34]  Carlos Grueso[Lequel ?] (intérim)
  Walter Guerrero (intérim)
27/09/2010[35] 3e
Barcelona  Carlos Grueso[Lequel ?](intérim)
  Walter Guerrero (intérim)
Remplacés Oct. 2, 2010   Rubén Darío Insúa 02/10/2010[36] 5e
Olmedo   Ariel Graziani Démission 13/11/2010[37]   Dragan Miranovic 16/12/2010[38] 8e

Première PhaseModifier

ClassementModifier

Le classement est calculé avec le barème de points suivant : une victoire vaut trois points, le match nul un. La défaite ne rapporte aucun point. Critères de départage :

  1. plus grande « différence de buts générale » ;
  2. plus grand nombre de buts marqués ;
  3. plus grande « différence de buts particulière » ;

LDU Quito est qualifié d'office pour la Copa Sudamericana 2010 grâce à sa victoire dans cette compétition en 2009. Ce faisant, il libère une place pour le championnat équatorien.

Classement — mise à jour :
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Emelec 46 22 14 4 4 36 21 +15
2 Liga Deportiva Universitaria (Quito) 44 22 12 8 2 36 10 +26
3 Barcelona 43 22 12 7 3 26 12 +14
4 Deportivo Quito T 34 22 10 4 8 27 23 +4
5 Deportivo Cuenca (F) 27 22 6 9 7 21 25 -4
6 El Nacional 25 22 5 10 7 34 27 +7
7 Independiente P 25 22 5 10 7 26 30 -4
8 Manta 24 22 5 9 8 24 31 -7
9 Olmedo 23 22 5 8 9 19 28 -9
10 Espoli 22 22 6 4 12 22 41 -19
11 Universidad Católica P 20 22 4 8 10 21 32 -11
12 Macará 18 22 3 9 10 22 34 -12
Promotions pour la saison 2010
Relégations pour la saison 2011
Abréviations

P : Promus en Serie A en 2010
T : Tenant du titre 2009
F : Finaliste du championnat 2009

RésultatsModifier

Tableau de résultats — mise à jour :
Résultats (▼dom., ►ext.) BSC CUE SDQ EME[Quoi ?] ESP IND NAT LDU Quito MAC MAN OLM UCAT
Barcelona SC 2-1 1-0 1-2 2-0 0-1 1-0 0-0 2-0 2-1 1-0 5-1
Club Deportivo Cuenca 1-1 1-0 2-0 3-0 3-0 0-0 1-1 0-1 0-0 0-1 1-0
SD Quito 0-1 1-1 1-0 2-0 3-2 1-3 0-1 2-0 2-1 2-0 2-0
Emelec 3-0 4-0 1-1 4-0 1-1 1-0 1-0 2-0 3-3 4-1 1-0
Espoli 0-1 3-0 0-3 0-3 0-4 5-3 2-1 0-1 2-0 2-2 0-1
Independiente 1-1 2-2 2-2 0-0 1-2 3-1 0-2 0-0 1-0 1-1 1-1
El Nacional 0-0 0-0 2-1 5-0 4-0 1-1 0-0 1-1 4-0 2-2 1-2
LDU Quito 0-0 2-0 2-0 5-0 1-1 3-0 1-0 3-1 3-0 5-0 2-1
Macará 1-2 1-2 1-2 1-2 1-1 1-1 3-3 2-2 2-2 0-2 1-1
Manta 0-0 1-1 3-0 1-3 1-0 3-1 2-2 0-0 2-1 1-0 1-1
Olmedo 0-0 1-1 0-1 0-1 1-1 2-3 2-1 0-1 0-0 1-0 2-0
Universidad Católica 0-3 3-1 1-1 0-1 2-3 2-0 1-1 1-1 2-3 1-1 0-0
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur
 

Deuxième phaseModifier

ClassementModifier

Le barème de point reste identique à celui de la première phase.

Classement — mise à jour :
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Liga Deportiva Universitaria (Quito) 47 22 14 5 3 42 17 +25
2 Emelec 46 22 13 7 2 29 12 +17
3 Deportivo Cuenca (F) 41 22 12 5 5 32 25 +7
4 Deportivo Quito T 37 22 11 4 7 35 22 +13
5 Barcelona 30 22 8 6 8 25 24 +1
6 El Nacional 29 22 8 5 9 23 23 0
7 Manta 27 22 7 6 9 23 33 -10
8 Espoli 23 22 5 8 9 22 28 -6
9 Olmedo 23 22 6 5 11 20 33 -13
10 Macará 21 22 5 6 11 21 32 -11
11 Universidad Católica P 20 22 5 5 12 27 37 -10
12 Independiente P 19 22 5 4 13 23 36 -13
Promotions pour la saison 2010
Relégations pour la saison 2011
Abréviations

P : Promus en Serie A en 2010
T : Tenant du titre 2009
F : Finaliste du championnat 2009

RésultatsModifier

Tableau de résultats — mise à jour :
Résultats (▼dom., ►ext.) BSC CUE SDQ EME[Quoi ?] ESP IND NAT LDU Quito MAC MAN OLM UCAT
Barcelona SC 1-2 1-0 0-0 0-3 3-0 1-2 1-1 2-1 1-2 2-0 5-1
Club Deportivo Cuenca 1-0 2-0 1-1 2-1 3-1 0-0 1-1 0-2 3-1 2-3 2-1
SD Quito 4-0 1-2 1-0 2-0 1-1 1-0 1-1 0-0 4-0 1-0 5-0
Emelec 0-0 0-1 2-1 3-1 2-1 2-0 1-1 2-0 0-0 1-0 2-0
Espoli 0-0 2-5 2-3 1-1 1-0 0-1 0-1 1-1 1-0 3-0 2-1
Independiente 1-2 3-0 1-2 0-1 1-1 0-1 0-4 3-1 2-2 1-1 1-3
El Nacional 0-1 0-0 1-3 0-0 0-0 3-0 2-3 2-1 4-0 3-1 0-1
LDU Quito 2-1 2-0 1-1 0-1 3-0 2-0 3-1 3-0 4-2 1-0 1-0
Macará 1-1 1-2 1-0 1-4 1-1 0-2 4-1 2-4 1-1 0-1 1-0
Manta 1-0 2-0 1-2 1-2 0-0 0-2 1-0 1-0 1-0 3-0 2-2
Olmedo 0-1 0-0 3-2 0-1 3-2 2-1 1-1 0-3 0-1 2-2 1-1
Universidad Católica 2-2 2-3 3-0 2-3 0-0 1-2 0-1 2-1 1-1 3-0 1-2
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur
 

Troisième PhaseModifier

Classement cumulésModifier

Classement — mise à jour :
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Emelec 92 44 27 11 6 66 34 +32
2 Liga Deportiva Universitaria (Quito) 91 44 26 13 5 78 27 +51
3 Barcelona 73 44 20 13 11 51 36 +15
4 Deportivo Quito T 71 44 21 8 15 62 45 +17
5 Deportivo Cuenca (F) 68 44 18 14 12 53 49 +4
6 El Nacional 54 44 13 15 16 57 50 +7
7 Manta 51 44 12 15 17 46 63 -17
8 Olmedo 46 44 11 13 20 38 60 -22
9 Espoli 45 44 11 12 21 44 69 -25
10 Independiente P 44 44 10 14 20 49 67 -18
11 Universidad Católica P 40 44 9 13 22 48 69 -21
12 Macará 39 44 8 15 21 43 66 -23

Ligue FinaleModifier

Match pour la troisième placeModifier

Ces matchs opposent les deux meilleures équipes du classement cumulé non qualifiées pour la finale du championnat et offre au vainqueur la troisième place qualificative pour le premier tour de la Copa Libertadores 2011. Barcelona comptant plus de points dans le classement accumulé, il a l'avantage de recevoir au match retour.

4 décembre 2010 S.D. Quito 2 - 0 Barcelona S.C. Stade Olympique Atahualpa, Quito
11:30 (UTC-5)
Checa   35e
Sarimata   49e
Spectateurs : 24 208
Arbitrage : Omar Ponce
Minda   15e
Checa   31e
García   57e
Ayala   69e
Mina   87e
Rapport   78e Perlaza
  83e Leon

11 décembre 2010 Barcelona S.C. 3 - 1 S.D. Quito Stade Monumental Banco Pinchincha, Guayaquil
17:00 (UTC-5)
León   15e
Samudio   72e
Anangonó   89e
  24e Minda Arbitrage : José Caprio

Le Deportivo Quito est qualifié pour le premier tour de la Copa Libertadores 2011 à la faveur de son but marqué à l'extérieur.

FinalesModifier

Les vainqueurs de chacune des phases vont se disputer le titre de champion d'Équateur sur deux matchs sur le mode aller-retour. Emelec comptant le plus grand nombre de point dans le classement cumulé, il recevra lors du match retour.


5 décembre 2010 LDU Quito 2 – 0 Emelec Stade Casa Blanca, Quito
11:30 (UTC-5)
Bolaños   50e   90+2e Spectateurs : 27 506
Arbitrage : Tomás Alarcón
Rapport
LDU Quito
Emelec
LDU QUITO:
G 01 José Francisco Cevallos
D 02 Norberto Araujo
D 14 Diego Calderón   9e
D 06 Jorge Guagua
M 15 William Araujo
M 07 Miller Bolaños   51e
M 04 Ulises de la Cruz   39e
M 54 Marlon Ganchozo   72e
M 13 Neicer Reasco (c)   64e
A 15 Carlos Ariel Luna   59e
A 19 Juan Manuel Salgueiro   76e
Remplaçants:
G 22 Alexander Domínguez
M 09 Gonzalo Chila   72e 
M 24 José Valencia   76e 
A 10 Walter Calderón   59e 
A 10 Christian Lara
A 53 Joao Plata
Entraîneur:
Edgardo Bauza
EMELEC:
G 22 Javier Klimowicz
D 29 Gabriel Achilier
D 25 Eduardo Morante
D 06 Carlos Andrés Quiñónez
D 09 José Luis Quiñónez
M 51 Fernando Gaibor   46e
M 24 Fernando Giménez
M 15 Pedro Quiñónez   69e
M 07 David Quiroz (c)
A 17 Jaime Ayoví
A 10 Joao Rojas   58e
Remplaçants:
G 01 Marcelo Elizaga
D 27 Mariano Mina
M 52 Byron Mina
M 14 Énner Valencia   46e 
M 08 Polo Wila
A 50 Marco Caicedo
A 40 Leandro Torres   58e 
Entraîneur:
Jorge Sampaoli

Arbitres assistants:
Carlos Herrera
Marco Muzo
Quatrième arbitre:
Miguel Hidalgo


12 décembre 2010 Emelec 1–0 LDU Quito Stade George Capwell, Guayaquil
16:00 (UTC-5)
Quiroz   60e Arbitrage : Carlos Vera
Emelec
LDU Quito
EMELEC:
G 22 Javier Klimowicz
D 29 Gabriel Achilier  
D 19 Marcelo Fleitas (c)  
D 25 Eduardo Morante
M 51 Fernando Gaibor  
M 24 Fernando Giménez
M 15 Pedro Quiñónez  
M 07 David Quiroz
M 10 Joao Rojas  
A 17 Jaime Ayoví
A 23 Cristian Menéndez
Remplaçants:
G 01 Marcelo Elizaga
D 06 Carlos Andrés Quiñónez   
M 09 José Luis Quiñónez
M 40 Leandro Torres   
A 16 Santiago Biglieri   
FW 50 Marco Caicedo
Entraîneur:
Jorge Sampaoli
LDU QUITO:
G 01 José Francisco Cevallos  
D 02 Norberto Araujo
D 14 Diego Calderón
D 06 Jorge Guagua  
M 15 William Araujo
M 04 Ulises de la Cruz
M 54 Marlon Ganchozo    
M 13 Neicer Reasco (c)  
M 08 Patricio Urrutia
A 15 Carlos Ariel Luna  
A 19 Juan Manuel Salgueiro  
Remplaçants:
G 22 Alexander Domínguez
D 05 Paul Ambrossi
D 24 José Valencia   
M 07 Miller Bolaños        
M 53 Joao Plata
A 10 Walter Calderón   
Entraîneur:
Edgardo Bauza

Arbitres assistants:
Juan Cedeño
Luis Alvarado
Quatrième arbitre:
Alfredo Intriago

Champion 2010
Copa Credife Serie A
LDU Quito
10e titre

AnnexesModifier

RéférencesModifier

  1. - Directivos establecieron systema de campeonato Ecuatoriano para 2010
  2. (es) « Espoli ya tiene técnico para 2010 », Website, futbolecuador.com, (consulté le 22 décembre 2009)
  3. (es) « El Nacional busca al reemplazo de Assad », El Comercio,‎ (lire en ligne)
  4. (es) « Jorge Luis Pinto, nuevo DT de El Nacional », El Comercio,‎ (lire en ligne)
  5. (es) « Edgardo Bauza es el nuevo técnico de Liga », El Comercio,‎ (lire en ligne)
  6. (es) « DT Perrone Dejo Emelec por "falta de ganas" », El Universo,‎ (lire en ligne)
  7. (es) « Jorge Sampaoli seria nuevo DT de Emelec », El Universo,‎ (lire en ligne)
  8. (es) « Lo que trajó el Ciclón », Website, futbolecuador.com, (consulté le 16 décembre 2009)
  9. (es) « Se le agotaron las oportunidades », Website, futbolecuador.com, (consulté le 2 mars 2010)
  10. (es) « Díaz es el elegido de la Chatoleí », Website, futbolecuador.com, (consulté le 7 mars 2010)
  11. (es) « Olmedo decapita a su entrenador », Website, futbolecuador.com, (consulté le 13 mars 2010)
  12. (es) « Club x Club », El Universo,‎ (lire en ligne)
  13. (es) « Carlos Sevilla a punto de volver a Macará », Website, futbolecuador.com, (consulté le 16 mars 2010)
  14. (es) « Pinto engrosa la lista de los decapitados », Website, futbolecuador.com, (consulté le 27 avril 2010)
  15. (es) « Asombrado a su llegada al Valle », website, futbolecuador.com, (consulté le 17 mai 2010)
  16. (es) « Es un orgullo volver a Ecuador », Website, futbolecuador.com, (consulté le 29 avril 2010)
  17. (es) « Fin de la era Díaz », Website, futbolecuador.com, (consulté le 11 juin 2010)
  18. (es) « Oportunidades agotadas », Website, futbolecuador.com, (consulté le 11 juin 2010)
  19. (es) « Paúl Vélez deja el Deportivo Cuenca », Website, futbolecuador.com, (consulté le 23 juin 2010)
  20. (es) « 'Los muchachos están caídos' », website, futbolecuador.com, (consulté le 5 juillet 2010)
  21. (es) « No hay técnico que dure en el Celeste », website, futbolecuador.com, (consulté le 26 juillet 2010)
  22. http://www.futbolecuador.com/stories/publica/14915
  23. (es) « Inicia la era Riggio », site internet, futbolecuador.com, (consulté le 26 juillet 2010)
  24. (es) « Con Soler hasta el final de la temporada », site ineternet, futbolecuador.com, (consulté le 8 juillet 2010)
  25. (es) « Terminó la era del Poeta », site ineternet, futbolecuador.com, (consulté le 16 août 2010)
  26. (es) « Sevilla por el Tricampeonato », site ineternet, futbolecuador.com, (consulté le 16 août 2010)
  27. a et b (es) « Oficial: Saralegui viene al Nacho », site internet, futbolecuador.com, (consulté le 23 août 2010)
  28. (es) « La Guillotina Celeste », website, futbolecuador.com, (consulté le 28 septembre 2010)
  29. (es) « Janio es de Papá », site internet, futbolecuador.com, (consulté le 28 septembre 2010)
  30. (es) « Lara se baja del Trencito », sinte internet, futbolecuador.com, (consulté le 21 septembre 2010)
  31. (es) « De la mano de Hans Ortega », website, futbolecuador.com, (consulté le 28 septembre 2010)
  32. (es) « El Turco Assad asume en El Valle », site internet, futbolecuador.com, (consulté le 21 septembre 2010)
  33. (es) « Jorge Célico fue inscrito por Catolica », site internet, futbolecuador.com, (consulté le 22 septembre 2010)
  34. (es) « Fue decisión mía renunciar: Llop », website, El Comercio.com, (consulté le 27 septembre 2010)
  35. (es) « Walter Guerrero y Carlos Grueso se harán cargo de DT de Barcelona », site internet, ecuafutbol.org, (consulté le 27 septembre 2010)
  36. (es) « El regreso del Hijo Pródigo », website, futbolecuador.com, (consulté le 8 février 2011)
  37. (es) « Agarra sus maletas y se va », website, futbolecuador.com, (consulté le 8 février 2011)
  38. (es) « Dragan está de vuelta », website, futbolecuador.com, (consulté le 8 février 2011)

NavigationModifier