Cham (fils de Noé)

Cham
Description de cette image, également commentée ci-après
Cham, d'après le Promptuarii Iconum Insigniorum (1553)

חם

Activité principale
Fils de Noé
Ascendants
Noé (père)
Descendants
Famille

Cham (héb. חם, Ham signifiant « chaud ») est un personnage de la Genèse dans la Bible.

PrésentationModifier

Il est l'un des fils de Noé et le frère de Sem et de Japhet. Il est né avant le Déluge alors que Noé avait 500 ans. Il a quatre fils : Koush, Misraïm, Pout et Canaan, et est l'ancêtre des Hamites, et des Cananéens.

Un jour que son père était ivre, Cham le vit nu et en informa ses frères, qui le rhabillèrent en détournant leur visage. Lorsqu'il eut décuvé, Noé maudit Canaan, fils de Cham, en le déclarant serviteur de Sem et Japhet. On appelle souvent cet épisode la Malédiction de Cham. La raison du transfert de la malédiction sur Canaan s'explique selon certains par le fait que Noé n’aurait pu maudire Cham car celui-ci a été béni par Dieu [Genèse, 9 : 1] et que la bénédiction divine n’est pas réversible[1]. Une autre hypothèse serait que cette malédiction sanctionnerait une faute cachée commise par Canaan. 

Le récit biblique de la malédiction[2] suit l'épisode du Déluge. Sur l'ordre de Dieu, Noé sort de l'arche avec ses trois fils, Sem, Cham et Japhet.

Après quoi, 

« 20. Noé commença à cultiver la terre, et planta de la vigne.
21. Il but du vin, s’enivra, et se découvrit au milieu de sa tente.
22. Cham, père de Canaan, vit la nudité de son père, et il le rapporta dehors à ses deux frères.
23. Alors Sem et Japhet prirent le manteau, le mirent sur leurs épaules, marchèrent à reculons, et couvrirent la nudité de leur père; comme leur visage était détourné, ils ne virent point la nudité de leur père.

24. Lorsque Noé se réveilla de son vin, il apprit ce que lui avait fait son fils cadet. (ou selon d'autres versions : il apprit ce que lui avait fait son plus jeune fils.[3],[4])
25. Et il dit : Maudit soit Canaan ! qu’il soit l’esclave des esclaves de ses frères !
26. Il dit encore : Béni soit l’Éternel, Dieu de Sem, et que Canaan soit leur esclave !
27. Que Dieu étende les possessions de Japhet, qu’il habite dans les tentes de Sem, et que Canaan soit leur esclave ! »

Après cet épisode, le chapitre 10 de la Genèse — la Table des peuples ou la Table des nations dans la tradition juive — détaille la descendance des fils de Noé et le peuplement de la terre. Canaan et ses descendants occupent le « pays de Canaan », terre qui sera ultérieurement offerte par Dieu à Abraham, un descendant de Sem. Quant à Koush, Misraïm et Pout, ils peuplent l'Éthiopie, l'Égypte et l'Arabie respectivement.

Dans la Bible, Cham est souvent le second nommé des trois frères, on peut en déduire qu'il est le cadet. Cependant, dans l'épisode de la malédiction de Canaan, il est appelé « plus jeune fils » de Noé[5].

Arbre généalogiqueModifier

La descendance de cham se trouve dans le Livre de la Genèse[6] et dans le Premier Livre des Chroniques[7].

Postérité dans la littératureModifier

En dédiant son Message Retrouvé « aux peuples noirs », l'hermétiste Louis Cattiaux précise que « la malédiction qui pesait sur les fils de Cham est levée pour ceux qui reçoivent le Livre du pardon et qui le gardent dans leurs cœurs[10]. »

Dans Une Saison En Enfer, Arthur Rimbaud se voit entrer « au vrai royaume des enfants de Cham » dans le chapitre Mauvais Sang : « Le plus malin est de quitter ce continent, où la folie rôde pour pourvoir d’otages ces misérables. J’entre au vrai royaume des enfants de Cham. »

DiversModifier

En référence à ce personnage biblique, le caricaturiste Amédée de Noé, collaborateur au Charivari, prit le pseudonyme de « Cham ».

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Sandra Fancello, « « Akanité » et pentecôtisme : identité ethno-nationale et religion globale, Akanite identity and pentecostalism : ethno-national identity and global religion », Autrepart, no 38,‎ , p. 81–98 (ISSN 1278-3986, lire en ligne, consulté le 15 octobre 2017)
  2. Genèse 9:20-27, Traduction Louis Segond
  3. Traduction Chanoine Crampon
  4. Traduction J. N. Darby
  5. Genèse 9,24
  6. Genèse 10,6-18.
  7. 1 Chroniques 1,8-16.
  8. Na 3,9.
  9. Antiquités Judaïques, Flavius Josèphe, livre 1, VI:2.
  10. L. Cattiaux, Le Message Retrouvé, Paris, Dervy, , XVI + 432 p. (ISBN 979-10-242-0123-8), p. 286, Livre XXVI, verset 52.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :