Ouvrir le menu principal
Chagga
Description de cette image, également commentée ci-après
Chagga du Kilimandjaro devant une habitation traditionnelle entourée d'ananas

Populations significatives par région
Drapeau de la Tanzanie Tanzanie 600 000[1]
Autres
Langues Chaga
Religions religion traditionnelle, christianisme, islam, syncrétisme

Les Chaggas sont un peuple bantou d'Afrique australe, vivant en Tanzanie, principalement sur les contreforts du Kilimandjaro et du mont Méru. Quelques communautés vivent également au Kenya[1].

Ils pratiquent l'irrigation de longue date et l'ingéniosité de leur système a très tôt attiré l'attention des observateurs[2].

EthnonymieModifier

Selon les sources, on rencontre de multiples variantes de l'ethnonyme : Caga, Chaga, Chaggas, Djaga, Dsagga, Dschaga, Dschagga, Haya Chaga, Haya, Jagga, Mchagga, Wa-caga, Wachaga, Wachagga, Wadschagga, Wajagga, Waschagga[3].

LangueModifier

Ils parlent différents dialectes du chaga, une langue bantoue.

AlimentationModifier

 
Plats chagga

La banane joue un rôle capital dans la culture et l'alimentation des Chagga[4].

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) James Stuart Olson, « Chagga », in The Peoples of Africa: An Ethnohistorical Dictionary, Greenwood Publishing Group, 1996, p. 124 (ISBN 9780313279188)
  2. (en) « The traditional irrigation system of the Chagga of Kilimanjaro » [1]
  3. Source RAMEAU, BnF [2]
  4. François Bart, Milline Jethro Mbonile et François Devenne (dir.), « Les bananes », in Kilimandjaro : montagne, mémoire, modernité, Presses universitaires de Bordeaux, Pessac, 2003, p. 86-88 (ISBN 2-86781-309-3)

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • (en) Sally Falk Moore, « The secret of the men : a fiction of Chagga initiation and its relation to the logic of Chagga symbolism », in Africa (Londres), 46 (4) 1976, p. 357-370
  • (en) Sally Falk Moore et Paul Puritt, The Chagga and Meru of Tanzania, International African Institute, Londres, 1977, 140 p.
  • (en) A. Ndesario, « Ujamaa (African socialism) and Christianity in Chagga tradition », in Occasional research papers in African religions and philosophies (Kampala), n° 24, octobre 1974, IV, 32 p.
  • Gérard Philippson, Gens des bananeraies : contribution linguistique à l'histoire culturelle des Chaga du Kilimandjaro, Centre de recherches, d'échanges et de documentation universitaire (Kenya) 1981 (ISBN 2-86538-094-7) (texte remanié d'une thèse de 3e cycle)
  • (en) Kathleen Mary Stahl, History of the Chagga people of Kilimanjaro, Mouton, Londres, 1964, 394 p.
  • (en) Eva Stuart-Watt, Africa's dome of mystery, comprising the first descriptive history of the Wachagga people of Kilimanjaro, their evangelization, and a girl's pioneer climb to the crater of their 19,000 ft. snow shrine, Marshall, Morgan & Scott, Londres, Edimbourg, 1930, 215 p.
  • (en) Brian Yonge, « The rise and fall of the Chagga Empire », in Kenya past and present (Nairobi), n° 11, 1979, p. 43-48

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :