Ouvrir le menu principal
Chaïm Wirszubski
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de

Chaïm Wirszubski (Vilna, 1915 - Jérusalem, 1977) est un universitaire et théologien israélien. Il fut un spécialiste de la mystique juive au Moyen Âge et à la Renaissance. Il s'installe à Jérusalem en 1933, où ses maîtres à l'université hébraïque sont Julius Guttmann et Gershom Scholem. Il consacra ses premiers travaux aux rapports entre droit et politique dans l'Antiquité romaine. Il a aussi traduit en hébreu le Traité théologico-politique de Spinoza.

Son ouvrage le plus connu est Pic de la Mirandole et la cabale (1989, posthume) qui donne un nouvel éclairage aux Conclusions cabalistiques de Pic, notamment en révélant l'importance des ouvrages d'Abraham Aboulafia et de Menahem Recanati (en) dans la « philosophie nouvelle » à laquelle rêvait Pic de la Mirandole. Restées longtemps inédites, ces sources juives de la Renaissance sont étudiées en détail par Chaïm Wirszubski démontrant l'audace de la pensée de Pic de la Mirandole ainsi que la richesse de la tradition cabalistique qui a son origine au plus profond de la pensée juive. Chaïm Wirszubski démontre aussi que Pic de la Mirandole n'aurait pu avoir une telle connaissance de la Cabale sans avoir pour formateur l'ex-juif converti au catholicisme Flavius Mithridate.

Dans Pic de la Mirandole et la cabale, Wirszubski traite en fait trois thèmes fondamentaux : en premier lieu, l'histoire de la Kabbale au Moyen Âge, puis la cabale chrétienne à la Renaissance (où Pic joue un rôle essentiel), et finalement Pic de la Mirandole lui-même (doctrine et sources).

BibliographieModifier

  • Gershom Scholem (trad. Jean-Marc Mandosio), Pic de la Mirandole et la cabale : suivi de Considérations sur l'histoire des débuts de la cabale chrétienne, Paris Tel-Aviv, Ed. de l'éclat, (ISBN 978-2-841-62132-3)
  • L'Ancien et le nouveau dans la confirmation kabbalistique du christianisme par Pic de La Mirandole, sl, 1979
  • (en) Libertas as a political idea at Rome during the late Republic and early Principate, Cambridge, 1950.

Liens externesModifier