Chaîne de traction

La chaîne de traction est un terme technique utilisé dans le ferroviaire pour les matériels roulants. Elle est le système qui permet d’alimenter l’ensemble des systèmes qui nécessitent de l’énergie électrique (climatisation, freins, ordinateur de bord, …) à partir d’une source d’énergie externe (ligne aérienne de contact, système APS, …) ou interne (génératrice diesel).

La chaîne de traction a pour rôle de capter l’énergie électrique, transformer l’énergie électrique et distribuer l’énergie électrique.

Le moyen captage est réalisé en fonction de la source (pantographe, frotteur en cas de troisième rail, …). La tension en entrée et son type peuvent varier en fonction du réseau (25kV alternatif à 50 Hz, 1500V continu, 750V continu, …). Il faut alors adapter la tension afin de la fournir aux équipements du matériel roulant (système de traction, climatisation, ordinateur de bord, …) qui fonctionnent généralement en 380V ou 230V. Ensuite, la transformation est réalisée. En général la tension de sortie de la chaîne de traction est la même, peu importe la valeur de la tension et son type en entrée. Il faudra alors l’adapter à l’aide de transformateurs, hacheurs, filtres, etc.

Il existe des voies où il n’existe pas de caténaire. Pour ce faire on installe sur le matériel roulant un moteur thermique fonctionnant au diesel, qui est connecté mécaniquement à une génératrice. Ainsi, nous avons l’énergie électrique suffisante pour alimenter tous les systèmes du matériel roulant.

Il existe des trains, tel l’Autorail à Grande Capacité, qui peuvent rouler sur tous les types de voies (25 kV, 1500 V ou sans caténaire avec un moteur diesel intégré).