Ouvrir le menu principal

Château de la Trousse

château situé à Ocquerre (France)

Château de la Trousse
Image illustrative de l’article Château de la Trousse
Coordonnées 49° 01′ 08″ nord, 3° 04′ 11″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Localité Ocquerre

Géolocalisation sur la carte : Seine-et-Marne

(Voir situation sur carte : Seine-et-Marne)
Château de la Trousse

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de la Trousse

Le château de la Trousse est une résidence seigneuriale située dans la commune d'Ocquerre, dans le département de Seine-et-Marne.

HistoireModifier

Le château d'origine fut construit vers 1630 sous le règne de Louis XIII par Sebastian le Hardy dont la famille y vécut jusqu'en 1791. On dit[Qui ?] que Louis XIV a visité vers 1651 et a commenté que le château était « bien troussé », suggérant peut-être l'origine du nom Château de la Trousse. Le roi conféra le titre de marquis à la famille le Hardy en 1651.

Le château a été rénové et amélioré au cours des années 1680 lorsque le propriétaire de l'époque, le marquis Phillipe-August le Hardy, a fait appel aux services de l'architecte Liberal Bruant, l'architecte de l'Hôtel des Invalides à Paris.

En 1684, leur seule enfant, Marie-Henriette le Hardy, épousa un prince d'Italie du Nord, Amede-Adolphe dal Pozzo, marquis de Vognère.

Phillipe-August le Hardy mourut en 1691 et Amede et Marie-Henriette dal Pozzo héritèrent du domaine. Leur petite-fille a ensuite hérité et vendu le domaine en 1791 à une nouvelle famille, Charles-Guillaume Baudon, le comte de Mony Colchen.

Le domaine est tombé en désuétude pendant la Révolution française. En 1814, l'armée napoléonienne a mis le feu à l'orangerie comme un signal sur les Cosaques qui approchaient. En 1829, les propriétaires ont permis aux spéculateurs de vendre les matériaux de construction pour recueillir les fonds nécessaires.

Nouveau châteauModifier

En 1865, le petit-fils de l'acquéreur de 1791, le comte Charles-Victor Baudon de Mony-Colchen, achève la construction du nouveau château actuel. Il a également organisé la rénovation de l'orangerie et de l'écurie d'origine (datant de 1630) ainsi que les nouveaux jardins.

Pendant la dernière partie de la Première Guerre mondiale, les troupes américaines étaient en garnison au château en conjonction avec les batailles à Château Thierry et Belleau Wood. À la fin de la guerre, le comte érige le monument commémoratif de guerre à l'entrée du château sur la D401, en signe de reconnaissance que son fils a survécu.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, La Trousse fut réquisitionnée par les Allemands et les greniers de la cour servaient d'hôpital de campagne. Les troupes alliées avancent de Normandie et atteignent La Trousse le 24 août 1944. Une bataille de chars s'ensuit et un char allemand est touché dans l'allée. Les combats cessèrent le lendemain quand Paris fut libéré le 25 août 1944.

Le château est resté la propriété de la famille Baudon jusqu'en 1998, lorsque le comte Xavier Baudon de Mony a vendu le domaine à un propriétaire néerlandais, Hans Musegaas. La famille de Mony ne pouvait pas supporter les coûts croissants de l'entretien. Le château et les bâtiments ont depuis été rénovés et divisés en plusieurs appartements privés. Les copropriétaires assument conjointement la responsabilité de l'entretien et de l'amélioration du château et de son domaine de 40 hectares.

Parmi les caractéristiques notables au Château de la Trousse, on trouve la chapelle, la prison et le pigeonnier.

BibliographieModifier

  • Louis Désiré Benoist, Le Marquisat de la Trousse : Notice historique et statistique sur le marquisat de la Trousse et ses possessions et sur la commune d'Ocquerre, Livre d'Histoire, 2012 (ISBN 978-2758606727).

Articles connexesModifier