Château de la Trave

château français

Le château de la Trave est situé sur la commune de française de Préchac dans le département de la Gironde, en région Nouvelle-Aquitaine.

Château de la Trave
Image illustrative de l’article Château de la Trave
Début construction XIVe siècle
Propriétaire initial Arnaud-Bernard de Preyssac
Destination actuelle ruines
Protection Inscrit MH (1987)
Coordonnées 44° 24′ 35″ nord, 0° 20′ 31″ ouest[1]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Gascogne
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Gironde
Commune Préchac
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de la Trave

LocalisationModifier

Le château se dresse sur les hauteurs de la rive gauche des gorges du Ciron, proche d'un pont l'enjambant, sur la commune de Préchac, dans le département français de la Gironde.

HistoriqueModifier

Le château est bâti au début du XIVe siècle par Arnaud-Bernard de Preyssac. Les origines de sa ruine restent floues : il aurait été détruit en 1456 sur ordre de Charles VII à la suite de l'arrestation de son propriétaire, Pierre de Montferrand[2], rallié aux Anglais lors de la guerre de Cent Ans. Le château a aussi pu être ravagé durant les guerres de Religion au XVIIe siècle.

DescriptionModifier

Le château bâti sur un plan allongé de 40 m parallèlement au cours d'eau, encadrée par des tours carrées, est précédé au nord-ouest par une basse-cour qui en double sa superficie. Côté plateau, l'ensemble est ceint d'un fossé, qui se retourne sur 25 m de long de part et d'autre des petits côtés, joignant le précipice naturel, isolant totalement la place. Son donjon a disparu[3].

Son enceinte rectangulaire, protégée par des fossés, disposait à chaque angle d’une tour carrée. En son centre s'élevait le donjon dont il ne reste aujourd'hui qu'un seul mur. Son accès est libre et gratuit

Protection aux monuments historiquesModifier

Les vestiges du château font l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques[4] par arrêté du .

Notes et référencesModifier

  1. Coordonnées vérifiées sur Géoportail et Google Maps
  2. Société archéologique de Bordeaux, « Société archéologique de Bordeaux », Bulletin - Société archéologique de Bordeaux,‎ (ISSN 1155-6471)
    Etat de collection : T. 1 (1874)-t. 45 (1931, année 1928), disponible en ligne
  3. André Châtelain, L'évolution des châteaux forts dans la France au Moyen Âge, Éditions Publitotal, , 319 p. (ASIN B004Z1ACJ4), p. 40.
  4. « Château de la Trave », sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier