Château Smith Haut Lafitte

Château Smith Haut Lafitte

Le château Smith Haut Lafitte, est un domaine viticole de 67 ha, situé à Martillac en Gironde. Situé en AOC pessac-léognan, il est classé grand cru dans le classement des vins de Graves, depuis 1959.

Histoire du domaineModifier

Le domaine est fondé en 1365 par la maison du Bosq qui nomme le vignoble Haut Lafitte. Au XVIIe siècle, l'Écossais George Smith rachète le domaine, qu'il renomme Smith Haut Lafitte, pour exporter vers l'Angleterre le vin en barriques. En 1842, le maire de Bordeaux, Duffour-Dubergier, hérite du château. En 1957, la maison Louis Eschenauer acquiert la propriété qui sera classée officiellement grand cru de Graves en 1953. De nombreux investissements sont alors fait dans l'exploitation (notamment la construction d'un chai souterrain) afin d'augmenter la production du domaine. Le domaine de 130 hectares, dont 67 sont plantés de vignes, est racheté en 1991 pour 250 millions de francs par Daniel Cathiard, ancien PDG de Genty-Cathiard[1].

TerroirModifier

Le terroir est constitué de graves günziennes, avec des vignes d'une moyenne d'âge de 40 ans, constituées pour les vins rouges de 34 % merlot, 55 % de cabernet-sauvignon, 10 % cabernet franc et 1 % de petit verdot, et pour les vins blancs de 90 % sauvignon blanc, 5 % sauvignon gris, 5 % sémillon. La densité est de 7 500 à 10 000 pieds à l'hectare.

Le vignoble est exploité sur 67 ha, 56 ha en vin rouge et 11 ha en vin blanc.

VinModifier

Les vendanges sont entièrement manuelles avec un tri poussé. La fermentation s'effectue à 26 ºC et 28 ºC pour les rouges dans des foudres en chêne et 20 ºC pour les blancs en vinification intégrale. L'élevage se fait en barriques dix-huit à vingt mois pour les vins rouges et douze mois pour les blancs, sans collage ni filtration. La production est de 10 000 caisses de vin rouge et 2 500 de vin blanc.

Le château produit également un second vin Les Hauts de Smith, en rouge, en blanc et en rosé.

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Article connexeModifier

Notes et référencesModifier

  1. Une famille très business par Domitille Arrivet dans Le Point le 29 juillet 2010.]

Lien externeModifier