Ouvrir le menu principal
Cesare Gennari
Cesare Gennari Orfeo.jpg
Naissance
Décès
(à 50 ans)
Bologne (Italie)
Nationalité
Activités
Autres activités
Maître
Mouvement
Influencé par
Père
Fratrie

Cesare Gennari est un peintre italien, né à Cento, le et mort à Bologne le .

BiographieModifier

Fils d'Ercole Gennari (en) et de Lucia Barbieri[note 1], mariés en 1628, il est baptisé dans l'église collégiale de San Biagio, à Cento, le . Tout comme son frère aîné Benedetto Gennari (Cento, 1633 - Bologne, 1715), il apprendra la peinture d'abord avec son père, puis avec son oncle Le Guerchin, dont il fut l'assistant et dont imitera le style, ainsi qu'avec son frère Benedetto.

À la mort du Guerchin en 1666, il hérite avec son frère Benedetto de la succession de l'oncle et de son atelier.

Il épousa Francesca Ripa qui lui donna deux fils : Giovan Francesco et Filippo[1]

Il est mort le , et aucun de ses fils n'a continué le métier. Son fils, Giovan Francesco, était le père de Carlo Gennari, peintre amateur, mort en 1790.

Collections publiquesModifier

En France 
En Italie 

GalerieModifier

ÉlèvesModifier

ExpositionsModifier

BibliographieModifier

  • Dictionnaire Bénézit
  • Carlo Cesare Malvasia, Marco Pagliarini , 1769, éd. Felsina
  • Jacopo Alessandro Calvi, Nouvelles de la vie et l'œuvre du chevalier Francesco Barbieri Gioan, connu sous le nom de Guerchin de Cento, Bologne, 1808.
  • A. Rusconi, « Gennari Cesare Centese », in La Pinacothèque municipale de Cento, 1861.
  • P. G. Pasini, « Pour le Guerchin en Romagne », in Romagne art Estoria, no 31, 1991, p. 47-53-54-64
  • Nora Clerici Bagozzi, « Gennari Cesare », in Dictionnaire biogrphique des italiens, volume 53, 2000.
  • E. Negro, L'École de Guercino, préface de D.M Stone, Modena, N. Pirondini éditeur, 2004, (ISBN 88-7792-095-5)

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Sœur du Guerchin.
  2. Conservés dans les réserves, le premier tableau se trouvait dans l'abside de l'église, et les deux autres dans le chœur.

RéférencesModifier

  1. A. Rusconi, « Gennari Cesare Centese », in La Pinacothèque municipale de Cento, 1861.
  2. Annales du Musée et de l'École des beaux-arts, galerie de Monsieur Massias, résident de Carlsruche, vol.16, 1808.
  3. Charles-Paul Landon, Annales du Musée et l'école moderne des beaux-arts, tome 12, Paris, 1806, planche 3, p. 13.
  4. « Allégorie de l'Hiver », notice no 50350005282, base Joconde, ministère français de la Culture
  5. « Allégorie, avec une femme assise avec un enfant debout à sa droite », notice no 50350005281, base Joconde, ministère français de la Culture
  6. « Demi-figure de femme accoudée, lisant, et un enfant », notice no 50350005283, base Joconde, ministère français de la Culture
  7. « Femme implorant un cardinal », notice no 50350104562, base Joconde, ministère français de la Culture
  8. Acquis en 1930, identifié par C. Loisel, Inventaire Général des dessins italiens, tome X, dessins bolonais du XVIIe siècle, tome II, Paris 2013, no 898.
  9. charles François Roland de Virloys, Dictionnaire d'Architecture, Civile et Militaire et Navale Antique, 1770, p. 31.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier