Centrale nucléaire de Brokdorf

bâtiment de Brokdorf, Schleswig-Holstein, Allemagne

Centrale nucléaire de Brokdorf
Image illustrative de l’article Centrale nucléaire de Brokdorf
Réacteur de Brokdorf
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Coordonnées 53° 51′ 03″ nord, 9° 20′ 41″ est
Opérateur 80 % E.ON
20 % Vattenfall
Année de construction 1975
Date de mise en service 14 octobre 1986
Réacteurs
Puissance nominale 1 x 1 440 MW
Production d’électricité
Divers
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
(Voir situation sur carte : Allemagne)
Centrale nucléaire de Brokdorf

La centrale nucléaire de Brokdorf se trouve sur les bords de l’Elbe près de la commune du même nom du canton de Steinburg dans le Schleswig-Holstein. Elle a été mise en service en octobre 1986 par PreussenElektra et HEW. La société suédoise Vattenfall possède également une part minoritaire de la centrale[1].

DescriptionModifier

La centrale nucléaire comprend un réacteur d'eau pressurisée REP avec des éléments de combustible de dioxyde d’uranium avec des degrés d'enrichissement de 1,9 %, 2,5 % et 3,5 %. Des éléments de combustible MOX qui contiennent du plutonium sont également utilisés.

La centrale nucléaire de Brokdorf a une production thermique de 3765 MW et une production électrique de 1440 MW.

Le film Nein dankeModifier

Pendant la phase de construction il y a eu des protestations très importantes des adversaires de l’énergie nucléaire. En 1981, cent mille manifestants ont protesté contre la construction de cette centrale nucléaire. En octobre 1986, six mois après Tchernobyl, Brokdorf commençait néanmoins à produire du courant.

Un film du réalisateur Lars Jessen retrace les événements de 1981. Le cinéaste s’est attaché à montrer la beauté de la région. Par ailleurs, la musique du film, du groupe de rock "Element of Crime" contribue à recréer l’ambiance de l’époque.

Arrêt programmé de la centraleModifier

Après la décision du gouvernement allemand en 2011, l’arrêt de la centrale de Brokdorf est prévu en 2021.

RéférencesModifier

Liens externesModifier

Voir aussiModifier