Ouvrir le menu principal

Centrale géothermique de Rittershoffen

Centrale géothermique de Rittershoffen
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Administration
Pays
Département
Ville
Coordonnées
Date de mise en service
2016
Caractéristiques
Type d'installation
Profondeur maximale des puits
2,5 km
Puissance thermique installée
24 MW
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Bas-Rhin
voir sur la carte du Bas-Rhin
Red pog.svg

La centrale géothermique de Rittershoffen (Geothermieheizkraftwerk Rittershoffen), implantée à Rittershoffen en Alsace, exploite la chaleur géothermique profonde pour alimenter l'usine d'amidon de Beinheim en énergie calorifique. Elle est inaugurée en 2016.

Phase de réalisationModifier

Trois partenaires sont impliqués dans ce projet, également soutenu par l'État[1]:

Ensemble, ils ont fondé ÉCOGI (acronyme de Exploitation de la Chaleur d’Origine Géothermale pour l’Industrie (Nutzung von Erdwärme für die Industrie) [2]

Le but est d'exploiter 24 Megawatt de chaleur à partir d'eau très chaude située à 2,5 km de profondeur. Un échangeur de chaleur transmet l'énergie calorifique à une conduite extrêmement bien isolée longue de 15 km, qui alimente l'usine sise à Beinheim.

Le coût du projet est estimé à 45 000 000 euros, dont 17 000 000 pour la conduite [3]

Les études du sous-sol débutent en 2011. Le premier forage est inauguré officiellement le 29 octobre 2012. Le projet devait être terminé en 2015 [4], la centrale est finalement inaugurée en juin 2016[5].

Procédé d'exploitation de l'énergie géothermique profondeModifier

On exploite la chaleur d'eau très chaude qui provient d'une profondeur allant de 2,5 à 3 km (voir Soultz-sous-Forêts) [6],[7].

Soutien public et assurancesModifier

Le projet est soutenu par l'ADEME qui verse 25 000 000 euros. Cette dernière couvre les risques géologiques à hauteur de 4 200 000 euros, et la région d'Alsace à hauteur de 2 000 000 euros, tandis que SAF environment (filiale de la Caisse des Dépôts) verse 4 700 000 euros [8]

RéférencesModifier

Liens externesModifier