Catherine-Charlotte de Palatinat-Deux-Ponts

princesse allemande

Catherine-Charlotte de Palatinat-Deux-Ponts (Deux-Ponts, Düsseldorf, ) est une comtesse palatine de Palatinat-Deux-Ponts duchesse et comtesse palatine de Palatinat-Neubourg.

Catherine-Charlotte de Palatinat-Deux-Ponts
Image dans Infobox.
Titre de noblesse
Duchesse
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 36 ans)
DüsseldorfVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Église Saint-Lambert (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint

BiographieModifier

Catherine Charlotte est la fille du duc et comte palatin Jean II de Palatinat-Deux-Ponts (1584-1635) et de sa seconde épouse, Louise-Julienne de Palatinat-Simmern (1594-1640), fille de l'électeur Frédéric IV du Palatinat.

Protestante réformée, elle se marie en 1631 à Deux-Ponts à son oncle, le duc et le comte palatin du Rhin Wolfgang-Guillaume de Neubourg (1578-1653), qui s'est converti au catholicisme en 1614, sous l'influence de sa première femme, Madeleine de Bavière, et a cherché à l'appui de l'empereur, le roi d'Espagne et de plusieurs princes allemands. Ce mariage entre conjoints appartenant à différentes confessions devait consolider les liens familiaux entre les Wittelsbach du Palatinat.

En raison des liens du sang et de la diversité de la foi, il est nécessaire d'obtenir une dispense papale pour ce mariage, qui est accordé par Urbain VIII, à la condition que les bébés nés sont élevées dans la foi catholique. La décision du pape semble être un premier pas vers la reconnaissance des mariages religieux entre catholiques et protestants, mais son successeur, Innocent X, pas donné d'autre dispense.

Wolfgang Guillaume s'est efforcé d'amener sa femme de se convertir au catholicisme, mais Catherine Charlotte est restée protestante jusqu'à sa mort. Pour cette raison, elle est enterrée, le 4 avril 1651, dans la crypte de l'église collégiale de Saint-Lambert: les jésuites et l'archevêque de Cologne refusent l'enterrement de la princesse calviniste dans l'église de Saint André, de construction récente. La duchesse lègue une dotation annuelle aux pauvres de Deux-Ponts, Lichtenberg, Meisenheim et Neucastell.

DescendanceModifier

Catherine donne à son mari deux enfants:

  • Philippe (7 mai - 21 septembre 1633)
  • Éléonore-Françoise (9 avril - 23 novembre 1634)

BibliographieModifier

  • Christoph Friedrich von Ammon: Die gemischten Ehen, namentlich der Katholiken und Protestanten, nach den Ansichten des Christenthums, der Geschichte, des Rechtes und der Sittlichkeit, mit besonderer Rücksicht auf das religiöse Zeitbedürfniss dargestellt, Arnold, 1839, S. 163 ff.
  • Gustav Marseille: Studien zur kirchlichen Politik des Pfalzgrafen Wolfgang-Guillaume de Neubourg, Düsseldorf 1898 (sla Separatdruck 135 S.); Beiträge zur Geschichte des Niederrheins. L'annuaire des Düsseldorfer Geschichtsvereins 13(1898), S. 1-111.

Liens externesModifier