Carmen de Icaza

écrivaine espagnole
Carmen de Icaza
Description de l'image Carmencita de Icaza y de León, de Kaulak.jpg.
Nom de naissance María del Carmen de Icaza y de León
Alias
Valeria de León
Naissance
Madrid, Espagne
Décès (à 79 ans)
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture espagnol
Genres

Œuvres principales

Le beau destin de Christina

María del Carmen de Icaza y de León, baronne de Claret, née le à Madrid et morte le à Madrid, est un écrivain espagnol de romans d'amour[1]. Elle est la grand-mère maternelle d'Íñigo Méndez de Vigo y Montojo, baron de Claret, ministre du gouvernement Rajoy.

BiographieModifier

ŒuvresModifier

  • La boda del Duque Kurt (ou Talía), sous le nom de Valeria de León, 1935
  • Cristina Guzmán, profesora de idiomas (1936)
  • ¡Quién sabe...! (1939)
  • Soñar la vida (1941)
  • Vestida de tul (1942)
  • El tiempo vuelve (1945)
  • La fuente enterrada (1947)
  • Yo, la Reina (1950)
  • Las horas contadas (1953)
  • La casa de enfrente (1960)

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier