Carlos Nine

dessinateur et caricaturiste
Carlos Nine
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
OlivosVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Carlos Nine est un auteur et dessinateur argentin né le à Haedo (province de Buenos Aires) et mort le [1] à Olivos (province de Buenos Aires)[2], qui fait des illustrations, de la bande dessinée, du cinéma d'animation, des peintures, des sculptures.

BiographieModifier

Ses premières histoires paraissent dans la revue argentine Fierro, en France dans L'Écho des savanes. Ses premiers albums sont publiés en Espagne (Crónicas de la pampa vasca, sur un scénario de Juan Sasturain en 1990), et en France en 1991 par Albin Michel.

Publications françaisesModifier

  1. Lune de sang, 2003[3].
  2. Lune d'argent, 2004.
  3. Lune d'eau, 2005.
  • Donjon Monsters n°8 : Crève-cœur (dessin), avec Joann Sfar et Lewis Trondheim, (scénario), Delcourt, coll. « Humour de rire », 2004.
  • Prints of the West, Rackham, 2004.
  • Siboney, Les Rêveurs, 2008.
  • Saubon le petit canard, Les Rêveurs, 2009.
  • Keko le magicien, Rackham, 2009.
  • L'Himalaya cahin-caha (illustration d'un texte d'Henri Michaux), Densité, 2011.
  • Tropikal Mambo, Les Rêveurs, 2016.
  • Fantagas: L'intégrale, Les Rêveurs, 2017.
  • L'amirale des mers du Sud, avec Jorge Zentner (scénario), Les Éditions de la Cerise, 2019[4],[5].
  • Buster Mix, Les Rêveurs, 2020.

RécompensesModifier

RéférencesModifier

  1. « Mort du dessinateur argentin Carlos Nine », sur lemonde.fr, 17 juillet 2016
  2. (es) Clarin.com, « Murió el dibujante Carlos Nine » (consulté le )
  3. Fabien Tillon, « Un Zentner dans la pampa », BoDoï, no 62,‎ , p. 5.
  4. L. Moeneclaey, « L'amirale des mers du Sud », sur BD Gest, .
  5. Camille Pouzol, « En quête d’un nouveau monde », sur Non-fiction, .
  6. Mattéo Sallaud, « BD : au festival d’Angoulême, le prix du meilleur album prend du poids chaque année », Sud Ouest,‎ (lire en ligne)

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier