Ouvrir le menu principal

Carl Friedrich Hindenburg

mathématicien allemand

Carl Friedrich Hindenburg, né le à Dresde et mort le à Leipzig[1], est un mathématicien allemand. Il s'est démarqué en combinatoire et probabilités[2].

BiographieModifier

Hindenburg a beaucoup publié sur la combinatoire, plus précisément les probabilités, les suites et des formules pour les différentielles de degré supérieur. Il aspirait à ce que la combinatoire prenne une place aussi importante en mathématiques que l'arithmétique, l'algèbre et l'analyse, mais ses espérances ne se sont jamais réalisées[2].

Hindenburg est le co-fondateur du premier journal de mathématiques allemand[3]. Entre 1780 et 1800, il collabore à la publication de quatre journaux mathématiques, dont Leipziger Magazin für reine und angewandte Mathematik (1786-1789) et Archiv für reine und angewandte Mathematik (1795-1799)[4]. En 1796, il édite le livre Sammlung combinatorisch-analytischer Abhandlungen dans lequel il est affirmé que la formule du multinôme d'Abraham de Moivre est « la plus importante proposition de toute l'analyse mathématique »[3].

Notes et référencesModifier

  1. Moritz Cantor, Hindenburg, Karl Friedrich von, Allgemeine Deutsche Biographie, 1880, vol. 12, p. 456–457
  2. a et b J. J. O'Connor et E. F. Robertson, Carl Friedrich Hindenburg, MacTutor, 2016
  3. a et b Donald Knuth, The Art of Computer Programming, Volume 4, Fascicle 4, Addison-Wesley Professional, 25 septembre 2013, p. 69
  4. Maarten Bullynck, Johann Heinrich Lambert: History of the Editions so far, Collected Works - Sämtliche Werke Online, 2008-2009

Liens externesModifier