Canton de Sarrelouis

canton français

Le canton de Sarrelouis alias canton de Sarre-Libre[1], est un ancien canton français du département de la Moselle, disparu en 1815.

HistoireModifier

Modifié par l'arrêté consulaire du 29 vendémaire An X. Il se composait de localités qui appartenaient en 1789 à la Lorraine et aux Trois-Évêchés[1].

En 1802, ce canton totalisait 15858 habitants répartis dans 27 communes[1].

À la suite du traité de Paris de 1815, la France du céder à la Prusse une partie du département Mosellan, ce qui concernait 18 communes[2] sur 27 de ce canton.

CompositionModifier

Communes en 1802[1] Population en 1802[1] Pays actuel
Bérus 689   Allemagne
Bisten et Linsel 209   Allemagne
Bisten-im-loch 277   France
Creutzwald-la-Croix 476   France
Creutzwald-la-Houve 287   France
Creutzwald-Wilhelmsbronn 284   France
Diesen (haut et bas) 97   France
Differten 633   Allemagne
Enstroff 375   Allemagne
Falck 334   France
Forweiler-nouveau 436   Allemagne
Forweiler-vieux 437   Allemagne
Fridricksweiler 93   Allemagne
Grisborn ou Krisborn 202   Allemagne
Ham-sous-Varsberg 467   France
Hostenbach 283   Allemagne
Hultzweiler 320   Allemagne
Listroff et les Hussards 944   Allemagne
Loutre ou Frauloutern 621   Allemagne
Merten et Bibling 682   France
Porcelette 532   France
Puttelange-lès-Sarrelouis ou Pettelange-Créange 830   Allemagne
Roden 1159   Allemagne
Sarrelouis 4031   Allemagne
Schaffausen, Verbel et Wadgasse 442   Allemagne
Uberhern 334   Allemagne
Varsberg 384   France

Composition en 1801[1]Modifier

Bérus, Bisten et Linsel, Bisten-im-Loch, Creutzwald-la-Croix, Creutzwald-la-Houve, Creutzwald-Wilhelmsbronn, Differten, Disen-bas, Enstroff, Falck, Forweiler-nouveau, Forweiler-vieux, Fridericksweiler, Grisborn, Ham-lès-Bisten-im-Loch, Hostenbach, Hultzweiler et Saint-Laurent, Listroff, Loutre, Merten, Porcelette, Pettelange-Créhange, Roden, Sarre-Libre ou Sarrelouis, Schaffausen, Uberhern, Warsberg.

Composition en 1795[1]Modifier

  • 1er canton : la ville de Sarre-libre ou Sarrelouis.
  • 2e canton : Beaumarais et Les Picards, Bederstroff, Duren, Enstroff, Felsberg, Forweiler-vieux, Forweiler-nouveau, Grisborn, Hostenbach, Hutweiler, Itterstroff, Kerling, Limberg-haut, Limberg-bas, Listroff, Loutre, Pettelange-Créhange, Roden, Sainte-Barbe, Schaffausen, Werbel et Wadgasse, Vaudrevange.

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f et g Louis Emmanuel de CHASTELLUX - Le Territoire du département de la Moselle. Histoire et statistique (1860)
  2. Paul Vidal de la Blache - La frontière de la Sarre d'après les traités de 1814 et 1815. (1919)