Canoraft

embarcation gonflable pour la descente de rivière
Canoraft
Owyhee River Wilderness, A. Hedrick (22858232770).jpg
Présentation
Type
Type de bateau (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Le canoraft (cano-raft[1]) ou canoë-raft ou mini-raft ou hot-dog[1] est un type d'embarcation gonflable, hybride entre le raft, le canoë ou le kayak, propulsé typiquement avec des pagaies doubles, destiné à la navigation en rivière ou en eau vive.

Le canoraft permet généralement à une, deux ou trois personnes d'y prendre place.

HistoireModifier

La terme « canoraft » a été inventé par Pierre Dendaletche, professionnel du rafting dans les Pyrénées à partir de 1989. Pierre Dendaletche a débuté sa 1ére saison de raft avec Léo Lagrange à Pau en 1989 et il créa ensuite l’entreprise « Ur Ederra rafting » au Pays Basque avec Alain Artigues.

Le nom vient tout simplement de la forme d’un canoë de l’embarcation et la construction d’un raft (gonflable, auto-videur et insubmersible).

L’article Antoine Marsac, « La structuration du marché des sports d’eau vive dans les Alpes françaises » publié en 2013 situe l’avènement du cano-raft en 1990[1].

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Antoine Marsac, « La structuration du marché des sports d’eau vive dans les Alpes françaises. Le cas de l’Ubaye », Journal of Alpine Research, nos 100-3,‎ (ISSN 0035-1121, DOI 10.4000/rga.1900, lire en ligne, consulté le )

Voir aussiModifier