Canal Mégiscane

canal à La Tuque (Québec, Canada)

Canal Mégiscane
Géographie
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau du Québec Québec
Région Mauricie
Coordonnées 48° 24′ 35″ N, 75° 28′ 37″ O
Début Lac du Poète
Fin Lac Martin
Caractéristiques
Longueur 1,4 km
Infrastructures
Ponts-canaux 1
Histoire
Année début travaux 1943
Année d'ouverture 1951
Géolocalisation sur la carte : La Tuque
(Voir situation sur carte : La Tuque)
Canal Mégiscane
Géolocalisation sur la carte : Québec
(Voir situation sur carte : Québec)
Canal Mégiscane
Géolocalisation sur la carte : Canada
(Voir situation sur carte : Canada)
Canal Mégiscane

Le canal Mégiscane est un canal d’eau douce s’alimentant du lac du Poète (rivière Mégiscane), situé dans la partie ouest du réservoir Gouin, dans la ville de La Tuque, dans la région administrative de la Mauricie, dans la province du Québec, au Canada.

En amont du canal, l’eau provient du cours naturel de la rivière Suzie et de la partie supérieure de la rivière Mégiscane qui alimentent le lac du Poète (rivière Mégiscane) ; puis cette eau est canalisée vers le réservoir Gouin via le canal Mégiscane, par conséquent, vers la rivière Saint-Maurice afin d'augmenter la puissance des centrales en aval.

Ce canal a été creusé par la Shawinigan Engineering. Les travaux de creusage ont été interrompus en 1943, durant la guerre mondiale ; les travaux ont été achevés en 1951[1],[2].

Cette zone est accessible par la route forestière R1009 (sens nord-sud) qui dessert la rive ouest du réservoir Gouin, laquelle enjambe le canal Mégiscane. Cette route est connectée à plusieurs routes forestières dans cette zone afin d’accommoder les activités récréotouristiques et la foresterie.

GéographieModifier

Les principaux bassins versants de proximité du barrage de la Mégiscane sont :

Ce canal a été creusé en ligne droite vers le sud-est sur 1,25 km à partir du lac du Poète (rivière Mégiscane), jusqu’au lac Martin. De là, le courant remonte vers le nord-est sur km en traversant le lac Martin (longueur : km ; altitude : 405 km). Le courant bifurque vers l'est en traversant une petite baie et un fossé de dérivation en passant sous le pont de la route forestière R1009 pour rejoindre la baie Piciw Minikanan. De là, le courant traverse cette baie, puis la baie Adolphe-Poisson du réservoir Gouin.

L’embouchure naturelle du canal Mégiscane est localisée au sud-est du lac Martin, soit à :

InfrastructureModifier

Le « déversoir auxiliaire Mégiscane » a été aménagé pour un réservoir à forte contenance sur la rive est du lac du Poète (rivière Mégiscane). Ce déversoir dirige l’eau jusqu’au canal Mégiscane.

Déversoir auxiliaire Mégiscane
Caractéristiques Déversoir auxiliaire Mégiscane X0002228
Hauteur 2,6 m
Capacité de retenue 0 m
Hauteur de la retenue 0 m
Longueur de l'ouvrage 44 m
Type de barrage Terre
Type de terrain Till
Classe E
Niveau des conséquences Minimal
Superficie du réservoir 180 ha
Année de construction 1994

En aval du canal Mégiscane, l’eau est retenue dans le lac Martin par la « digue de la Baie-Poisson-Nord » et la « digue de la Baie-Poisson-Sud ». L’eau excédentaire du lac Martin est canalisée vers l'est par un fossé de dérivation menant à la baie Piciw Minikanan[4].

ToponymieModifier

Le terme « Mégiscane » est associé au lac, à la rivière, au barrage et au canal.

Le toponyme « canal Mégiscane » a été officialisé le à la Commission de toponymie du Québec[5].

Notes et référencesModifier

  1. Rapport géologique 130, Le bassin du réservoir Gouin, 1965, page 10, planche II.
  2. Ouvrage « Québec un siècle d'électricité », Clarence Hogue, Éditions Libre Expression, 1979, page 144.
  3. Distances mesurées à partir de l'Atlas du Canada (publié sur Internet) du Ministère des ressources naturelles du Canada.
  4. Gouvernement du Québec–Centre d’Expertise hydrique et barrages du Québec – Déversoir auxiliaire Mégiscane - consulté le 29 mai 2018.
  5. Commission de toponymie du Québec - Banque de noms de lieux - Barrage Mégiscane - consulté le 29 mai 2018.

AnnexesModifier

Ressources relatives à la géographie  :