Ouvrir le menu principal
Cabinet Kiesinger
(de) Kabinett Kiesinger

RFA

Description de cette image, également commentée ci-après
Kurt Georg Kiesinger en .
Président fédéral Heinrich Lübke
Gustav Heinemann
Chancelier fédéral Kurt Georg Kiesinger
Élection
Législature 5e
Formation
Fin
Durée 2 ans, 10 mois et 20 jours
Composition initiale
Coalition CDU/CSU-SPD
Ministres 19
Femmes 1
Hommes 18
Moyenne d'âge 53 ans et 9 mois
Représentation
Bundestag
447 / 496
Drapeau de l'Allemagne

Le cabinet Kiesinger (en allemand : Kabinett Kiesinger) est le gouvernement fédéral de la République fédérale d'Allemagne entre le et le , durant la cinquième législature du Bundestag.

Historique du mandatModifier

Dirigé par le nouveau chancelier fédéral chrétien-démocrate Kurt Georg Kiesinger, précédemment ministre-président du Bade-Wurtemberg, ce gouvernement est constitué et soutenu par une « grande coalition » entre le Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD), l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU) et l'Union chrétienne-sociale en Bavière (CSU). Ensemble, ils disposent de 447 députés sur 496, soit 90,1 % des sièges du Bundestag.

Il est formé à la suite de la démission de Ludwig Erhard, au pouvoir depuis .

Il succède donc au cabinet Erhard II, constitué et soutenu par une « coalition noire-jaune » entre la CDU/CSU et le Parti libéral-démocrate (FDP).

Alors qu'Erhard est affaibli par le recul de la CDU en Rhénanie-du-Nord-Westphalie et la récession, le FDP décide à la fin du mois d' de quitter le cabinet. Les chrétiens-démocrates décident de remplacer le chancelier et le groupe CDU/CSU au Bundestag s'accorde le sur le nom de Kiesinger, au pouvoir depuis dans le Land de Bade-Wurtemberg, au détriment de Gerhard Schröder et Rainer Barzel. Des négociations parallèles sont menées avec les libéraux-démocrates et les sociaux-démocrates. Alors que les discussions avec le FDP s'achèvent sur un constat d'échec le , celles avec le SPD se concluent sur un succès dès le lendemain.

Le , un jour après que Ludwig Erhard a présenté sa démission officielle, le président fédéral Heinrich Lübke soumet la candidature de Kurt Georg Kiesinger au Bundestag. Il l'emporte par 340 voix pour et 156 contre, soit 91 de plus que la majorité constitutionnelle requise. Il faudra attendre l'investiture de pour que ce résultat soit dépassé. Il présente son cabinet le jour même, qui compte 19 ministres fédéraux dont neuf issus du Parti social-démocrate, qui intègre pour la première fois le gouvernement fédéral.

Au cours de l'élection présidentielle du s'affrontent deux ministres fédéraux, le chrétien-démocrate Gerhard Schröder et le social-démocrate Gustav Heinemann. Aux deux premiers tours de scrutin, aucun des deux ne remporte la majorité absolue, mais Heinemann distance systématiquement Schröder. Au troisième tour, le candidat du SPD l'emporte de six voix avec l'appui du FDP.

Quelques mois plus tard ont lieu les élections législatives fédérales du . Bien que la CDU/CSU rate la majorité absolue de sept sièges, elle est renvoyée dans l'opposition lorsque le Parti social-démocrate et le Parti libéral-démocrate constituent la première « coalition sociale-libérale » fédérale. Le vice-chancelier et ministre fédéral des Affaires étrangères Willy Brandt peut alors former son premier cabinet.

CompositionModifier

Initiale ()Modifier

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attribution en italique.
Fonction Nom Parti
Chancelier fédéral Kurt Georg Kiesinger CDU
Vice-chancelier
Ministre fédéral des Affaires étrangères
Willy Brandt SPD
Ministre fédéral de l'Intérieur Paul Lücke (jusqu’au 02/04/1968)
Ernst Benda
CDU
Ministre fédéral de la Justice Gustav Heinemann (jusqu’au 26/03/1969)
Horst Ehmke
SPD
Ministre fédéral des Finances Franz Josef Strauß CSU
Ministre fédéral de l'Économie Karl Schiller SPD
Ministre fédéral de l'Alimentation, de l'Agriculture et des Forêts Hermann Höcherl CSU
Ministre fédéral du Travail et de l'Ordre social Hans Katzer CDU
Ministre fédéral de la Défense Gerhard Schröder CDU
Ministre fédéral des Transports Georg Leber SPD
Ministre fédéral des Postes et des Télécommunications Werner Dollinger CSU
Ministre fédéral du Logement et de l'Urbanisme Lauritz Lauritzen SPD
Ministre fédéral des Expulsés, des Réfugiés et des Blessés de guerre Kai-Uwe von Hassel (jusqu’au 05/02/1969)
Heinrich Windelen (à partir du 07/02/1969)
CDU
Ministre fédéral des Questions pan-allemandes Herbert Wehner SPD
Ministre fédéral des Affaires du Conseil fédéral et des Länder Carlo Schmid SPD
Ministre fédéral de la Recherche scientifique Gerhard Stoltenberg CDU
Ministre fédéral de la Famille et de la Jeunesse Bruno Heck (jusqu'au 02/10/1968)
Aenne Brauksiepe (à partir du 16/10/1968)
CDU
Ministre fédéral du Trésor Kurt Schmücker CDU
Ministre fédéral des Affaires sanitaires Käte Strobel SPD
Ministre fédéral de la Coopération économique Hans-Jürgen Wischnewski (jusqu'au 02/10/1968)
Erhard Eppler (à partir du 16/10/1968)
SPD

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier