Ouvrir le menu principal

Cédric Hountondji

joueur de football béninois

Cédric Hountondji
Image illustrative de l’article Cédric Hountondji
Cédric Hountondji en juillet 2015.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Clermont Foot
Numéro 4
Biographie
Nationalité Drapeau : Bénin Béninois
Drapeau : France Français
Nat. sportive Drapeau : Bénin Béninois
Naissance (25 ans)
Lieu Toulouse (France)
Taille 1,94 m (6 4)
Période pro. 2013
Poste Défenseur central
Parcours junior
Saisons Club
2000-2006Drapeau : France FCM Ingré
2006-2009Drapeau : France US Orléans
2009-2013Drapeau : France Stade rennais
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2013-2016Drapeau : France Stade rennais 020 0(2)
2014-2015 Drapeau : France LB Châteauroux 033 0(0)
2015-2016 Drapeau : France AJ Auxerre033 0(0)
2016-2018Drapeau : France Gazélec Ajaccio037 0(2)
2018Drapeau : États-Unis New York City FC002 0(0)
2019Drapeau : Bulgarie Levski Sofia006 0(0)
2019-Drapeau : France Clermont Foot008 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2009Drapeau : France France -16 ans002 0(0)
2011Drapeau : France France -17 ans001 0(0)
2011Drapeau : France France -18 ans001 0(0)
2013Drapeau : France France espoirs001 0(0)
2017- Drapeau : Bénin Bénin006 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 6 juillet 2019

Cédric Hountondji, né le à Toulouse, est un footballeur international béninois, évoluant au poste de défenseur au Clermont Foot.

BiographieModifier

Enfance et débutsModifier

Cédric Hountondji naît à Toulouse, en France, le . Son père est originaire d'Abomey, au Bénin, et est officier dans l'armée de l'air[1],[2]. Alors qu'il est âgé de trois ans, sa famille part en Guyane, et y reste jusqu'à ses six ans, rentrant alors en métropole, son père devenant alors l'un des responsables de l'ÉPIDe[1]. Cédric Hountondji grandit alors dans le Loiret et prend sa première licence de football avec le FCM Ingré, un club de l'agglomération d'Orléans, en 2001[3]. Il y joue durant six saisons, et y côtoie Florian Thauvin, d'un an son aîné[4].

Après ses débuts à Ingré, Cédric Hountondji rejoint en 2007 l'US Orléans, le principal club de l'agglomération. En parallèle, il intègre le pôle espoirs de Châteauroux, et joue avec Orléans le week-end, avec les 13 ans puis les 14 ans, où il retrouve une nouvelle fois Florian Thauvin[5]. En 2009, Hountondji quitte le Loiret pour la Bretagne : il est recruté par le Stade rennais, dont il intègre le centre de formation[6].

Quelques semaines après son arrivée à Rennes, il est sélectionné avec l'équipe de France des moins de 16 ans, avec laquelle il dispute deux matchs amicaux face au pays de Galles, mais n'est plus rappelé régulièrement ensuite. Le défenseur doit en effet attendre l'année 2011 pour connaître deux nouvelles sélections, en moins de 17 puis en moins de 18 ans[3]. En parallèle, il fait son chemin dans les équipes de jeunes du Stade rennais : le , à dix-sept ans, il connaît sa première titularisation avec la réserve du club en CFA, lors d'un match face à l'AS Cherbourg[7]. Aligné une seule fois avec cette équipe par Laurent Huard la saison suivante, il en devient un titulaire à part entière en 2012-2013, avec dix-huit matchs disputés[6].

Malgré cette réussite dans le sport de haut niveau, la priorité reste, aux yeux de ses parents, sa réussite scolaire. De fait, il obtient son baccalauréat scientifique, et envisage brièvement des études de droit avant de renoncer pour se consacrer au football[1].

Débuts professionnels puis prêts en Ligue 2Modifier

 
Cédric Hountondji en avril 2014.

À l'été 2013, alors que Philippe Montanier remplace Frédéric Antonetti au poste d'entraîneur de l'équipe professionnelle du Stade rennais, Cédric Hountondji réalise la préparation à la saison 2013-2014 avec les professionnels, disputant quelques matchs amicaux[8],[9],[10]. Le , profitant d'un forfait sur blessure de Jean-Armel Kana-Biyik, il fête par une titularisation ses débuts en Ligue 1, sur la pelouse du stade du Ray face à l'OGC Nice[6],[11]. Par la suite, il est régulièrement aligné en défense par Philippe Montanier, ses prestations étant jugées prometteuses[12]. Le , lors d'un match de Coupe de la Ligue disputé contre l'AS Nancy-Lorraine, il marque son but professionnel, et donne la victoire à son équipe[13], puis, un peu plus d'un mois plus tard, le , il signe un premier contrat professionnel qui le lie pour trois ans avec son club formateur[14].

Cette exposition lui permet d'être de nouveau sélectionné en équipe de France : d'abord retenu avec les moins de 20 ans début octobre 2013[15], il est finalement promu chez les espoirs à la suite du forfait sur blessure de Loïck Landre[16], mais reste remplaçant durant les deux matchs disputés par les Bleuets. Un mois plus tard, il honore finalement sa première sélection espoirs, le contre les Pays-Bas, remplaçant en deuxième mi-temps Mouhamadou-Naby Sarr, lors d'un match disputé au stade Ernest-Wallon de Toulouse, sa ville natale.

Au total, il dispute vingt matchs professionnels durant sa première saison à ce niveau, dont dix-huit de Ligue 1, mais il ne participe pas à la finale de la Coupe de France, perdue par le Stade rennais face à l'En avant Guingamp. L'été suivant, le club breton enregistre plusieurs arrivées de joueurs en défense centrale, avec les transferts de Mexer, Gjoko Zajkov et Fallou Diagne. Au lendemain de l'arrivée de ce dernier, le , Cédric Hountondji est prêté par son club à La Berrichonne de Châteauroux, sans option d'achat, afin de gagner en temps de jeu en Ligue 2[17]. La saison suivante, il est de nouveau prêté par le Stade rennais, cette fois à l'AJ Auxerre, et toujours sans option d'achat[18].

Nouveau départ à Ajaccio puis départ à New YorkModifier

Le , il est transféré au GFC Ajaccio, avec lequel il signe un contrat de deux ans[19]. Après une première saison réussie, il perd son statut de titulaire en 2017-2018, situation menant à une résiliation à l'amiable de son contrat le 6 janvier 2018[20]. Néanmoins, quelques jours plus tard, le 11 janvier, il signe en faveur du New York City FC en Major League Soccer[21],[22].

Parcours en sélection nationaleModifier

Cédric Hountondji honore sa première sélection avec le Bénin le 11 mars 2017, lors d'un match amical face à la Mauritanie défaite (2-1).

Style de jeuModifier

Doté d'une grande taille, Cédric Hountondji est néanmoins rapide, « ce qui est assez rare », selon son entraîneur à Rennes Philippe Montanier, mais manque parfois « d'agressivité et de détermination » à ses débuts professionnels, ainsi que l'analyse son formateur Yannick Menu. L'intéressé juge en 2014 qu'il doit « [s']améliorer dans tous les domaines, en particulier dans l'anticipation et la qualité de la relance ». Mais « il est lucide et analyse très bien ses matchs et ses erreurs », selon Montanier[1].

StatistiquesModifier

Statistiques de Cédric Hountondji au 11 janvier 2018[23]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s)   Bénin Total
Division M B M B M B M B
2013-2014   Stade rennais Ligue 1 18 1 2 1 - - 20 2
Sous-total 18 1 2 1 0 0 20 2
2014-2015   LB Châteauroux (prêt) Ligue 2 30 0 3 0 - - 33 0
Sous-total 30 0 3 0 0 0 33 0
2015-2016   AJ Auxerre (prêt) Ligue 2 32 0 1 - - - 33 0
Sous-total 32 0 1 0 0 0 33 0
2016-2017   GFC Ajaccio Ligue 2 33 2 2 0 1 0 36 2
2017-2018   GFC Ajaccio Ligue 2 1 0 - - 1 - 2 0
Sous-total 34 2 2 0 2 0 38 2
2018   New York City FC Major League Soccer 0 0 0 0 0 0 0 0
Sous-total 0 0 0 0 0 0 0 0
Total sur la carrière 114 3 8 1 2 0 124 4

RéférencesModifier

  1. a b c et d Luc Hagège, « « Pour mes parents, le plus important était que je décroche mon bac » », L'Équipe, no 22047,‎ , p. 8
  2. Bienvenu Azoma, « Cédric Hountondji : « Je n’ai pas encore décidé pour qui je vais jouer entre la France et le Bénin » », sur beninfootball.com, (consulté le 7 octobre 2013)
  3. a et b « Fiche de Cédric Hountondji », sur FFF.fr
  4. « Florian Thauvin et Cédric Hountondji se retrouvent en Espoirs », sur fcmingre.footeo.com, (consulté le 7 octobre 2013)
  5. « Anciens du club : Florian Thauvin et Cédric Hountondji », sur usofoot.com, (consulté le 7 octobre 2013)
  6. a b et c « Cédric Hountondji », sur stade-rennais-online.com (consulté le 7 octobre 2013)
  7. Sylvain, « Une descente. Quelques raisons de se réjouir. », sur stade-rennais-online.com, (consulté le 7 octobre 2013)
  8. Nicolas Carnec, « Stade rennais. Les jeunes et Alessandrini en reprise dès lundi », sur ouest-france.fr, (consulté le 7 octobre 2013)
  9. David Thomas, « Match amical à Carnac/ Rennes (L1) - Niort (L2) : 0-1. Rennes se cherche », sur letelegramme.fr, (consulté le 7 octobre 2013)
  10. Nils, « Amical : match nul entre Rennes et Nantes », sur stade-rennais-online.com, (consulté le 7 octobre 2013)
  11. « J2. Nice / SRFC : C. Hountondji et D. Foulquier titulaires », sur staderennais.com, (consulté le 7 octobre 2013)
  12. Gérard Gourmelon et Thibaud Grasland, « Stade rennais. À 19 ans, Cédric Hountondji est un footballeur prometteur », sur ouest-france.fr, (consulté le 7 octobre 2013)
  13. Olivier Bernard, « Soir de premières pour Hunou et Hountondji », sur rennes.maville.com, (consulté le 23 novembre 2013)
  14. « Stade Rennais. Cédric Hountondji signe son premier contrat pro », sur ouest-france.fr, (consulté le 2 décembre 2013)
  15. « U20 : A.Hunou et C.Hountondji sélectionnés », sur staderennais.com,
  16. « Espoirs : Cédric Hountondji remplace Loïck Landre », sur eurosport.fr, (consulté le 7 octobre 2013)
  17. « Stade Rennais. Mercato : Cédric Hountondji prêté à Châteauroux », sur ouest-france.fr, (consulté le 27 août 2014)
  18. « Cédric Hountondji prêté à Auxerre », sur staderennais.com, (consulté le 31 août 2015)
  19. « Cédric Hountondji s’ingagià pè 2 anni ! », sur gfca-foot.com, (consulté le 21 juin 2016)
  20. Robert Langer, L2 – Gazélec Ajaccio : Cédric Hountondji a résilié, Mercato 365, 6 janvier 2018
  21. Les Français Cédric Hountondji et Wilfried Zahibo signent en MLS, L'Équipe, 11 janvier 2018
  22. (en) Mark Booth, New York City FC Signs Cedric Hountondji, New York City FC, 11 janvier 2018
  23. « Fiche de Cédric Hountondji », sur footballdatabase.eu

Liens externesModifier