Busanjinseong

La forteresse Busanjinseong (Hangul: 부산진성, japonais: 子城臺倭城, aussi connue sous le nom Jaseongdae) se trouve à Beomil-dong, Dong-gu, Busan en Corée du Sud. Les restes du mur-forteresse ont été construits par l'armée japonaise pendant l'invasion japonaise de la Corée (1592-1598).

Forteresse Busanjinseong
Image illustrative de l’article Busanjinseong
Nom local 부산진성
Type Châteaux japonais en Corée
Début construction 1593
Propriétaire initial Mori Terumoto
Mori Hidemoto
(Asano Nagamasa)
Coordonnées 35° 08′ 09″ nord, 129° 03′ 40″ est
Pays Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Subdivision administrative Dong-gu
Localité Busan
Géolocalisation sur la carte : Corée du Sud
(Voir situation sur carte : Corée du Sud)
Forteresse Busanjinseong

Il existe deux versions à propos du nom de Jaseong (château secondaire). La première est que le mur-forteresse sur l'actuel mont Jeungsan, Jwacheon-dong, est le château principal et, en conséquence, appelé Jaseong. L'autre est que Jaseong a été construit sur le sommet d'une montagne comme terrasse du général.

La forteresse Busanjinseong a également été appelée Mangongdae à la mémoire du général Wan Shide de la dynastie Ming qui a séjourné à Jaseongdae pour renforcer les soldats coréens en défense contre l'invasion japonaise de la Corée. Le mur-forteresse a été réparé après que le général Wan Shide est rentré en Chine.

Il a été utilisé comme siège du Gyeongsangjwado qui a ensuite déménagé à son emplacement actuel à Suyeong. Il a également été utilisé comme quartier général de la Marine Busanjin. Le mur-forteresse a été enlevé par les Japonais lors de leur occupation forcée. Vers cette époque la mer entourant Jaseongdae était remplie de terre, réduisant la taille de Jaseongdae mais il a été plus tard restauré.

Voir aussiModifier

Source de la traductionModifier