Bruno Roux

joueur de football français

Bruno Roux
Image illustrative de l’article Bruno Roux
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France US Ribécourt (entraîneur)
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (56 ans)
Lieu Noyon (France)
Taille 1,77 m (5 10)
Période pro. 19851999
Poste Attaquant
Parcours junior
Années Club
1973-1974 Drapeau : France AS Montmacq
1974-1982 Drapeau : France US Ribécourt
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1982-1984 Drapeau : France US Ribécourt
1984-1987 Drapeau : France AS Beauvais 068 (26)
1987-1988 Drapeau : France Paris Saint-Germain 027 0(1)
1988-1989 Drapeau : France FC Rouen 026 (11)
1989-1993 Drapeau : France Le Havre AC 118 (31)
1993-1994 Drapeau : France Stade rennais 040 (10)
1994-1996 Drapeau : France LB Châteauroux 085 (40)
1996 Drapeau : France AS Red Star 93 022 0(3)
1997-1999 Drapeau : France AS Beauvais Oise 092 (28)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1986 Drapeau : France France olympique
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2004-2008 Drapeau : France AS Beauvais Oise 66v 34n 42d
2008-2011 Drapeau : France AFC Compiègne 35v 32n 26d
2013-2018 Drapeau : France USM Senlis 50v 37n 39d
2018- Drapeau : France US Ribécourt
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Bruno Roux, né le 1er juillet 1963 à Noyon est un footballeur français. Il évoluait au poste d'attaquant. Il est actuellement entraîneur de l'US Ribécourt. Son fils Nolan Roux est également devenu footballeur professionnel.

JoueurModifier

Natif de l'Oise, Roux arrive à l'AS Beauvais en 1983 après avoir joué en division d'honneur à Ribécourt, le jeune joueur débute avec le statut amateur, travaillant à la DDE (Direction Départementale de l'Equipement) où il fait chauffer du goudron à 160 °C avant de le déverser dans des camions. Ses journées sont terribles : il se lève à 5 heures du matin, travaille de h 0 à h 30, s'entraîne et repart travailler quatre heures dans l'après-midi ! Le football va mettre un terme à ce rythme fou, Roux flambe à l'AS Beauvais, inscrit 16 buts et devient le seul joueur de D2 de l'équipe de France olympique, qui sera éliminée par la Suède en 1986.

Le PSG et Gérard Houllier ne restent pas insensibles au talent de jeune joueur (24 ans alors) et le recrutent en qualité de stagiaire. Après un début de saison réussi et une place de titulaire à la pointe de l’attaque aux côtés de Jules Bocandé, Roux va payer son inefficacité et se retrouve rapidement sur le banc des remplaçants lors d’une saison délicate, où Paris va lutter jusqu’au bout pour sa survie en D1. Son but inscrit de la tête en fin de match au Parc des Princes face à Auxerre (1-1, 35e journée, 14-05-1988) a le mérite de maintenir l’espoir dans le camp parisien, qui va finalement se sauver en remportant ses trois derniers matches de la saison. Déçu par cette première expérience au plus haut niveau, Roux accepte un prêt à Rouen (D2), puis rejoint Le Havre AC (1989-1993). En 1993-1994, il aide le Stade rennais à remonter dans l'élite, puis part pour Châteauroux (1994-1996), suit six mois au Red Star puis retourne terminer sa carrière à Beauvais (décembre 1996-juin 1999) où il ne peut empêcher la descente en National lors de sa dernière saison.

EntraîneurModifier

Nommé entraîneur adjoint puis des moins de 17 ans à Caen, il décide alors de revenir à Beauvais pour prendre en main le centre de formation, puis l'équipe première en 2004. En 2006, il parvient à faire remonter le club de l'Oise en National, en étant la première équipe à dépasser les 100 points à ce niveau de compétition. Limogé en mars 2008, il reste dans le département pour entraîner l'AFC Compiègne en CFA et rate de peu la montée en National en 2009. Les deux saisons suivantes sont plus difficiles, et l'aventure se termine par un limogeage au début 2011. Après de longs mois sans activité, il répond favorablement au printemps 2013 à l'offre de l'USM Senlis qui évolue en DH et qui ambitionne la montée en CFA 2 dans les deux ans. Finalement le club accède à l'échelon au-dessus en 2016.

ReconversionModifier

En plus de son poste d'entraîneur à l'USM Senlis, Bruno et son fils Nolan investissent dans un bassin de pêche baptisé "Natura Carpe" aux confins des départements de l'Oise et de l'Aisne.

Palmarès en tant qu'entraîneurModifier

RéférencesModifier


Liens externesModifier