Ouvrir le menu principal
Emplacement possible de Britannia Prima comprenant le sud-ouest de l'Angleterre et le Pays de Galles.

Britannia Prima ou Britannia I (“Bretagne première” en latin) faisait partie des quatre provinces romaines du diocèse de Bretagne créées durant la réforme de Dioclétien à la fin du IIIe siècle apr. J.-C. et comprenait l'actuel sud-ouest de l'Angleterre et le Pays de Galles. Sa capitale se trouvait dans le Corinium Dobunnorum, l'actuel Cirencester dans le comté du Gloucestershire.

Emplacement possible de Britannia Prima comprenant toute la côte sud de l'Angleterre.

HistoireModifier

On trouve une énumération des provinces romaines du diocèse de Bretagne dans la liste de Vérone (vers 297 apr. J.-C.) et chez Rufius Festus (369 apr. J.-C.) : Britannia Prima (Bretagne Première), Britannia Secunda (Bretagne Seconde), Maxima Caesariensis et Flavia Caesariensis (Flavie césarienne)[1]. Le nom de Britannia Prima et l'emplacement de sa capitale sont attestées par une inscription retrouvée à Cirencester et datant probablement du règne de Julien[2].

Auparavant divisée en Britannia Superior (Bretagne supérieure) et Britannia Inferior (Bretagne inférieure), la province de Bretagne est réformée administrativement par l'empereur Dioclétien en 297 apr. J.-C. après que Constance Chlore a repris le territoire à l'usurpateur Allectus en 296 apr. J.-C.[3]. Britannia Prima est formée à partir de Britannia Superior et Britannia Secunda à partir de Britannia Inferior[2]. Le diocèse de Bretagne tombait alors sous les ordres du préfet des Gaules et le vicaire de Bretagne habitait probablement à Eburacum (York)[1]. Contrairement à Maxima Caesariensis qui est une province consulaire, Britannia Prima, Britannia Secunda et Flavia Caesariensis sont gérées par des gouverneurs, des praeses (en)[3].

Une riche collection de découvertes issues de cette province se trouve aujourd'hui au Corinium Museum (en) qui a ouvert en à Cirencester.

BibliographieModifier

  • Roger White, Britannia Prima, Britain's Last Roman Province, Chalford, 2007. (ISBN 978-0-7524-1967-1)
  • François Sagot, La Bretagne Romaine, Paris, 1911.
  • Anthony R. Birley, The Roman government of Britain, Oxford New York, 2005. (ISBN 978-0-1992-5237-4)

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. a et b François Sagot, La Bretagne Romaine, Paris, , p. 215
  2. a et b Anthony R. Birley, The Roman Government of Britain, Oxford New York, , p. 397-398
  3. a et b François Sagot, La Bretagne Romaine, Paris, , p. 216