Bristol 408

Bristol 408
Bristol 408

Marque Bristol Cars
Production 1963–1966 exemplaire(s)
Classe Berline de sport
Moteur et transmission
Boîte de vitesses automatique à trois rapports[1]
Poids et performances
Poids à vide 1600[1] kg
Châssis - Carrosserie
Châssis moteur avant, propulsion arrière
Dimensions
Longueur 4915[1] mm
Largeur 1727[1] mm
Empattement 2896[1] mm
Chronologie des modèles

La Bristol 408 est une voiture de luxe fabriquée par la marque anglaise Bristol Cars entre 1963 et 1966. Exceptionnel pour Bristol, une version légèrement révisée a été lancée en 1965 sous le nom de 408 Mark II.

Mécaniquement, la Bristol 408 était identique à son prédécesseur la 407, qui fut un nouveau départ pour Bristol, avec son utilisation d'un moteur Chrysler V8 et de la transmission automatique. Cependant, à l'extérieur il y avait quelques changements majeurs. Le style frontal de la 407 – qui avait été reporté des six cylindres 406 et 405 – a été écarté et on trouve maintenant une calandre rectangulaire avec des barres horizontales prononcées. Un autre changement majeur a été le clignoteur qui, sur les 408 sont larges et rectangulaires, contrairement aux petits feux ronds de la 407.

408 Mark IIModifier

Pour des raisons de sécurité, la commande de la boite de vitesses automatique à boutons-poussoirs a été remplacée par un levier de sécurité pour empêcher de quitter la position "Parc" par imprudence. Les boutons de sélection de vitesse sont maintenant rectangulaires au lieu de ronds. La transmission est en alliage de fonte et est plus légère de 30 kg que celle de la précédente Bristol huit cylindres.

Le moteur de la 407 et de la 408 avait une cylindrée de 5 100 cm3, tandis que la 408 Mark II disposait de 5 211 cm3

Comme pour toute berline Bristol depuis la 404, un compartiment, accessible par un panneau articulé entre l'avant de la porte du conducteur et l'arrière du passage de roue avant, loge la batterie, le panneau de fusibles, le moteur de l'essuie-glace et le servo des freins[2]. Un panneau similaire de l'autre côté de la voiture abrite la roue de secours et le cric[2].

RéférencesModifier

  1. a b c d et e (en) « 1963 Bristol 408 », carfolio.com (consulté le 1er janvier 2008)
  2. a et b « News and Views: Bristol 410 impressions », Autocar, vol. 127 (nbr 3742),‎

Liens externesModifier