Ouvrir le menu principal

Breakthrough Prize

page d'homonymie de Wikimedia

Le Breakthrough Prize est un prix récompensant des avancées majeures en plusieurs domaines :

Fondé en 2012 par Mark Zuckerberg et Priscilla Chan de la société Facebook, Sergey Brin fondateur de Google, et Yuri Milner et Anne Wojcicki fondateurs de 23andMe, il est doté de trois millions de dollars pour chaque lauréat.

En date d’octobre 2018, sept français avaient été distingués par la Fondation Breakthrough :

- En Sciences de la vie

Alim-Louis Benabid  (Université Joseph Fourier à Grenoble), pour son travail sur la maladie de Parkinson (2015)

Emmanuelle Charpentier (Université de Umeå – Suède) pour des travaux de génie génétique (2015)[1]

- En Mathématiques

Maxime Kontsevitch (2015), d'origine russe, naturalisé français en 1999

Vincent Lafforgue (2019)

Hugo Duminil-Copin (catégorie "Jeunes" dite " New Horizons")  (2017)

- En Physique fondamentale

Deux chercheurs - Luc Blanchet  (directeur de recherche à l'Institut d'Astrophysique de Paris)  et Thibault Damour (professeur à l'IHES) – dans le cadre du « Special Breakthrough Prize In Fundamental Physics » décerné , courant 2016, pour la détection des ondes gravitationnelles, 100 ans après leur prédiction par Albert Einstein. [1]

Notes et référencesModifier

  1. Amélie Petitdemange, « Deux chercheurs français gagnent 3 millions de dollars avec le Breakthrough Prize », (consulté le 13 novembre 2014).

Liens externesModifier