Borain
Borégn
Pays Belgique
Région Borinage
Typologie SVO
Classification par famille
Étendue Individuelle
Type Vivante

Le borain est une langue d'oïl parlée dans la région belge du Borinage[1].

Distribution géographiqueModifier

La zone linguistique boraine ne correspond pas exactement au Borinage géographique. Des 18 localités qui le constituent, seules 8 d'entre elles peuvent être considérées comme appartenant au même groupe dialectal : Cuesmes, Flénu, Jemappes, Pâturages, Quaregnon, Warquignies, Wasmes et Wasmuël. Aussi, le borain n'est absolument uniforme que dans 3 villages : Pâturages, Wasmes et Quaregnon[2]. Au siècle dernier[Lequel ?], les particularismes permettaient d'identifier le lieu d'origine du locuteur.

On peut distinguer trois groupes dialectaux borains. Les différences entre ces groupes peuvent être mises en lumière par l'observation de la conjugaison du verbe canté (chanter), à l'indicatif imparfait et au conditionnel présent[3].

Un premier groupe, plutôt situé dans la partie nord du Borinage qui comprend : Flénu, Jemappes, Pâturages, Quaregnon, Saint-Ghislain, Warquignies, Wasmes et Wasmuël :

Il faut observer des différences au sein de ce premier groupe et en distinguer trois sous-groupes :

  1. premier sous-groupe : Flénu et Jemappes.
  2. deuxième sous-groupe : Quaregnon et Wasmuël.
  3. troisième sous-groupe : Wasmes, Warquignies et Pâturages.
Premier groupe (indicatif imparfait)
1er sous-groupe 2e sous-groupe 3e sous-groupe
Dj'cantos Dj'cantos De cantos
Tu cantos Tu cantos Tu cantos
I cantot I cantot I cantot
Nos cantinnes Nos cantennes Nos cantonnes
Vos cantétes Vos cantétes Vos cantétes
I cantinne I cantoête I cantonte
Premier groupe (conditionnel présent)
1er sous-groupe 2e sous-groupe 3e sous-groupe
Dj'cantros Dj'cantros De cantros
Tu cantros Tu cantros Tu cantros
I cantrot I cantrot I cantrot
Nos cantrinnes Nos cantrennes Nos cantronnes
Vos cantrétes Vos cantrétes Vos cantrétes
I cantrinne I cantroête I cantronte

Un deuxième groupe, à l'est: Cuesmes, Eugies, Frameries et La Bouverie.

Deuxième groupe (indicatif imparfait)
Dju cant
Tu cantoûs
I cantoût
Nos cantinnes
Vos cantée
I cantinne
Deuxième groupe (conditionnel présent)
Dju cantroû
Tu cantroûs
I cantroût
Nos cantrinnes
Vos cantrée
I cantrinne

Et un troisième groupe, à l'ouest : Boussu, Dour, Élouges et Hornu, dans lequel on peut distinguer deux sous-groupes :

  1. premier sous-groupe : Boussu et Hornu.
  2. deuxième sous-groupe : Élouges et Dour.
Troisième groupe (indicatif imparfait)
1er sous-groupe 2e sous-groupe
J'cant J'canteus
Tu cantwés Tu canteus
I cantwét I canteut
Nos cantwétes Nos canteutes
Vos cantwétes Vos canteutes
I cantwéte I canteute
Troisième groupe (conditionnel présent)
1er sous-groupe 2e sous-groupe
J'cantrwé J'cantreus
Tu cantrwés Tu cantreus
I cantrwét I cantreut
Nos cantrwétes Nos cantreutes
Vos cantrwétes Vos cantreutes
I cantrwéte I cantreute

Les "s" finaux sont généralement muets.

PrononciationModifier

VoyellesModifier

Majuscule Minuscule Prononciation

(API)

Prononciation

(équivalent français approché)

Notes
А a [ɑ] pâtes Son plus grave et prolongé, notamment devant "-tion" si on le compare au "a" français
E e [ə] peser
I i [i] riz
O o [ɔ] rhum
U u [y] sûr Remarque similaire à celle concernant [ɑ]: le son est plus grave et prolongé

DiphtonguesModifier

Majuscule Minuscule Prononciation

(API)

Prononciation

(équivalent français approché)

Notes
Eu eu [ø] feu
In in [ɛ̃] main

Notes et référencesModifier

  1. Roland Coulon, L'Alion de Colfontaine, Saint-Ghislain, Cercle d'histoire et d'archéologie de Saint-Ghislain et de la région, , 175 p., p. 3
  2. « Pâturages - Le Parler »
  3. P. ROLAND, « Premier essai de grammaire boraine », Langues & Dialectes. Tome 1.,‎ , p. 355-372

BibliographieModifier

Alain Jouret, 1914-1918 dans la région de Mons-Borinage. En patois et en images, Saint-Ghislain, 2018, 512 p. (Publication extraordinaire du Cercle d'histoire et d'archéologie de Saint-Ghislain et de la région, 17).