Bodegas Casajús

Bodegas J.A. Calvo Casajús
Image illustrative de l'article Bodegas Casajús

Fondation 1993
Siège social Quintana del Pidio
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Production
Appellations Ribera del Duero (DO)
Cépages Cépages rouges
Tempranillo, Grenache, Bobal
Cépage blanc
Albillo
Société
Personnes clés José Alberto Calvo Casajús
Leonor López
Divers
Site web http://www.bodegascasajus.com

Casajus, ou Bodegas Casajús, en français Domaine Casajús, est un domaine viticole familial espagnol[1],[2],[3],[4].

Il se trouve dans la localité burgalaise de Quintana del Pidio, située dans l'appellation d'origine Ribera del Duero[5]. Pendant des générations, les familles Calvo et Casajús ont fabriqué leurs propres vins familiaux mais ce n'est qu'en 1993 que José Alberto Calvo Casajús a fondé le domaine[6].

Le domaine est devenu célèbre au niveau international grâce aux évaluations du magazine américain spécialisé dans le vin Robert Parker's The Wine Advocate[7]. On y trouve leurs vins Casajús Antiguos Viñedos, Vendimia Seleccionada et, en particulier, son vin d'auteur NIC.[8],[1],[2]

HistoireModifier

 
Vue de Quintana del Pidio dans l'appellation d'origine Ribera del Duero
 
Fûts de chêne de 500 litres dans la cave Casajús

Années 1920Modifier

Les grands parents de José Alberto, et de son épouse Leonor[9], ont planté leurs vignes en 1920[5], à Quintana del Pidio au cœur de Ribera del Duero. Pendant des générations, les familles Calvo et Casajús ont fabriqué leurs propres vins dans les caves traditionnelles[10].

Années 1960Modifier

C'est en 1963 que la coopérative locale du vin "Los Olmos" a été fondé à Quintana del Pidio dont la famille de José Alberto et Leonor étaient les fondateurs et membres actifs jusqu'au début des années 1990[11],[12],[13].

Années 1990 et 2000Modifier

En 1993, José Alberto a quitté la coopérative locale pour fonder son propre domaine à Quintana del Pidio: “Bodegas J.A. Calvo Casajús”[14], activité qu'il a associé au travail de boulanger[15],[16],[17]. Lors de l'année 2004, il commence à produire son vin d'auteur NIC, acronyme du nom de ses enfants Nicolás et Catalina[8],[18]. Au milieu de cette même décennie, il commence à recevoir la reconnaissance internationale pour ses notes élevées du magazine Robert Parker's The Wine Advocate[19],[20],[21].

Années 2010Modifier

En 2013, il reçoit les plus élevés à Ribera del Duero du critique britannique Neal Martin pour le magazine américain Robert Parker's The Wine Advocate pour son vin NIC 2009 avec 97 points, et Casajús Antiguos Viñedos 2009 avec 95 points, recevant alors, toute l'attention des médias internationaux[8],[1],[16],[22],[23].

 
Bouteilles appartenant à Domaine Casajús.

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (es)Isidoro Merino, « Vinos de sol y roble », sur [www.elpais.com], (consulté le 1er avril 2019).
  2. a et b (es)Fernando Lázaro, « El nuevo rey de la Ribera », sur [www.elmundo.es], (consulté le 1er avril 2019).
  3. « Bodegas Casajus Domaine recommandé par: Parker », sur [www.1jour1vin.com] (consulté le 1er avril 2019).
  4. (en)« Bodegas Casajus - Spain », sur [1] (consulté le 1er avril 2019).
  5. a et b « Bodegas J.A. Calvo Casajús », sur www.wine-in-black.fr (consulté le 1er avril 2019)
  6. « Casajús Fidèle à la tradition viticole familiale », sur www.bodeboca.fr (consulté le 1er avril 2019)
  7. (es)Paco Berciano, « Los mejores vinos españoles según Robert Parker », sur [www.frontierwineimports.com], (consulté le 1er avril 2019).
  8. a b et c (en)The Wine Advocate, « Bodegas Calvo Casajus NIC Wine Advocate Notes », sur [www.zachys.com] (consulté le 1er avril 2019).
  9. (es)Paula Hernández, « José Alberto Calvo Casajús, vigneron en Quintana del Pidio », sur [www.bodeboca.com], (consulté le 1er avril 2019).
  10. (es)Paula Hernández, « BODEGAS J. ALBERTO CALVO CASAJUS S.L. », sur [www.asebor.com] (consulté le 1er avril 2019).
  11. (es)« Los Olmos Sociedad Cooperativa », sur [www.castillayleondevinos.elnortedecastilla.es] (consulté le 1er avril 2019).
  12. (es)« J.A. Calvo », sur [www.castillayleondevinos.elnortedecastilla.es] (consulté le 1er avril 2019).
  13. (es)« Bodegas J.A. Calvo Casajús », sur [www.elmundovino.elmundo.es] (consulté le 1er avril 2019).
  14. (en)« Casajús History », sur [www.bodegascasajus.com] (consulté le 1er avril 2019).
  15. (en)« Casajús NIC 2011 », sur [www.frontierwineimports.com] (consulté le 1er avril 2019).
  16. a et b (es)« El panadero al que jubiló Robert Parker. Vigésimo quinto aniversario de Bodegas J.A. Calvo Casajús », sur [www.terroaristas.com] (consulté le 1er avril 2019).
  17. (es)Javier Pérez Andrés, « El panadero de Parker », sur [www.terroaristas.com], (consulté le 1er avril 2019).
  18. (es)Carlos Delgado, « Tinto predilecto », sur [www.elpais.com], (consulté le 1er avril 2019).
  19. (en)« Casajus Vendimia Seleccionada 2014 », sur [www.frontierwineimports.com] (consulté le 1er avril 2019).
  20. (en)« Casajus Antiguous Vinedos 2012 », sur [www.frontierwineimports.com] (consulté le 1er avril 2019).
  21. (es)Paco Berciano, « Los mejores vinos españoles según Robert Parker », sur [www.frontierwineimports.com], (consulté le 1er avril 2019).
  22. (es)Fernando Lázaro, « Neal Martin, contra la sopa de roble », sur [www.elmundovino.elmundo.es], (consulté le 1er avril 2019).
  23. (en)« 2009 NIC Bodegas Calvo Casajus », sur [www.frw.co.uk] (consulté le 1er avril 2019).

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Lien externeModifier