Bobbejaanland

parc d'attractions à Lichtaart, en Belgique

Bobbejaanland
Image illustrative de l’article Bobbejaanland

Ouverture
Superficie 30 ha
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région flamande Région flamande
Province Drapeau de la province d'Anvers Province d'Anvers
Commune Lichtaart
Propriétaire Parques Reunidos
Type de parc Parc à thèmes
Nombre d'attractions Total : 50
Nb de montagnes russes : 8
Nb d'attractions aquatiques : 7
Nombre de visiteurs 740 000[1] (2008)
Site web bobbejaanland.be
Coordonnées 51° 12′ 01″ nord, 4° 54′ 15″ est
Géolocalisation sur la carte : Belgique
(Voir situation sur carte : Belgique)
Bobbejaanland
Géolocalisation sur la carte : province d'Anvers
(Voir situation sur carte : province d'Anvers)
Bobbejaanland

Bobbejaanland est un parc d'attractions familial situé à Lichtaart, en Belgique.

HistoireModifier

 
Bobbejaan et Josee Schoepen

Fondé par le chanteur Bobbejaan Schoepen, un artiste flamand des années 1950/60, le but était tout d’abord de créer une salle de spectacle pour qu'il puisse se produire sans problème. En 1959, il décide de commencer les travaux de cette salle de 1 000 places environ.

Le manager de Schoepen, Jacques Kluger, trouva le nom, et ils décidèrent dès le début de faire du parc une combinaison de spectacles et d’attractions. En décembre 1961, le parc d’attractions Bobbejaanland est ouvert. Sur la scène se sont succédé de nombreux artistes de variété belges, allemands et néerlandais.

Suivant les conseils de Gottlieb Löffelhard, propriétaire du parc Phantasialand, Bobbejaanland évolua à partir de 1975 véritablement dans l’optique du parc à thème. Le parc se développe alors assez vite ; il possède déjà une cinquantaine d’attractions.

Dans les années 1970, un musée avec des pièces authentiques des civilisations Hopi et Navajos de Phoenix, en Arizona est ouvert. C’est aujourd’hui la collection privée sur l’art indien la plus complète d’Europe.

Au début des années 1990, trois des cinq enfants de Schoepen participent activement à la vie du parc. Bobbejaanland peut également se vanter d’être un des premiers parcs à avoir intégré la notion d’écologie dans son fonctionnement. On peut par exemple noter la construction d’une éolienne haute de 70 mètres qui fournit de l’énergie à toute la région, ou bien encore le musée des énergies alternatives.

En 2004, le parc est vendu au groupe Parques Reunidos. La fréquentation se chiffre à 740 000 visiteurs en 2006[2], ainsi qu'en 2008[1]. Le 17 mai 2010, Bobbejaan Schoepen décède à l'âge de 85 ans.

Les attractionsModifier

Les montagnes russesModifier

DisparuesModifier

Les attractions aquatiquesModifier

Nom de l'attraction Type Constructeur Année
d'ouverture
Remarque
Big Bang Toboggan aquatique Van Egdom 1989
Bobby Drop Spinning Raft Van Egdom 1999-2008 Relocalisé sous le nom "Niagara" au parc La Récré des 3 Curés en 2009
Banana Battle Splash Battle Preston & Barbieri 2008
El Rio Rapids Ride Hafema 2001 Réalisé en collaboration avec Atelier artistique du béton et Space Leisure[3].
Indiana River Flum / Parcours scénique Intamin 1992
Wild Water Slide Flum Intamin 1980

Autres attractionsModifier

 
Sledgehammer

NotesModifier

  1. L'entreprise se nomme à l'époque encore Golding Leisure Design. Elle sera rebaptisée Space Leisure par la suite.

RéférencesModifier

  1. a et b Anne Masset, Charlotte Mikolajczak, « Les parcs misent sur leur pouvoir d'attraction », sur La Libre Belgique, (consulté le )
  2. Anne Masset, « Les parcs soignent la nouvelle saison », sur La Libre Belgique, (consulté le )
  3. « Project El Rio », sur bjlnostalgie.be (consulté le )

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier