Bloc électoral des communistes et socialistes

Bloc électoral des communistes et socialistes
Blocul Electoral al Comuniștilor și Socialiștilor
Image illustrative de l’article Bloc électoral des communistes et socialistes
Logotype officiel.
Présentation
Dirigeants Vladimir Voronin (PCRM)
Vlad Batrîncea (en) (PSRM)
Fondation
Siège Chișinău
Co-présidents[1] Igor Dodon (PSRM)
Vladimir Voronin (PCRM)
Partis membres PSRM
PCRM
Positionnement Gauche à extrême gauche[2],[3]
Idéologie Socialisme démocratique
Communisme
Conservatisme social[2],[4]
Couleurs Rouge
Site web bloc.md
Représentation
Députés
32  /  101

Le Bloc électoral des communistes et socialistes (en roumain : Blocul Electoral al Comuniștilor și Socialiștilor, abrégé en BECS) est une alliance politique moldave de gauche, eurosceptique et russophile. Elle rassemble le Parti des socialistes de la république de Moldavie (PSRM) et le Parti des communistes de la république de Moldavie (PCRM) en vue des élections législatives de 2021[5].

HistoireModifier

Des pourparlers sur la formation d'une coalition préélectorale ont été lancés par les représentants du PSRM en . Au début du mois de mai, Igor Dodon a envoyé une proposition au président du PCRM, Vladimir Voronin, pour former une coalition électorale[6]. Le Comité central du PCRM a approuvé à la majorité la formation d'une coalition électorale le 11 mai[7], le PSRM a annoncé et un jour plus tard qu'il était prêt à signer le protocole pour la formation de la coalition[8]. La Commission électorale centrale a accepté la demande de formation du Bloc électoral des communistes et des socialistes le 13 mai[9], et Voronin a été choisi comme chef de la coalition[10].

Des élections anticipées ont été annoncées pour le , auxquelles le BECS a participé sous une liste électorale commune dirigée par Voronin, le chef de la coalition du BECS[11].

IdéologieModifier

Dans le contexte de l'échiquier politique moldave, il s'agit d'une alliance politique qui a épousé une politique syncrétique (en), combinant une politique de gauche sur les questions fiscales et des vues conservatrices sur les questions sociales[12],[13],[14], ces dernières étant en contraste avec les partis de gauche d'Europe occidentale ; elle reflète la situation des droits LGBT en Moldavie (en), l'un des pays post-communistes le plus fortement conservateur socialement d'Europe de l'Est. L'alliance est socialiste démocratique[15], elle est par ailleurs anti-OTAN, russophile[16],[17],[18], eurosceptique[15] et s'oppose à l'unification de la Moldavie et de la Roumanie[19].

RésultatsModifier

Élections législatives
Année Voix % Rang Élus +/-
2021 398 678 27,17 2e
32  /  101
Nv

Notes et référencesModifier

  1. (ro) « cu privire la cererea de înregistrare a Blocului electoral al Comuniștilor și Socialiștilor și a simbolului electoral », sur a.cec.md, (consulté le ).
  2. a et b Mircea Ticudean, « Conservatives Angered By Moldova's Recognition Of Muslims », sur RFERL, Radio Free Europe/Radio Liberty, (consulté le )
  3. « Street scenes », The Economist,‎ (ISSN 0013-0613, lire en ligne, consulté le )
  4. (ro) « Voronin, ieşire rasistă şi xenofobă în direct la TV: Vreţi să vină soldaţii NATO aici şi să vi se nască copii de culoare? » [« Voronin, racist and xenophobic live broadcast on TV: Do you want NATO soldiers to come here and give birth to children of color? »], Adevărul,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. (ro) « Ultima oră! CEC a înregistrat blocul electoral al PCRM și PSRM », sur tv8.md (consulté le ).
  6. (ro) « "Să salvăm țara". Dodon i-a adresat o scrisoare lui Voronin cu îndemnul de a-și uni forțele la parlamentare (VIDEO) », sur NewsMaker, (consulté le )
  7. (ro) Milena Onisim, « PCRM, despre crearea unui bloc cu PSRM pentru anticipatele din 11 iulie: "Trecem de la formatul consultărilor la formatul tratativelor" », sur Ziarul de Gardă, (consulté le )
  8. (ro) « Furculiță recunoaște că nu toți membrii PSRM au votat pentru crearea blocului electoral cu PCRM », NewsMaker,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. (en) « CEC a înregistrat Blocul Electoral al Socialiştilor şi Comuniştilor », sur adevarul.ro, (consulté le )
  10. (ro) « Anticipate // Dodon anunță că Vladimir Voronin va fi cap de listă al blocului electoral "Comuniștii și socialiștii" », sur Deschide.MD (consulté le )
  11. (ro) « Nr. 4854 - cu privire la demersul de înregistrare a candidaților la funcția de deputat în Parlamentul Republicii Moldova din partea Blocului electoral al Comuniștilor și Socialiștilor, a simbolului electoral și confirmarea reprezentantului cu drept de vot consultativ în Comisia Electorală Centrală şi a persoanei responsabile de finanțe », sur a.cec.md, Comisia Electorală Centrală,
  12. Vladimir Socor, « Igor Dodon, Moldova’s Strawman Dictator (Part Two) », sur JamesTown,
  13. Madalin Nescutu, « Moldova to Host Global Christian Right-Wing Congress », BalkanInsight,‎ (lire en ligne)
  14. Iulan Ernst, « Moldovan left-wing coalition begins electoral campaign with anti-LGBT bills », Intellines,‎ (lire en ligne)
  15. a et b Wolfram Nordsieck, « Moldova », sur Parties and Elections in Europe, (consulté le )
  16. Ecaterina Locoman, « Moldova wants to be more European and less corrupt. Parliament isn’t helping. », The Washington Post,‎ (lire en ligne)
  17. « Moldovans vote for president, pro-EU or pro-Russia visions », AP News,‎ (lire en ligne)
  18. « Moldova: Protesters demand chance to oust pro-Russia parliament », DW News,‎ (lire en ligne)
  19. « Imaginea jandarmului român care bătea în Basarabia, evocată de Voronin, realitate sau clișeu bolșevic reîncălzit pentru campania electorală? Istoric de la Chișinău: Domnul Voronin uită drama prin care a trecut familia sa persecutată de bolșevici »,